mardi 5 juillet 2022

Avec la crise sanitaire, le télétravail est un modèle qui s’est grandement répandu au sein des entreprises. Malgré l’allègement des mesures, le distanciel reste à la page. Le point avec Thierry Valdor, patron de Locow coworking à Mâcon, qui a lancé les chèques télétravail.

Faire le déplacement en entreprise ou passer du lit au bureau ? Pour une grande partie des salariés, le choix est simple. En 2021, 1 salarié sur 5 a télétravaillé selon l'INSEE, une habitude qui semble persister malgré la levée des restrictions sanitaires. Le monde du travail fait face à un grand changement organisationnel. Autrefois repoussé par les patrons d’entreprises, les premiers confinements ont été décisifs afin de comprendre les avantages de ce mode de travail. Autrefois contrainte, une grande partie des Français est aujourd’hui attachée aux bienfaits du distanciel. 

Des transformations conséquentes qui ne passent pas inaperçues sur le marché. De nombreux services voient le jour en France. Le télétravail ne se limite désormais plus aux portes de nos chambres. Il est à présent possible d’accéder à des locaux dédiés à la pratique.

C’est le cas de l’entreprise Locow Coworking, créée en 2018 par Thierry Valdor. Premier espace de coworking à Mâcon, le local servira au départ à son activité de communication. Un peu trop grand pour l’entrepreneur, il dédiera son espace aux travailleurs du secteur. A travers la mise en place de chèques télétravail, sur le modèle des tickets-restaurants, le service propose d’offrir des espaces de travail pour les entreprises. Une activité fructueuse qui permettra au communicant d’agrandir son entreprise et notamment s’installer dans d’autres secteurs tels que La Chapelle-de-Guinchay ou Replonges. 

 

Une solution avantageuse

Bien que le coworking se soit bien développé dans la plupart des grandes métropoles françaises, les régions plus rurales ont parfois plus de mal à disposer de matériel plus moderne et ergonomique. Dans une société « hyperconnectée », où le numérique prime, ces inégalités d’accès sont un frein au développement. Les espaces de coworking sont là pour remédier à ces manques.

D’un point de vue écologique, disposer de point d’accès proche évite les nombreux déplacements. « Tous les matins, on voit énormément de personnes en voiture, qui prennent le train pour aller à Lyon. Eviter ces trajets, c’est avoir des salariés moins fatigués, plus disponibles et productifs mais c’est aussi bénéfique à l’environnement » explique Thierry Valdor. C’est avant tout un service de qualité, flexible, qui s’adapte à tous les contextes, court ou long terme.

 

Un travail plus confortable

Au-delà d’être un simple lieu de travail, l’aspect du social et du bien-être est primordial au sein des bureaux. Pour Thierry Valdor, « il est important de faire attention à notre façon d’accueillir et de traiter les gens qui viennent. » C’est dans un esprit d’équipe et de solidarité que se déroulent les journées au Locow Coworking. Notamment pour les travailleurs indépendants, « les choix sont limités, travailler chez soi ou au bar. Venir travailler ici, c’est créer du lien social. »

Pour les personnes qui fréquentent les locaux, « c’est plus plaisant de fréquenter du monde et d’avoir ce partage au lieu de rester tout seul devant son ordinateur ». Fréquenter du monde devient alors un moyen de mieux travailler, « pour certaines personnes, rester à la maison peut mener au manque d’implication ou à l’inverse à ne pas bien gérer son temps et finir par trop travailler. »

Atelier de bien-être, cadeaux de Noël, repas... de nombreuses activités sont mises en place afin d’améliorer les conditions de travail de chacun. Un aspect négligé les années précédentes, ayant causé de nombreux arrêts de travail. Burn-out, dépression, anxiété, des risques non-envisageables au Locow.

Mounir Belbaghdadi

 

Photo : Thierry Valdor, gérant de Locow Coworking (photo fournie par M. Valdor)

 

LA ROCHE VINEUSE : Les Entre'preneurs.es en pique nique festif à Ecogit'actions

Ecogit’actions a coordonné, pour la 5ème année, « le pique-nique Entre’preneurs ».

MÂCON - Conseil municipal : Avis favorable et unanime pour la ZAC Saône digitale !

Actualisé : les précisions sur la position des élus Mâcon citoyens

ÉCONOMIE - Vins de Bourgogne : 3ème année consécutive de croissance à l'export vers le Royaume uni

Le Royaume uni est le 2ème marché en volume et en valeur des vins de Bourgogne

CHARNAY-LES-MÂCON : L’entreprise Coffratech béton a fêté ses 10 ans

Les deux frères, Ali et Beytullah Olcay, fondateurs et directeurs associés de l’entreprise, ont souhaité retracer le chemin parcouru auprès de leurs compagnons, à l’occasion d’une belle fête d’entreprise.

MÂCON : Les Jardins de Cocagne, une association dynamique qui continue d’évoluer

L’association tenait son assemblée générale ordinaire jeudi dernier à la salle familiale de Champlevert.

PRISSE : 2021, une année « presque » parfaite pour les Vignerons des Terres Secrètes

C’est ce qui se dégage de l’assemblée générale annuelle et ordinaire qui s’est tenue vendredi 6 mai au chai de Prissé.

ECONOMIE : Dirigeants.es d'entreprise, donnez votre avis sur les priorités de la CCI Métropole de Bourgogne dans les 5 prochaines années

Quelles doivent être les priorités d’actions pour les CCI à l’avenir ? Chefs d’entreprises, dirigeants et entrepreneurs, participez à la consultation des CCI, réagissez aux propositions et déposez les vôtres : vous avez la parole jusqu’au 5 juin ! 

MÂCON : Orgamy, la start-up mâconnaise n’a pas fini d’innover

Ce lundi, Orgamy accueillait Jean-Patrick Courtois, au Locow rue Victor Hugo à Mâcon. Récompensée en mars par le prix du Talent du numérique 2021, l’entreprise continue d’améliorer sa plateforme de secrétariat numérique afin d’améliorer l’organisation des soins complexes sur tout le territoire national.

Télétravail et coworking : un développement post-covid avec Locow Coworking

Avec la crise sanitaire, le télétravail est un modèle qui s’est grandement répandu au sein des entreprises. Malgré l’allègement des mesures, le distanciel reste à la page. Le point avec Thierry Valdor, patron de Locow coworking à Mâcon, qui a lancé les chèques télétravail.

ENTREPRISES : Ubitransport (Mâcon) acquiert ACTOLL pour former un leader de la mobilité intelligente

Le 5 avril 2022, Ubitransport acquiert la société ACTOLL. Le rapprochement de ces deux acteurs majeurs donne naissance à un groupe leader de la mobilité intelligente combinant billettique connectée et solutions de paiement, capable d’adresser tout type de besoin et de territoire.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Les entreprises anticipaient une croissance de leurs activités en 2022

La Banque de France publie les résultats de son enquête annuelle sur l’activité des entreprises en Bourgogne-Franche-Comté. Les données sont encourageantes, mais à prendre avec mesure car l'étude a été réalisée avant le conflit en Ukraine...

ENTREPRISE : La sécurité, priorité numéro un chez Metso Outotec France

400 ! C’est le chiffre du jour pour Metso Outotec France. 400 comme le nombre de jours consécutifs sans accident de travail avec arrêt !

ÉCONOMIE : À Mâcon, les structures d'insertion et les entreprises locales se rencontrent pour évoquer des partenariats

Sur l’invitation de BGE et du Dispositif Local d’Accompagnement (DLA), en partenariat avec le Pôle Ressources Insertion par l’Activité Economique et le FQP (France Qualité Performance), une trentaine de personnes s'est réunie vendredi matin pour un petit déjeuner RSE au restaurant Le Comptoir d’Antoine à Mâcon.

ÉCONOMIE - Défaillances d'entreprises : La Saône-et-Loire s'en sort plutôt bien sur l'année 2021

Le groupe Altares a dévoilé les chiffres des défaillances d’entreprises en Bourgogne-Franche-Comté pour l’année 2021.

ST-MARTIN-BELLE-ROCHE : L'usine eurosérum devrait fermer au 3ème trimestre 2022

119 emplois sont menacés sur le site de St-Martin-Belle-Roche annonce ce jour la coopérative laitière française Sodiaal dans un communiqué.

MÂCON : Le Traiteur du Val de Saône face à la crise sanitaire

Alex Bénat, associé avec Clément Badet, s’exprime concernant son activité de traiteur pendant cette période de pandémie.

ÉCONOMIE : Plus de 17 millions d'€ de plus pour la filière nucléaire en Saône-et-Loire

Une enveloppe accordée dans le cadre du plan France Relance à 11 projets.

ENTREPRISE : Mathilde Créations rachète Decoclico.fr à Adeo

Quatre ans après sa reprise à la barre du tribunal par Labruyère Développement et Industrie, branche Capital investissement du Groupe Labruyère, Mathilde Créations affiche aujourd'hui une belle santé et une présence forte à l'international, dans l'univers de la décoration et du parfum d'intérieur.

MÂCON : Le salon du vrac industriel VRAC TECH se tient au Spot cette semaine

Un évènement fédérateur pour les entreprises industrielles intégrant la gestion du vrac dans leurs installations, à tous les stades du process et de la manutention.

ST-AMOUR : Un salon en région vaut mieux que Paris pour Louise Hérault (Louh Maroquinerie)

Elle était une des très rares entrepreneuses de la région de Mâcon à participer au salon parisien MIF (Made in France) qui s'est déroulé du 11 au 14 novembre porte de Versailles. Rencontre.

ENTREPRISES : "Nous sortons peut-être de la crise sanitaire, mais sûrement pas de la crise économique" pour la CPME71

Thierry Buatois, président de la CPME71, répond à quelques questions au lendemain de l'intervention télévisée d'Emmanuel Macron.