dimanche 5 février 2023

 

Communiqué

Le 27 octobre, L214 publie une enquête sur l’élevage industriel caprin Chevenet à Saint Maurice de Satonay en Saône et Loire.

La Confédération Paysanne de Saône et Loire et ses éleveurs ne sont pas solidaires avec l’agro-industriel Thierry Chevenet et dénoncent les pratiques de tous les élevages industriels dont la maltraitance des animaux est intrinsèquement liée à leur taille disproportionnée et à la quête de rentabilité démesurée. Ces élevages sans âmes d’exploitation d’animaux ternissent l’image de l’agriculture paysanne en utilisant l’image à des fins purement commerciales, sans incarner le lien fort et nécessaire des éleveurs au vivant. Le seul but est la vente en quantité de produits industriels et standardisés.

La Confédération paysanne ne partage pas les valeurs de cette association dont la finalité reste opaque, mais cette fois la cible est juste. Loin de mettre à mal un système agro-industriel institutionnalisé, la communication trop sensationnelle et spectaculaire de L214, même entachée d'erreurs et d'imprécisions, a le mérite d'en pointer un des symboles. Les images interrogent largement sur le bien-être animal ! Cette affaire révèle aussi la disparition du lien des consommateurs avec les producteurs, de leur alimentation, et le manque d'information concernant la réalité du monde agricole !

Nous avons également une pensée pour les salariés de cette entreprise à qui on inflige des tâches d'opérateurs d'usine, alors qu'ils travaillent avec du vivant.
Ces élevages salissent l’image de l’agriculture paysanne. Ils s'assimilent à des paysans, utilisent leur image pour vendre leurs produits industriels et standardisés.

Monsieur Chevenet se défend en parlant de ses 2000 chèvres qui mangent de l’herbe cultivée en agriculture biologique. Mais il oublie de dire que ses chèvres ne pâturent pas. Elles ne broutent pas l’herbe dans les prés. Elles vivent dans leur bâtiment ou sur une aire bétonnée et mangent les céréales de l’agriculture chimique et l’herbe ramassée par les machines qu'on leur amène.

Cette communication trompeuse n’est pas nouvelle. Les enseignes de la grande distribution en abusent depuis longtemps.
Aujourd’hui elles feignent l'étonnement et l'indignation et retirent les fromages « Chevenet » de la vente mais elles continuent de commercialiser bien d'autres fromages et denrées du même type dont le mode de production répond à leurs exigences... Qui sait si demain elles ne les revendront pas sous un autre nom en ventant leurs vertus.

La Confédération paysanne s’interroge aussi sur l’efficacité ou l’impartialité des services de l’Etat. Que fait la DDPP quand des cadavres d’animaux d’élevages sont stockés en plein air et se font en partie dévorer par des prédateurs. Les images de L214 montrent des chèvres aux oreilles arrachées.

Que font la DGCCRF concernant la publicité plus que douteuse de l'entreprise et l’INAO en laissant cet industriel s’emparer d’une AOP et en acceptant que le cahier des charges de cette AOP soit aussi peu contraignant, discréditant l'aspect qualitatif des AOP. Dans celui-ci, la pâture n’est pas obligatoire, le dessaisonnement aux hormones est autorisé. Cette entreprise produit la quasi intégralité des fromages « fermiers » de cette AOP.

Enfin, nous nous demandons quel lien cet agriculteur entretient avec ses chèvres, est-ce lui qui sera de traite ce soir ?

La confédération paysanne dénonce les pratiques agricoles et les méthodes commerciales de l’industriel Chevenet et encourage tous les consommateurs à rencontrer les vrais paysans dans les fermes ou sur les marchés et à profiter de la qualité et la diversité de leurs productions.

 

POLITIQUE : Le groupe Mâcon citoyens déterminé et combatif en ce début d'année

Les six élu.e.s d'opposition au conseil municipal de Mâcon ont tenu un point presse lundi dans leur local municipal. Un moment pour rappeler leur état d'esprit.

POLITIQUE - Aurélien Dutremble, président du RN 71 : « 2022, une année exceptionnelle pour le RN »

Plus de 40 personnes étaient attendues par la Fédération 71 du Rassemblement National pour la traditionnelle cérémonie des voeux qui se déroule en 5 étapes dans chacune des circonscriptions législatives.

Coût de l'énergie pour les entreprises : Jean-Patrick Courtois et Christine Robin en appellent à la Région

« Depuis plusieurs mois, notre société doit faire face à une succession d’évènements qui bouleversent profondément notre mode de vie et l’ensemble des secteurs de notre économie.

Contrôle de l'âge des visiteurs sur les sites pornographiques maintenu

La sénatrice Marie Mercier salue « une petite victoire pour la protection de nos enfants »

ÉNERGIE : François Sauvadet demande à l’État le retour au tarif réglementé de l’électricité et la possibilité, pour les Départements, de soutenir l’économie de proximité

Le président de Départements de France demande de «permettre d’apporter des solutions pour agir massivement en faveur du commerce rural.

VOEUX 2023 : macon-infos vous souhaite une année de résistance et de résilience, de lumière et d'élévation

Réchauffement climatique, attentats, Gilets jaunes, manifestation des agriculteurs, grève des urgentistes, pandémie de covid-19, guerre en Ukraine, hyper-inflation, démocratie évaporée, souveraineté confisquée... la désillusion et la résignation gagnent toutes les âmes, traumatisées depuis 2015.

MÂCON : Ambiance électrique lundi soir au conseil municipal...

Pas de budget à l'ordre du jour mais pas moins de 44 délibérations qui ont emmené la séance au delà de 22h00, pour un début à 18h30 et donc particulièrement long ce lundi soir. Le groupe d'opposition Mâcon citoyens a quitté le conseil avant la fin.

EDITO – Coupe du monde au Qatar : Merci Vincent Lindon et merci Eric Cantona pour avoir rappelé ce qu'est l'esprit rebelle français

Tout le monde connaît, aujourd'hui, les conditions honteuses dans lesquelles la coupe du monde de football 2022 a été organisée. Sport et événement populaire par excellence, que nous aimons toutes et tous, qui nous rassemble dans la liesse, la coupe du monde a commencé hier dans un pays qui achète tout, quel qu'en soit le prix.

EXPRESSION CITOYENNE - 111ème féminicide : « Un armistice aussi pour les femmes… » demandent les Femmes solidaires

L'association Femmes solidaires réagit au meurtre d'Héléna, 19 ans, poignardée dans l'appartement de son «petit ami».

POLITIQUE : Rentrée départementale des Jeunes Avec Macron

Les Jeunes Avec Macron (JAM) 71 se sont retrouvés ce samedi 29 octobre à Tournus pour leur rentrée politique.

POLITIQUE : Edwige Diaz, députée Rassemblement National en Gironde est passée par Mâcon

Aurélien Dutremble, délégué départemental RN, a accueilli la jeune députée ce dimanche après-midi à la salle Pavillon de Mâcon, devant une assemblée de militants dans le but de faire un premier bilan de mandat.