var _paq = window._paq = window._paq || []; /* tracker methods like "setCustomDimension" should be called before "trackPageView" */ _paq.push(['trackPageView']); _paq.push(['enableLinkTracking']); (function() { var u="https://maconinfos.matomo.cloud/"; _paq.push(['setTrackerUrl', u+'matomo.php']); _paq.push(['setSiteId', '1']); var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0]; g.async=true; g.src='//cdn.matomo.cloud/maconinfos.matomo.cloud/matomo.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s); })(); Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - MÂCON : De nouveaux locaux à la cité de l'entreprise pour la start-up AUM-Biosync

 

 

lundi 5 décembre 2022

 

Créée en 2016 à Cluny par Martial Boulesteix, directeur adjoint, et Marc Riedel directeur, la start-up dédiée aux algorithmes hautes performances et à l'Intelligence artificielle a inauguré ses nouveaux locaux ce jeudi à la Cité de l'entreprise.

Le nom de la Start-up signifie Algorithmes Utiles Maîtrisé et Synchronisation biologique. Elle a été conçue pour aider les professionnels à horaire atypique.

« Cette création est née de l'envie de réaliser des logiciels utiles. Nous sommes entrepreneurs, chercheurs, mais également sapeurs-pompiers, médecins, soignants, gendarmes opérationnels… Cette identité originale nous fait faire le constat de l’épuisement des personnes qui ont fait le choix de veiller sur vous, et nous inspire pour proposer de nouvelles solutions » a indiqué Martial Boulesteix.

Le projet

Il y a des rendez-vous que l’on n’a pas le droit de manquer, auxquels il faut être à l’heure, et au maximum de ses capacités.

Assumer un devoir de fiabilité 24h/24, 7j/7 n’est pas à la portée de tout le monde… Travail de nuit, interruptions de sommeil et conciliation des temps de vie (engagement citoyen, famille, travail, loisirs, repos…) pèsent alors lourd dans la balance en matière de recrutement, d’attractivité, de turnover, de management, de santé, de sécurité et d’organisation de la ressource opérationnelle et de sa résilience.

AUM BIOSYNC a été créée pour tenter de résoudre ces problématiques et faire que la protection de la population ne soit plus un sacerdoce intenable, et diminuer le coût humain et financier lié aux obligations de fiabilité d’un travail se déroulant 24h/24, de nuit ou posté.

Son impact :

  • Faciliter et fiabiliser le recrutement de profils ciblés (ex. : évaluation de la tolérance au travail de nuit, des disponibilités réelles)

  • Faciliter l’astreinte et la conciliation des temps de vie (ex. : vie de famille, vie professionnelle, loisirs, sommeil)

  • Œuvrer pour l’égalité femme homme sous l’angle de la conciliation des temps de vie

  • Prévenir les risques, les maladies et accidents liés à une activité 24h/24.

  • Manager la performance et la disponibilité de la ressource humaine en tenant compte de la fatigue des effectifs et du risque d’accident.

  • Optimiser la capacité opérationnelle et la résilience des équipes de manière prédictive.

Ses applications intéressent également le secteur hospitalier public et privé, le secteur du transport et de la logistique, de la grande distribution, de l’industrie à feu continu, et plus largement les domaines où l’impact des rythmes biologiques est maximal (horaires atypiques, travail de nuit, sommeil, fatigue, haut devoir de fiabilité, hautes performances…)

Innovation ou tradition ?

AUM BIOSYNC est, juridiquement parlant, une jeune entreprise innovante. Plus de 50% du temps de travail total de son équipe est consacré à la recherche et au développement. Mais AUM BIOSYNC ne revendique pas pour autant l’innovation comme une valeur ou une fin en soi.

L’engagement opérationnel des membres de l’équipe leur rappelle au quotidien que leurs clients ont charge d’âmes. Face à ces enjeux, et en tant que scientifiques, ils sont conscients que les années d’expérience et le regard qu’elles procurent sur les situations opérationnelles ne peuvent pas se remplacer par un algorithme.

AUM BIOSYNC préfère mettre en avant l’impact métier et le respect de l’expérience de terrain qui fonde sa technologie souveraine.

L’équipe AUM BIOSYNC (composée de 25 personnes dont 5 doctorants et 13 issues de grandes écoles) l’a conçue pour prolonger le bras sans remplacer le cerveau, sans dérober l’attention que ses clients doivent porter aux victimes ou aux malades dont ils ont la charge, sans dégrader la conscience de situation opérationnelle, sans mettre en jeu leur sécurité ni celles de leurs données à caractère personnel…

Les outils numériques

La Start-Up a conçu deux logiciels spécifiques OPTeam, une web application destinée aux services de secours et d'aide médicale d'urgence pour garder la main sur l'analyse opérationnelle et la couverture des risques.

OPTeam permet de :

- faciliter la répartition des ressources humaines et matérielles

- visualiser les impacts sur la capacité opérationnelle et la fatigue afin d'anticiper et de prépare les scénarios de crise

- transmettre aisément votre savoir-faire, outil pédagogique Opteam forme les managers à une vision stratégique et systémique.

Et OPSReady, un logiciel sur téléphone portable offrant aux équipes de secours et à leurs partenaires un engagement citoyen respectant la qualité de vie et les données personnelles

OPSReady permet de :

- sauvegarder votre temps libre pendant vos astreintes

- tenir compte de vos besoins de repos grâce à une batterie d'indicateurs anticipant sur la disponibilité, la fatigue et les impératifs horaires des ressources opérationnelles.

- organiser votre activité opérationnelle avec une information fluide, segmentée et sécurisée.

AUM BIOSYNC propose des outils numériques loyaux et transparents, une approche basée sur les valeurs européennes avec une supervision humaine et des algorithmes explicables.

Sa priorité : le respect de l'utilisateur avec une information sécurisée et cryptée, une haute fiabilité organisationnelle, le respect de la vie privée et gouvernance des données.

Sa technologie : fiable, ouverte et souveraine est compatible avec les systèmes de gestion d'ancienne et de nouvelle génération

Son équipe d'ingénieurs, de développeurs experts et pédagogues est à l'écoute pour une relation de partenariat.

« Renforcer les fondamentaux du métier, les rendre visibles et explicables pour mieux les transmettre, tels sont nos objectifs », a souligné Marc Riedel, par ailleurs enseignant aux Arts et Métiers de Cluny et ancien pompier de Cluny et Mâcon.

Il a conclu en reprenant cette citation de Paul Valéry : « La véritable tradition n’est pas de refaire ce que les autres ont fait, mais de retrouver l’esprit qui a fait ces grandes choses et qui en ferait de toutes autres en d’autres temps.»

M.A.

 

Photo ci-dessus : De nombreuses personnalités étaient présentes : le Préfet Jean-Martin Jaspers, délégué ministériel à l’Intelligence Artificielle à la Délégation ministérielle pour l'Intelligence artificielle DMIA ; Véronique Beloulou, responsable chargée des études juridiques au ministère de l'Intérieur Direction interministérielle du numérique (DINUM) ; David-Anthony Delavoët, secrétaire général de la Préfecture et sous-préfet de l'arrondissement de Mâcon ; Nicolas Soret, vice-président de la Région BFC en charge des finances, du développement économique, de l’économie sociale et solidaire et de l’emploi ; Christine Robin Vice-présidente du conseil départemental, en charge de l'Insertion sociale et professionnelle, emploi, formation, économie sociale et solidaire, politique de la ville ; Jean-Patrick Courtois président de l’agglomération MBA ; les directeurs des SDIS de l’Ain et l’Allier (le Contrôleur Général Deregnaucourt, et le Colonel Sansa), deux de leurs clients ; le député Benjamin Dirx ; le Lieutenant-Colonel Morizot (CRED 71, représentant le Délégué Militaire Départemental 71) ; des partenaires d’AUM (AIRUDIT), des acteurs de l'économie (Mme Olivia Touze, BPI)

 

 

Photos © M.A.

 

 Marc Riedel & Martial Boulesteix

(Marc Riedel est enseignant-chercheur à l'ENSAM et sapeur pompier volontaire)

 

 

MÂCON : Procivis inaugure ces nouveaux locaux

C’est au numéro 1 du cours Moreau que la société coopérative d’intérêt collectif pour l’accession à la propriété a installé ses nouveaux bureaux.

AZÉ - Festival des solutions : les fours solaires et en carton, ça existe et ça marche !

Magalie Lagarde a offert ce samedi 1 octobre à Azé une démonstration d’un four en carton qui fonctionne à l’énergie solaire. Un concept intéressant et innovant qui a attiré, malgré la pluie, quelques curieux.ses. À découvrir aussi, il n'y a pas que le four qui est en carton avec Magali...

SAÔNE-ET-LOIRE – Journées du patrimoine économique : L’entreprise Coffratech sur son 31 avec des locaux flambant neufs

Avec un accueil de grande classe, notamment grâce au personnel du siège social mobilisé et un ShowRoom spécialement érigé pour l’occasion, l’entreprise des frères Olcay a sorti le grand jeu ce samedi. 

SAÔNE-ET-LOIRE – Journées du patrimoine économique : Meunier, un métier de l'industrie agro-alimentaire

Qui l'eut cru ? C'est en visitant la minoterie Forest de Bray ce vendredi, à l'occasion des journées du patrimoine économique, que l'on peut découvrir la forme industrielle d'un métier ancestral, celui de meunier.

TOURISME : + 17 % de fréquention en Saône-et-Loire pendant la saison estivale

C'est dans un petit coin de paradis à St-Amour, Ma Chambre à St-Amour, ça ne s'invente pas, que le président du Conseil départemental André Accary et sa vice-présidente en charge du tourisme et de l'attractivité Elisabeth Roblot, ont présenté le bilan de la saison touristique qui s'achève.

MÂCON - RDV de l'emploi : La parole aux entreprises

À l'occasion de la 19ème édition des Rendez-vous de l'emploi qui s'est déroulée à Mâcon ce mercredi, macon-infos est allé à la rencontre de quelques entreprises du coin.

AGRICULTURE : La vente directe, c'est chouette mais ce n'est pas une sinécure

C'est le message qu'a fait passer en substance Marine Seckler, gérante de la Ferme du Mont Rouge à Blanot, dans le Clunisois, présidente des Jeunes Agriculteurs de Saône-et-Loire, aux élu.e.s de la Région venu.e.s lui rendre visite lundi après-midi.

MÂCON - Économie : La Cité de l'entreprise a 10 ans !

Un anniversaire célébré comme il se doit ce vendredi matin avec les startupeurs devenus grands et les plus jeunes ! À lire aussi : Ubi-transport quitte la Cité mais reste à Mâcon.

LA ROCHE VINEUSE : Les Entre'preneurs.es en pique nique festif à Ecogit'actions

Ecogit’actions a coordonné, pour la 5ème année, « le pique-nique Entre’preneurs ».

MÂCON - Conseil municipal : Avis favorable et unanime pour la ZAC Saône digitale !

Actualisé : les précisions sur la position des élus Mâcon citoyens

ÉCONOMIE - Vins de Bourgogne : 3ème année consécutive de croissance à l'export vers le Royaume uni

Le Royaume uni est le 2ème marché en volume et en valeur des vins de Bourgogne

CHARNAY-LES-MÂCON : L’entreprise Coffratech béton a fêté ses 10 ans

Les deux frères, Ali et Beytullah Olcay, fondateurs et directeurs associés de l’entreprise, ont souhaité retracer le chemin parcouru auprès de leurs compagnons, à l’occasion d’une belle fête d’entreprise.

MÂCON : Les Jardins de Cocagne, une association dynamique qui continue d’évoluer

L’association tenait son assemblée générale ordinaire jeudi dernier à la salle familiale de Champlevert.

PRISSE : 2021, une année « presque » parfaite pour les Vignerons des Terres Secrètes

C’est ce qui se dégage de l’assemblée générale annuelle et ordinaire qui s’est tenue vendredi 6 mai au chai de Prissé.

ECONOMIE : Dirigeants.es d'entreprise, donnez votre avis sur les priorités de la CCI Métropole de Bourgogne dans les 5 prochaines années

Quelles doivent être les priorités d’actions pour les CCI à l’avenir ? Chefs d’entreprises, dirigeants et entrepreneurs, participez à la consultation des CCI, réagissez aux propositions et déposez les vôtres : vous avez la parole jusqu’au 5 juin ! 

MÂCON - Économie : Inobyz donne des ailes aux startupers

Fabian Humbert, président d'Inobyz, a annoncé, entre autres, l'ouverture d'une formation de développeur informatique en septembre à Mâcon au cours de cette première soirée de remise de prix. Découvrez toutes les startups primées.

MÂCON : Orgamy, la start-up mâconnaise n’a pas fini d’innover

Ce lundi, Orgamy accueillait Jean-Patrick Courtois, au Locow rue Victor Hugo à Mâcon. Récompensée en mars par le prix du Talent du numérique 2021, l’entreprise continue d’améliorer sa plateforme de secrétariat numérique afin d’améliorer l’organisation des soins complexes sur tout le territoire national.

Télétravail et coworking : un développement post-covid avec Locow Coworking

Avec la crise sanitaire, le télétravail est un modèle qui s’est grandement répandu au sein des entreprises. Malgré l’allègement des mesures, le distanciel reste à la page. Le point avec Thierry Valdor, patron de Locow coworking à Mâcon, qui a lancé les chèques télétravail.

ENTREPRISES : Ubitransport (Mâcon) acquiert ACTOLL pour former un leader de la mobilité intelligente

Le 5 avril 2022, Ubitransport acquiert la société ACTOLL. Le rapprochement de ces deux acteurs majeurs donne naissance à un groupe leader de la mobilité intelligente combinant billettique connectée et solutions de paiement, capable d’adresser tout type de besoin et de territoire.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Les entreprises anticipaient une croissance de leurs activités en 2022

La Banque de France publie les résultats de son enquête annuelle sur l’activité des entreprises en Bourgogne-Franche-Comté. Les données sont encourageantes, mais à prendre avec mesure car l'étude a été réalisée avant le conflit en Ukraine...

ENTREPRISE : La sécurité, priorité numéro un chez Metso Outotec France

400 ! C’est le chiffre du jour pour Metso Outotec France. 400 comme le nombre de jours consécutifs sans accident de travail avec arrêt !

ÉCONOMIE : À Mâcon, les structures d'insertion et les entreprises locales se rencontrent pour évoquer des partenariats

Sur l’invitation de BGE et du Dispositif Local d’Accompagnement (DLA), en partenariat avec le Pôle Ressources Insertion par l’Activité Economique et le FQP (France Qualité Performance), une trentaine de personnes s'est réunie vendredi matin pour un petit déjeuner RSE au restaurant Le Comptoir d’Antoine à Mâcon.