dimanche 21 avril 2024

Communiqué de l’association Charnay Autrement

Préambule : Aux Charnaysiennes et Charnaysiens: vous avez reçu dans votre boite aux lettres le week-end dernier la revue "Vivre Charnay" d'hiver et vous avez constaté page 24 qu'il n'y avait pas d'article de Charnay Autrement. Problème d'Internet, d'adresse mail, …. on ne le saura pas. Pas la peine de polémiquer ce n'est pas grave, nous décidons de vous communiquer le texte suivant, de fait il est plus long que l'article de la revue de Charnay. Nous le ferons maintenant régulièrement. Nous vous souhaitons à tous de joyeuses fêtes de fin d’année.

Dans 2 ans nous serons en période électorale afin de soumettre à la population charnaysienne nos projets pour la vie à Charnay et la gestion de la commune. L’équipe majoritaire actuelle évoque une satisfaction des Charnaysiens et pourtant des insatisfactions s’expriment notamment sur les finances, la bétonisation, la circulation …. Et la démocratie

Le quotidien des Charnaysiens est-il si agréable ?

Commençons par la bétonisation : lors de la campagne des municipales de 2020, les candidats de « tous pour Charnay » devenue liste majoritaire affirmaient vouloir « maitriser l’urbanisation et arrêter la bétonisation de notre ville », propos de campagne mais loin de la réalité, plusieurs constructions en cours, plusieurs dossiers en perspective (Rue de la Résistance, Plein cœur, « 104 Grande Rue », PLU modifié pour permettre la construction d’immeubles en lieu et place de villas dans la Grande Rue).

Ceci n’aide pas à fluidifier la circulation qui est plus que saturée.

Evoquons les finances de la commune : de nombreux travaux, certes souvent subventionnés par d’autres collectivités, mais recours à l’emprunt pour le reste à charge. Des travaux nécessaires et essentiels justifiés pour le quotidien, mais d’autres non urgents relevant de la communication, de « l’apparat » (changement complet des luminaires ..)

La suppression de la taxe d’habitation a certes engendré une diminution des recettes fiscales, mais la part locale de la taxe foncière a connu une forte augmentation en 2022, quand sera-t-il demain ?

Lors du dernier conseil municipal, l’ordre du jour nous amenait à voter une délibération sur la Charte de l’élu local, cette charte précise (impartialité, diligence, dignité, transparence …) Pour que les élus exercent leur mandat dans le respect des principes déontologiques et éthique.

Que penser du fonctionnement à Charnay : aucune transparence, aucune écoute, aucun échange, aucune communication écrite hors prise de délibération en conseil, les commissions présentent les délibérations sans débat. S’il y a insistance de la part de nos élus, la réponse est reportée au conseil municipal suivant.

En conclusion, est-ce qu’il fait si « bon vivre » et « vivre ensemble » à Charnay, est-ce que l’écoute des charnaysiens et la démocratie ont progressé ?

Nous constatons qu’il n’en est rien

Nous continuerons à intervenir pour vivre autrement Charnay

Le CA et les élus de l’association Charnay Autrement

POLITIQUE : Remous au Conseil régional...

Les élu.e.s RN ont brandi des pancartes en conseil, provoquant une interruption de séance... La présidente annonce dans un communiqué vouloir porter plainte suite à un mot prononcé par un élus RN, «empruntant au vocabulaire Nazi » dénonce-t'elle... ACTUALISÉ : Le droit de réponse de l'élu ayant prononcé le mot «untermenschen», «sous-hommes en Français».

EXPRESSION SYNDICALE : « Le 8 mars, et après ? »

Les revendications de la CGT Mâcon pour véritable égalité femme-homme

ATTEINTE À LA LAÏCITÉ : Le Collectif Laïque National apporte son soutiens aux chefs d'établissements scolaires

L’association "Agir pour la Laïcité et les Valeurs Républicaines", association départementale de promotion de la Laïcité, est membre actif du Collectif Laïque National. Elle tenait hier à Mâcon son assemblée générale. L'occasion de faire passer le message suivant...

POLITIQUE : Un moratoire pour les zones de revitalisation rurale

L’initiative est saluée par les parlementaires de Saône-et-Loire

EXPRESSION POLITIQUE : Des élus locaux n'acceptent pas d'avoir été comparés à Poutine par le maire de Tournus

Ils s'insurgent contre la réaction du maire de Tournus à l'encontre d'un collectif qui a entamé une procédure contre le projet Eclat, parc historique porté par le Département sur la commune.

MÂCON – Conseil municipal : Règlements de comptes sur le budget

Après une longue intervention d'Eve Comtet-Sorabella pour le groupe d'opposition Mâcon Citoyens suite à la présentation du rapport d'orientation budgétaire, le maire Jean-Patrick a répondu par une leçon de gestion, taclant au passage la collectivité régionale...

MÂCON : Les Halles St-Pierre vendues à une société spécialisée qui réalisera les «Halles alimentaires marchandes et gourmandes»

Objet d’une délibération soumise au vote ce lundi soir en conseil municipal, la vente des Halles St-Pierre (situées derrière l’église du même nom) à la société OMC - Promotion a provoqué l’indignation du groupe d'opposition Mâcon Citoyens. Le maire a justifié une vente qui permet « une opération blanche ».

POLITIQUE : Bilan et perspectives pour Mâcon Citoyens à l'heure de la nouvelle année

Le groupe d'opposition au conseil municipal a mis en avant son point de vue sur la politique conduite par la majorité municipale : « La politique de prestige de la Ville à l'épreuve du concret, le quotidien des Mâconnais. »

POLITIQUE : Océane Godard lance la reflexion sur la mutualisation du patrimoine des lycées et CFA de la région

Vice-présidente de la Région Bourgogne Franche Comté, en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage, et de l’orientation, Océane Godard était à Mâcon ce mardi 21 novembre dans le cadre de sa mission de suivi de la situation des lycées à l’entrée de l’hiver.

MÂCON - Rassemblement contre l'antisémitisme - Mario Benzazon : « Je n’ai stigmatisé personne »

Le droit de réponse de Mario Benzazon, Président de la Communauté Israélite de Mâcon, à la Ligue des droits de l'Homme, qui réagissait tout récemment à ses propos tenus lors du rassemblement du 12 novembre.

Glyphosate : l’UFC-Que Choisir de Saône-et-Loire appelle à son interdiction dans toute l’Union européenne

« Emmanuel Macron s’était engagé à sortir du glyphosate en France au plus tard début 2021 » rappelle l'association de défense des consommateurs dans un communiqué... Un vote crucial à Bruxelles aura lieu le 16 novembre sur le sujet.

LOUP : Le Sénateur de Saône-et-Loire Fabien Genet voudrait revoir le statut du prédateur

Le loup est aujourd'hui une espèce protégée. Le sénateur de Saône-et-Loire aimerait que ce statut soit réexaminé.