jeudi 23 mai 2024

En février dernier qui aurait pu prétendre que les salariés d’Eurosérum en seraient à se lancer dans une grève reconductible à la semaine, depuis début mai.

Il faut l’admettre, l’annonce de la fermeture du site subi en début d’année et entrainant la destruction de 119 emplois, sans compter les temps partiels, intérimaires et les répercussions sur les emplois collatéraux (sous-traitants, commerces, écoles …) avait fait l’effet d’une véritable bombe. De multiples actions ont depuis été lancées au sein du personnel de l’entreprise en dehors du schéma classique, assemblées générales, tractages, rencontres syndicales, rencontres avec les instances administratives locales et départementales, manifestations lors du salon de l’agriculture de Paris, réunion avec la direction du Groupe…

La clôture le long de l’ancienne Nationale 6 recouverte de banderoles, de poupées symbolisant les 119 laissés pour solde de tout compte à brève échéance, d’une fresque « street art » réalisée gracieusement par un artiste local, s’ajoutant à cela la création d’une association pour récolter des fonds d’aides sociales et des œuvres artistiques offertes par des peintres, des photographes et autres artistes en vue d’une vente aux enchères en septembre ou octobre prochain et, dernière en date, la réalisation d’un clip vidéo qui vient d’être tourné et qui sera dévoilé en juin… Que d’actions de longue haleine qui ont amené les salariés à se lancer dans un mouvement de grève depuis le 5 mai, mouvement discret au départ car en pleine continuité des actions syndicales officielles, des réunions du personnel avec la direction générale de Paris, le Groupe SODIAAL, la plus grande Coopérative Laitière Française.

« Encore une fois ces 119 salariés et leurs familles vont servir de variables d’ajustement pour que SODIAAL, aidé pour l’occasion du fameux cabinet MC KINSEY, réalise son projet d’adaptation de son parc industriel ! Elle, SODIAAL, qui prône, en vitrine, les valeurs humaines et sa responsabilité sociétale ! » disent amèrement les responsables CGT.

Il aura fallu une réunion de négociation le 4 mai dernier pour se rendre compte qu’aucune proposition de la direction n’allait dans le sens des revendications collectives. Ainsi, l’assemblée générale dès le lendemain sur le site de Saint-Martin-Belle-Roche votait le début de la grève après des mois de relatif calme dans une continuité du travail quotidien et même des acceptations d’heures supplémentaires suivant le flux des arrivées des denrées et des commandes engagées.

 

Un sentiment de ras-le-bol des salariés…

Le silence de la direction après la décision du mouvement de grève, l’échec d’une réunion à Paris pour débloquer la situation, le sentiment d’absence complète d’entente possible entrainent un sentiment de ras-le-bol des salariés qui ressentent une amertume grandissante.

« Les services de l’État, de la DDETS, de la Préfecture, l’expert mandaté par les syndicats, le député et les maires des communes alentours semblent eux-mêmes démontés face à une direction de SODIAAL qui ne veut rien entendre et semblent se blinder pour éviter d’autres PSE à l’avenir. Il faut bien comprendre qu’avec l’autre site Eurosérum en France (Campbon en Loire-Atlantique) ce sont 316 licenciés qui sont impactés par le PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi) actuel. Le site de Quimper entame en ce moment un débrayage face à l’absence complète de visibilité, les employés n’ont plus rien à perdre et une grande solidarité entre eux va jusqu’à étonner dans le bon sens des responsables d’entreprises.

Alors qu’une crise alimentaire internationale pointe à l’horizon, malnutrition, famine, avec les changements climatiques et la guerre en Ukraine des produits alimentaires sont jetés en ce moment sur les sites d’Eurosérum et vont en méthanisation. Pour la nutrition infantile, Eurosérum propose pourtant une gamme complète d’ingrédients laitiers, adaptée à la majorité des laits infantiles nécessaires dans les premiers âges. Pays en état de guerre, pays sous-développés, pays en crises financières, tous ont besoin de productions d’ingrédients laitiers, même (et c’est peu dire) les Etats-Unis en manque de lait actuellement et qui font appel au monde entier pour leur en fournir en quantité industrielle. » Des propos recueillis des délégués syndicaux sur le site.

La CGT Eurosérum appelle l’ensemble des habitants de notre région ainsi que les élus locaux à les soutenir dans leur lutte pour le maintien de leur site.

MsP

Pour aider les salariés d’ Eurosérum :

- Soutiens financiers :

https://www.helloasso.com/associations/ersm-2022/formulaires/2/widget

- Soutiens artistiques et informations, les 119 invisibles :

https://www.NotAllowedScript664fb04eeb410facebook.com/groups/485039473008621

 


Photographies Michel Pelletier et CGT Eurosérum.

(Les délégués syndicaux Eurosérum une partie du personnel en grève, assemblée générale sur site, assemblées journalières des grévistes …)

Bourgogne-Franche-Comté : 1 809 chefs d’entreprise ont perdu leur emploi en 2023

Une accélération de + 35,5 % qui marque un retour des niveaux d’avant-crise indique le groupe Altarès dans un communiqué. Il vient de publier les résultats d'une étude réalisée en partenariat avec l'association GSC - observatoire de l'emploi des entrepreneurs. Les détails ici-même.

ENTREPRISES : Inobyz à l'honneur avec Marina Ferrari !

Rencontre avec Fabian Humbert, président cofondateur d'Inobyz

SENOZAN : Agnès Chavanon, sous-préfète, en visite chez En’Go, la société qui monte, qui monte…

Accueillie par Clément Thomas, Président du groupe En’Go, et Anthony Lampert, responsable d’exploitation de l’entreprise PAM en charge du développement et de l’innovation du groupe En'Go, Agnès Chavanon est venue à la rencontre d’une entreprise en pleine expansion.

MÂCON – Entreprises : Coffratech, un développement en béton !

Les élus mâconnais vont régulièrement à la rencontrer des entreprises du territoire. Vendredi matin, Jean-Patrick Courtois, Hervé Reynaud, Eric Maréchal et Emilie Clerc se sont retrouvés dans la zone sud de Mâcon, chez Coffratech, spécialiste des planchers bétons.

MÂCON : Dargaud Habitat dévoile son nouveau showroom

Nouveaux propriétaires depuis août 2023, Henrique Barbosa et Annabelle Colombier ont invité le maire Jean-Patrick Courtois et son adjointe chargée des relations avec les acteurs économiques, Émilie Clerc, à une visite de leur tout nouveau showroom.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Économie : +36 % de défaillances d’entreprises en 2023

Selon un étude régionale Altarès. La région dépasse son niveau de défauts de 2016. « Bien au-delà des « rattrapages » post Covid, les défaillances liées à la conjoncture ultra tendue s’accélèrent. » La Saône-et-Loire s'en tire mieux que les autres départements de la région. Les détails par territoires et par secteurs d'activité.

TRIBUNAL DE COMMERCE DE MÂCON : Patrick Degabriel, nouveau président

Bilan de l'année 2023 a été présenté par le désormais past-président Michel Perche, ici à droite.

Bourgogne-Franche-Comté : 8 460 créations d’entreprises artisanales en 2022, + 3% sur un an

La Saône-et-Loire est particulièrement dynamique avec une hausse de 11 % !

AMMEUBLEMENT-DÉCORATION : Soixante ans d'histoire des magasins Habitat disparaissent

Fondée par le designer anglais Terence Coran, décédé en 2020, l'enseigne n'aura pas survécu bien longtemps après la mort de son créateur. 

MÂCON : La grande salle René Guerin de la CCI refaite à neuf, et les Jardins d'Arcadie inaugurés

La Chambre de commerce termine sa transformation avec la rénovation complète de cette salle emblématique qui a vu sa première réunion des élus consulaires en 1913. Une partie de la CCI a laissé place aux Jardins d'Arcadie.

SAÔNE-ET-LOIRE – CÔTE D'OR : Les créations d'entreprises à la loupe

C'est une des missions de la CCI que d'aider les porteurs de projets à concrétiser leur souhait d'entreprendre. Ce jeudi, la Chambre consulaire organisait un après-midi de rencontre ouvert à toutes et tous avec des experts de différents domaines. L'occasion de faire un état des lieux des créations. À lire aussi, la CAF partenaire du créateur et du travailleur indépendant.

MÂCON - Création d'entreprise : Vita'Créa - rencontres d’experts, c'est aujourd'hui !

La 11ème édition de la semaine régionale de la création-reprise d’entreprise et jeunes entreprises, renommée VITA’CRÉA, se tiendra du 20 au 24 novembre sur toute la Bourgogne Franche-Comté.

MÂCON : Premiers coups de pelleteuse pour le village des artisans

Dans l’ancienne friche industrielle de la rue Thimonnier, quartier La Chanaye, les travaux de désamiantage et de démolition ont débuté ce jour pour le projet porté par l'Agglomération MBA.

SAÔNE-ET-LOIRE : Alerte au gros temps sur l'économie

« Avis de grand frais » selon le préfet, sur la ligne de crête, entre dégradation globale et signes d’espoir. Il recevait vendredi matin les représentants des organisations patronales MEDEF et CPME.

JOURNÉES DU PATRIMOINE ÉCONOMIQUE : Aproport à Mâcon, manutention globale 1 636 988 tonnes d’activités en 2022

Les Journées du Patrimoine économique sont initiées par l'État et portées dans le département par le MEDEF 71, le service portuaire de la CCI Côte-d'Or · Saône-et-Loire. Aproport a donc décidé d'ouvrir les portes de son port mâconnais cette année, 2022 ayant été consacré à Chalon.

JOURNÉES DU PATRIMOINE ÉCONOMIQUE : Bienvenue à Itron (Mâcon), spécialiste du comptage intelligent

Chose très rare pour l’acteur majeur de comptage intelligent dans les domaines de l’eau, de l’énergie thermique, du gaz et de l’électricité, cette journée Portes Ouvertes a été l’occasion pour le groupe d’organiser des visites guidées ce samedi.

MÂCON : Un centre de congrès flambant neuf à l'Hôtel & Spa Panorama 360

 Ce jeudi soir, le Président Directeur Général du Groupe OTICA Valéry Moret a accueilli une centaine d'invité.e.s dont Monsieur le Préfet et plusieurs élu.e.s à l'inauguration du nouveau Centre de Congrès 360 de l'Hôtel & Spa Panorama 360 à Mâcon.

VIOLENCES URBAINES : La Chambre des Métiers des de l'artisanat Bourgogne-Franche Comté réactive sa cellule d'urgence

Artisan et vous avez été victime de dégradation ou de pillage suite aux violences urbaines qui sont survenues ces derniers jours ? Les conseillers de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Région Bourgogne Franche-Comté se mobilisent pour vous apporter leur soutien et répondre à vos questions.

MÂCON : ForLead au service de la digitalisation du BTP avec « RPlan® »

Ce mardi 27 juin, une présentation de la nouvelle version de la solution de planification « RPlan® » s'est déroulée à l'entreprise Coffratech

ÉCONOMIE : Edmond, la fabrique de coffrets de luxe qui s'affirme à Mâcon

La filiale de Makao, entreprise d'emballage haut de gamme et luxe créée à Paris par un Mâconnais d'origine, recevait des élu.e.s régionaux ainsi que le président de l'Agglomération jeudi pour une petite visite très instructive.

MÂCON : Des projets et une nouvelle directrice à la Régie inter-quartiers

La Régie inter-quartiers, entreprise d'insertion inscrite dans l'économie sociale et solidaire, tenait son assemblée générale hier soir à la salle Champlevert.

MÂCON - Jardins de Cocagne : Une bonne année malgré les aléas climatiques et la situation sanitaire

Ce jeudi, en fin d’après-midi, s’est tenue l’assemblée générale des Jardins de Cocagne de Mâcon à la salle familiale de Champlevert, rue Léo Lagrange.

AGRICULTURE : La Boisette à Montmelard médaille d’argent au Concours Général Agricole

Vendredi, le Conseil départemental mettra à l’honneur les médaillés du Concours Général de l’Agriculture. Parmi eux, la ferme de la Boisette à Montmelard.

MÂCON : Action Logement et Locow, l’alternative au télétravail à la maison !

L'espace de coworking Locow à Mâcon a officialisé, ce vendredi, son partenariat avec Action Logement à travers la mise en place d’un Chèque Télétravail.

IGÉ - Coût de l'électricité : Alerte rouge à la boulangerie Aux Délices de Léo – épisode 2

Fin décembre, la gérante et son conjoint sonnaient l'alerte quant à l'explosion du coût de l'électricité pour leur boulangerie, un coût mettant en péril leur activité. Nous avons pris des nouvelles deux mois après.

HURIGNY : La future ZAC La Grisière proposera près de 9 000 m2 de surface de plancher

Présentation de cet aménagement d'envergure porté par l'Agglomération MBA, qui a fait l'objet d'une délibération en conseil communautaire jeudi soir afin d'approuver le dossier de réalisation.

Hausse du coût de l’énergie : la Région lance un « Chèque énergie » pour soutenir les boulangers et les bouchers-charcutiers

Alors que l’activité des artisans boulangers et des bouchers-charcutiers est menacée par une hausse très élevée de leurs factures d’énergie, la Région Bourgogne-Franche-Comté met en place une aide pour les soutenir pouvant aller de 1 000 à 5 000 € pour traverser cette période de crise.