lundi 27 mai 2024

 

C'est le message qu'a fait passer en substance Marine Seckler, gérante de la Ferme du Mont Rouge à Blanot, dans le Clunisois, présidente des Jeunes Agriculteurs de Saône-et-Loire, aux élu.e.s de la Région venu.e.s lui rendre visite lundi après-midi.

 

Une visite motivée notamment par une subvention accordée pour l'achat d'un appareil frigorifique qui lui sert à faire des livraisons. Mais pas seulement bien entendu. Pour Jérôme Durain et Laëtitia Martinez, c'était aussi l'occasion de rencontrer une jeune agricultrice qui a fait un choix professionnel courageux il y a 10 ans : débarquée seule d'Alsace, d'où elle est originaire, avec seulement quelques euros en poche pour ouvrir sa ferme à Blanot et faire de la vente directe. 10 ans après, la ferme du Mont rouge est en pleine croissance, développement qu'elle assure désormais avec son conjoint Benoît Corsin. Ils ont deux enfants de 4 ans et 4 mois.

 

La vente directe, c'était un doux rêve, qui tient encore. Mais quel travail ! Et la sécheresse na facilite pas la vie. Pour viabiliser leur entreprise, Marine et Benoît sont polyvalents. « Seule, ce n'était pas tenable » concède l'agricultrice. S'occuper des animaux, produire, vendre, gérer... des tâches qu'ils combinent pour faire tourner une ferme qui compte 45 vaches charolaises et d'Aubrac, 150 brebis et 200 poules pondeuses.

Si le covid a eu la vertu de faire revenir les gens au local, la tendance semble s’essouffler : « On constate une baisse de la fréquentation sur les points de vente directe et sur les marchés. On sent même un retour en arrière » indique-t-elle. « On a pris les devant en diversifiant les débouchés. Nous allons assurer une vente au Super U de Prissé, à l'intérieur du magasin. Je vend aussi aux restaurateurs du Mâconnais et dans toute la France aux particuliers via le site internet. »

 

Pour dépasser les limites liées à la vente directe (chronophage et donc à la rentabilité limitée ; moins de suivi technique de la part des institutions), le couple fermier planche sur un atelier de découpe du porc qu'il devrait installer prochainement sur 100 m2, qui leur permettra de proposer de la charcuterie. Puis, dans un second temps, sur un centre d'emballage des œufs pour pouvoir diversifier la vente, qui se fait aujourd'hui essentiellement aux particuliers et à trois AMAP (association pour le maintien de l'agriculture paysanne).

 

Quoi qu'il en soit, le modèle de la ferme diversifié à l'ancienne semble en voie de disparition. « Si on veut vivre de son métier correctement, on n'a pas trop le choix, il faut se développer en diversifiant. Mais il faut avoir la capacité financière d'embaucher et trouver la ou les bonnes personnes, ce qui n'est absolument pas évident. Nous sommes à cette étape délicate, qui demande investissements, temps et accompagnement. »

Message reçu 5/5 par les élus de la Région Jérôme Durain et Laëtitia Martinez, comme par les élus de la communauté de communes participants à cette visite, Jean-Luc Fonteray et Elisabeth Lémonon. Présence également du maire de Blanot Jean-François Farenc.

 

Marine Seckler a tracé les voies qui permettraient aux agriculteurs de se développer rapidement : la mutualisation à travers des outils collectifs structurés avec salariés tel que Melting popote, la simplification administrative et, surtout, le développement de la restauration collective. Elle évoquait également le maintien des abattoirs de proximité.

 

Rodolphe Bretin

 

 

La Région en soutien

 

L’exploitation a bénéficié en mars 2022 du soutien de la Région pour ses investissements favorisant la commercialisation en vente directe des productions régionales. Il a pour objet d’accompagner le développement d’outils de commercialisation et de distribution alimentaire de proximité, afin de favoriser la consommation de produits agricoles régionaux sur le territoire de Bourgogne-Franche-Comté.

 

Soutien de 27931 € sur un investissement de 46386 €

 

Objet : Equipement d'un point de vente directe à la ferme et acquisition d'un véhicule équipé d'un caisson frigorifique pour participer à des salons et marchés mais aussi approvisionner des restaurants, cantines et épiceries

 

 

Données sur le dispositif - Action 56 du Programme d’accélération de l’investissement régional

 

Niveau Régional : 5,3 M€ affectés pour 228 dossiers acceptés (moyenne de 23 245 € par dossier)

 

En Saône et Loire - année 2021 au 1/06/2022 : 31 dossiers acceptés, 825 000 € de subventions votées pour un montant moyen de 26 615 €.

 

Subvention d’investissement pour l’ensemble des équipements liées à la commercialisation/ conservation des produits (armoires, chambre froide, vitrines,) au transport (Véhicules réfrigérés), au marketing (site de vente en ligne, logiciels e-commerce)

 

Le taux d'intervention de la Région est de 60 % de la dépense subventionnable.

 

 

 

© Photos Rodolphe Bretin

 

 

L’ensemble de l’exploitation est en bio

et la production est écoulée quasi totalement en vente directe

 

 

Un peu de vin aussi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Bourgogne-Franche-Comté : 1 809 chefs d’entreprise ont perdu leur emploi en 2023

Une accélération de + 35,5 % qui marque un retour des niveaux d’avant-crise indique le groupe Altarès dans un communiqué. Il vient de publier les résultats d'une étude réalisée en partenariat avec l'association GSC - observatoire de l'emploi des entrepreneurs. Les détails ici-même.

ENTREPRISES : Inobyz à l'honneur avec Marina Ferrari !

Rencontre avec Fabian Humbert, président cofondateur d'Inobyz

SENOZAN : Agnès Chavanon, sous-préfète, en visite chez En’Go, la société qui monte, qui monte…

Accueillie par Clément Thomas, Président du groupe En’Go, et Anthony Lampert, responsable d’exploitation de l’entreprise PAM en charge du développement et de l’innovation du groupe En'Go, Agnès Chavanon est venue à la rencontre d’une entreprise en pleine expansion.

MÂCON – Entreprises : Coffratech, un développement en béton !

Les élus mâconnais vont régulièrement à la rencontrer des entreprises du territoire. Vendredi matin, Jean-Patrick Courtois, Hervé Reynaud, Eric Maréchal et Emilie Clerc se sont retrouvés dans la zone sud de Mâcon, chez Coffratech, spécialiste des planchers bétons.

MÂCON : Dargaud Habitat dévoile son nouveau showroom

Nouveaux propriétaires depuis août 2023, Henrique Barbosa et Annabelle Colombier ont invité le maire Jean-Patrick Courtois et son adjointe chargée des relations avec les acteurs économiques, Émilie Clerc, à une visite de leur tout nouveau showroom.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Économie : +36 % de défaillances d’entreprises en 2023

Selon un étude régionale Altarès. La région dépasse son niveau de défauts de 2016. « Bien au-delà des « rattrapages » post Covid, les défaillances liées à la conjoncture ultra tendue s’accélèrent. » La Saône-et-Loire s'en tire mieux que les autres départements de la région. Les détails par territoires et par secteurs d'activité.

TRIBUNAL DE COMMERCE DE MÂCON : Patrick Degabriel, nouveau président

Bilan de l'année 2023 a été présenté par le désormais past-président Michel Perche, ici à droite.

Bourgogne-Franche-Comté : 8 460 créations d’entreprises artisanales en 2022, + 3% sur un an

La Saône-et-Loire est particulièrement dynamique avec une hausse de 11 % !

AMMEUBLEMENT-DÉCORATION : Soixante ans d'histoire des magasins Habitat disparaissent

Fondée par le designer anglais Terence Coran, décédé en 2020, l'enseigne n'aura pas survécu bien longtemps après la mort de son créateur. 

MÂCON : La grande salle René Guerin de la CCI refaite à neuf, et les Jardins d'Arcadie inaugurés

La Chambre de commerce termine sa transformation avec la rénovation complète de cette salle emblématique qui a vu sa première réunion des élus consulaires en 1913. Une partie de la CCI a laissé place aux Jardins d'Arcadie.

SAÔNE-ET-LOIRE – CÔTE D'OR : Les créations d'entreprises à la loupe

C'est une des missions de la CCI que d'aider les porteurs de projets à concrétiser leur souhait d'entreprendre. Ce jeudi, la Chambre consulaire organisait un après-midi de rencontre ouvert à toutes et tous avec des experts de différents domaines. L'occasion de faire un état des lieux des créations. À lire aussi, la CAF partenaire du créateur et du travailleur indépendant.

MÂCON - Création d'entreprise : Vita'Créa - rencontres d’experts, c'est aujourd'hui !

La 11ème édition de la semaine régionale de la création-reprise d’entreprise et jeunes entreprises, renommée VITA’CRÉA, se tiendra du 20 au 24 novembre sur toute la Bourgogne Franche-Comté.

MÂCON : Premiers coups de pelleteuse pour le village des artisans

Dans l’ancienne friche industrielle de la rue Thimonnier, quartier La Chanaye, les travaux de désamiantage et de démolition ont débuté ce jour pour le projet porté par l'Agglomération MBA.

SAÔNE-ET-LOIRE : Alerte au gros temps sur l'économie

« Avis de grand frais » selon le préfet, sur la ligne de crête, entre dégradation globale et signes d’espoir. Il recevait vendredi matin les représentants des organisations patronales MEDEF et CPME.

JOURNÉES DU PATRIMOINE ÉCONOMIQUE : Aproport à Mâcon, manutention globale 1 636 988 tonnes d’activités en 2022

Les Journées du Patrimoine économique sont initiées par l'État et portées dans le département par le MEDEF 71, le service portuaire de la CCI Côte-d'Or · Saône-et-Loire. Aproport a donc décidé d'ouvrir les portes de son port mâconnais cette année, 2022 ayant été consacré à Chalon.

JOURNÉES DU PATRIMOINE ÉCONOMIQUE : Bienvenue à Itron (Mâcon), spécialiste du comptage intelligent

Chose très rare pour l’acteur majeur de comptage intelligent dans les domaines de l’eau, de l’énergie thermique, du gaz et de l’électricité, cette journée Portes Ouvertes a été l’occasion pour le groupe d’organiser des visites guidées ce samedi.

MÂCON : Un centre de congrès flambant neuf à l'Hôtel & Spa Panorama 360

 Ce jeudi soir, le Président Directeur Général du Groupe OTICA Valéry Moret a accueilli une centaine d'invité.e.s dont Monsieur le Préfet et plusieurs élu.e.s à l'inauguration du nouveau Centre de Congrès 360 de l'Hôtel & Spa Panorama 360 à Mâcon.

VIOLENCES URBAINES : La Chambre des Métiers des de l'artisanat Bourgogne-Franche Comté réactive sa cellule d'urgence

Artisan et vous avez été victime de dégradation ou de pillage suite aux violences urbaines qui sont survenues ces derniers jours ? Les conseillers de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Région Bourgogne Franche-Comté se mobilisent pour vous apporter leur soutien et répondre à vos questions.

MÂCON : ForLead au service de la digitalisation du BTP avec « RPlan® »

Ce mardi 27 juin, une présentation de la nouvelle version de la solution de planification « RPlan® » s'est déroulée à l'entreprise Coffratech

ÉCONOMIE : Edmond, la fabrique de coffrets de luxe qui s'affirme à Mâcon

La filiale de Makao, entreprise d'emballage haut de gamme et luxe créée à Paris par un Mâconnais d'origine, recevait des élu.e.s régionaux ainsi que le président de l'Agglomération jeudi pour une petite visite très instructive.

MÂCON : Des projets et une nouvelle directrice à la Régie inter-quartiers

La Régie inter-quartiers, entreprise d'insertion inscrite dans l'économie sociale et solidaire, tenait son assemblée générale hier soir à la salle Champlevert.

MÂCON - Jardins de Cocagne : Une bonne année malgré les aléas climatiques et la situation sanitaire

Ce jeudi, en fin d’après-midi, s’est tenue l’assemblée générale des Jardins de Cocagne de Mâcon à la salle familiale de Champlevert, rue Léo Lagrange.

AGRICULTURE : La Boisette à Montmelard médaille d’argent au Concours Général Agricole

Vendredi, le Conseil départemental mettra à l’honneur les médaillés du Concours Général de l’Agriculture. Parmi eux, la ferme de la Boisette à Montmelard.

MÂCON : Action Logement et Locow, l’alternative au télétravail à la maison !

L'espace de coworking Locow à Mâcon a officialisé, ce vendredi, son partenariat avec Action Logement à travers la mise en place d’un Chèque Télétravail.

IGÉ - Coût de l'électricité : Alerte rouge à la boulangerie Aux Délices de Léo – épisode 2

Fin décembre, la gérante et son conjoint sonnaient l'alerte quant à l'explosion du coût de l'électricité pour leur boulangerie, un coût mettant en péril leur activité. Nous avons pris des nouvelles deux mois après.

HURIGNY : La future ZAC La Grisière proposera près de 9 000 m2 de surface de plancher

Présentation de cet aménagement d'envergure porté par l'Agglomération MBA, qui a fait l'objet d'une délibération en conseil communautaire jeudi soir afin d'approuver le dossier de réalisation.

Hausse du coût de l’énergie : la Région lance un « Chèque énergie » pour soutenir les boulangers et les bouchers-charcutiers

Alors que l’activité des artisans boulangers et des bouchers-charcutiers est menacée par une hausse très élevée de leurs factures d’énergie, la Région Bourgogne-Franche-Comté met en place une aide pour les soutenir pouvant aller de 1 000 à 5 000 € pour traverser cette période de crise.