lundi 22 juillet 2024

Communiqué

Mardi dernier, à Nanterre dans les Hauts-de-Seine, un contrôle routier opéré par deux policiers a débouché sur la mort de Nahel, tué par un tir au thorax de l’un d’eux.

Face à ce décès d’un jeune de 17 ans, l’émotion des communistes du pays est immense. Nous adressons nos condoléances à la famille et aux proches de la victime. Nous saluons la mobilisation massive, digne et sereine, de jeudi dernier à Nanterre et apportons notre soutien au maire, Patrick Jarry et à toute l’équipe municipale.

Après les premières auditions, le policier auteur du tir a été mis en examen pour homicide volontaire et placé en détention préventive. Nous appelons à ce que toute la lumière soit faite sur le contrôle et le tir meurtrier du policier dans les meilleurs délais pour que la justice soit rendue.

Un refus d’obtempérer ne doit pas entraîner la mort ! La loi de 2017, qui élargit la possibilité d’utilisation de leur arme par les agents de police, doit être abrogée. Les parlementaires communistes avaient voté contre en dénonçant les dérives possibles. Les actes et propos racistes, pointés par le Haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, à l’encontre de jeunes par certains policiers doivent être sévèrement sanctionnés. Le débat public doit s’ouvrir pour engager au plus vite une politique progressiste, de proximité, pour la tranquillité publique avec une police républicaine proche des citoyens, au service de leurs attentes et de leurs besoins.

Sur la sécurité, comme sur l’ensemble des politiques publiques, des millions d’habitantes et d’habitants, de jeunes, de salarié·es, sont abandonnés par la République et n’ont pas droit au respect, à la dignité, à la justice, à un logement décent, à une éducation, à la culture et aux loisirs, et un emploi de qualité.

Cette situation n’est plus supportable ! Elle est le résultat de décennies de politiques néolibérales, au service du capital et au détriment des travailleuses et travailleurs du pays, et de discriminations.

Le PCF soutient « l’appel pour la jeunesse populaire » porté par plusieurs syndicats et associations exigeant « un plan ambitieux » pour répondre à l’ensemble des problèmes auxquels elle est confrontée.

Le PCF appelle à un Grenelle pour l’égalité des territoires et contre toutes les discriminations, rassemblant tous les acteurs et actrices des communes et quartiers concernés, pour qu’enfin une politique à la hauteur des enjeux soit décidée et mise en œuvre avec eux.

Nous présenterons mardi 4 juillet les premières propositions que nous mettons en débat, comprenant :

  • Une politique progressiste de proximité de tranquillité publique.
  • Un plan pour l’égalité républicaine pour tou·tes les habitant·es par le retour des services publics dans toutes nos communes.
  • Un pacte pour la jeunesse qui engage la nation sur des enjeux majeurs tels que l’éducation, le travail et l’emploi, les politiques sociales.

Nous partageons la colère de toutes celles et ceux qui ont vu les images terribles du contrôle et du tir diffusées sur les réseaux sociaux.

Elle appelle une mobilisation puissante et pacifique pour obtenir la vérité et la justice pour Nahel.

Elle ne peut en aucun cas légitimer les violences de ces derniers jours !

Nous condamnons fermement toutes les violences contre les personnes et les biens, les tirs de mortiers et de cocktails Molotov, qui ont bouleversé la vie de milliers d’habitantes et d’habitants de quartiers populaires, et les pillages des commerces.

La dégradation des mairies et du mobilier urbain de nos communes, des écoles de nos enfants et d’autres services publics, des équipements associatifs (maison de quartier, centre social…), des commissariats de nos quartiers, des voitures personnelles de salarié·es, pénalisent gravement les familles directement touchées et l’ensemble de la population.

Les auteurs de ces délits doivent être arrêtés et traduits en justice.

Non seulement ces violences ne servent en rien la vérité et la justice, mais l’on voit comment aujourd’hui elles sont utilisées par les forces réactionnaires, au pouvoir, à droite et à l’extrême droite, pour stigmatiser des quartiers entiers qualifiés par certains « d’enclaves étrangères » alors qu’ils sont, comme tous les territoires, une part de la France, de ses richesses, de sa force ; considérer comme délinquants l’ensemble des jeunes quand seuls quelques-uns dégradent, saccagent, pillent au détriment de tous ; réduire la vie de ces quartiers à la seule manifestation de la violence ; ou encore semer les germes de la guerre civile, comme l’ont récemment fait deux syndicats de policiers, déclaration aux accents séditieux qui doit déboucher sur des sanctions. Nous sommes opposés aux interdictions de manifestations, qui ne visent pas la fin des violences, mais un coup d’arrêt au mouvement social, ainsi qu’au recours à l’État d’urgence qui loin de mettre fin aux tensions actuelles, les attisera.

La fédération de Saône-et-Loire apporte son soutien et sa solidarité aux habitants du département et à l’ensemble de nos concitoyen·ne·s touché·e·s par les violences, aux familles pénalisées par la destruction des services, aux secours, aux fonctionnaires de police et à tou·tes les bénévoles des associations, les agents publics et élu·e·s locaux mobilisés pour protéger et répondre aux demandes de la population.

L’heure est à garantir la sécurité de nos concitoyen·ne·s et à répondre aux besoins sociaux des habitantes et des habitants.

L’heure est à la République partout et pour toutes et tous. Une république avec un développement massif de ses services publics qui en garantissent l'effectivité de ses principes : Liberté, Égalité, Fraternité.

Pour la vérité et la justice pour Nahel, contre toutes les violences, unissons-nous !

 

LÉGISLATIVES : Benjamin Dirx très largement en tête à Mâcon

Les résultats dans la ville préfecture bureau de vote par bureau de vote

LÉGISLATIVES : Les résultats dans les autres circonscriptions de Saône-et-Loire-et-Loire

Aurélien Dutremble (RN) est élu sur la 3ème circonscription. Il bat le député Ensemble Rémy Rebeyrotte de 65 voix. C'est l'un des faits marquants en Saône-et-Loire. Rappelons qu'Aurélien Dutremble siège au conseil municipal de Mâcon. Autre fait marquant, la défaite de Cécile Untermaïer sur la 4ème face à Eric Michoux (LR-RN). 

LÉGISLATIVES : «Je m'engage à être le député de tous, profondément attaché aux valeurs de la République»

La campagne du 2ème tour s'achève ce soir à minuit. Le dernier mot du candidat Ensemble pour la République Benjamin Dirx

LÉGISLATIVES : «Mobilisation générale le 7 juillet, sanctionner le bilan catastrophique de Macron et gagner contre Benjamin Dirx, son représentant local»

La campagne du 2ème tour s'achève ce soir à minuit. Le dernier mot de la candidate du Rassemblement national Rachel Drevet

LÉGISLATIVES : «Le service public fait campagne contre le RN avec l’argent des Français»

Le groupe RN au Conseil régional réagit à la campagne de dénigrement menée sur France télévision.

LÉGISLATIVES : Jean-Luc Delpeuch (NFP) en tête à Mâcon

Benjamin Dirx et Rachel Drevet dans un mouchoir de poche. ACTUALISÉ : Les résultats bureau de vote par bureau de vote

LÉGISLATIVES : Benjamin Dirx en tête à Charnay ; Rachel Drevet (RN) très largement devant à La Chapelle

Rachel Drevet en tête à Crêches-sur-Saône ; Jean-Luc Delpeuch (NFP) largement devant à Cluny, son fief.

LÉGISLATIVES : Rachel Drevet (RN) en tête sur la 1ère circonscription

Benjamin Dirx (ENS) arrive second, Jean-Luc Delpeuch (NFP) est 3ème. Le RN en tête dans toutes les circonscriptions de Saône-et-Loire. ACTUALISÉ : Tous les résultats affinés. 

LÉGISLATIVES - Jean-Philippe Belville : «Le communiqué d’hier aura eu un mérite, celui d’avoir la certitude qu’une ère se termine»

Le candidat des Républicains sur la 1ère circonscription répond au communiqué de Jean-Patrick Courtois paru hier sur macon-infos.

LÉGISLATIVES : «Non, le rôle d’un parlementaire n’est pas d’obtenir des subventions» répond le collectif Mâcon citoyens

Le collectif Mâcon citoyens réagit au communiqué de soutien de Jean-Patrick Courtois à Benjamin Dirx.

LÉGISLATIVES - Jean-Luc Delpeuch : "C'est ce type d'outrance qui conduit notre pays à l'impasse"

Le candidat NFP sur la circonscription Mâcon-Cluny a souhaité répondre à Jean-Patrick Courtois

ÉDITO : Un peu de respect pour le suffrage universel !

La cacophonie de cette dernière quinzaine, lors de laquelle on aura tout vu de la chienlit politique, est proprement insupportable. Nos cœurs, nos yeux et nos oreilles de citoyennes et citoyens sont mis à rude épreuve...

LÉGISLATIVES : «Le 30 juin, un seul choix possible : Benjamin Dirx» affirme Jean-Patrick Courtois

Dans un communiqué, le maire de Mâcon apporte son soutien plein et entier au député sortant. Il en profite pour mettre une petite charge à deux de ses adversaires.

LÉGISLATIVES - Circonscription Mâcon-Cluny : J.-L. Delpeuch, candidat NFP, a tenu réunion publique à Mâcon hier soir

Il était aux côtés de sa suppléante Catherine Amaro et du sénateur et conseiller régional socialiste Jérôme Durain (à gauche sur la photo)

LÉGISLATIVES - Circonscription Mâcon-Cluny : Armand Roy, candidat Debout La France, parti de Nicolas Dupont-Aignan

Armand Roy est une personnalité bien connue sur le territoire, il est agriculteur et maire de la commune de Flagy, près de Cluny, depuis près de 25 ans.

LÉGISLATIVES - Circonscription Mâcon-Cluny : Jean-Philippe Belville, candidat LR contre vents et marée

Le candidat Les Républicains tenait réunion publique lundi soir à la salle Pavillon. Devant une vingtaine de personnes, il a expliqué son engagement, son état d'esprit et quelques unes de ses propositions.

LÉGISLATIVES : Benjamin Dirx, en réunion avec des viticulteurs, reçoit le soutien du Président André Accary

C'est à la CUMA de Péronne que Benjamin Dirx, candidat à sa réélection à la députation, avait rendez-vous ce lundi matin avec le Président du Département André Accary et des représentant.e.s du monde viticole.

LÉGISLATIVES - Circonscription Mâcon-Cluny : « On ne renonce à rien » affirme Rachel Drevet (RN)

La candidate du Rassemblement national sur la 1ère circonscription ne tiendra pas de réunion publique. C'est pourquoi nous l'avons rencontrée vendredi après-midi, accompagnée de Sylvie Raoul, sa suppléante. Elle s'explique sur ce choix de campagne et évoque d'autres sujets.

LÉGISLATIVES - Benjamin Dirx : « Créer de la richesse pour mieux la partager, c'est ce que je continuerai de porter » 

Benjamin Dirx et sa suppléante Anne Brochette, candidats de la majorité présidentielle, ont tenu réunion publique mercredi soir à Mâcon devant plus d'une centaine de personnes dont un parterre d'élu.e.s.

POLITIQUE – Conseil régional : Gilles Platret et les élus de l’opposition viennent « prendre le pouls du terrain »

Gilles Platret, président du groupe des RDCEI (rassemblement des Républicains de la Droite, du Centre et des Écologistes Indépendants) à la Région Bourgogne-Franche-Comté avait donné rendez-vous à la presse ce vendredi 7 juin au bar de l’Hôtel de Ville de Mâcon.