mardi 28 juin 2022

Emilie Marche sera soutenue par Catherine Amaro et Olivier Leprévost, chef.fe.s de file Union Populaire de la 1ère circonscription de Saône-et-Loire, et les militants pour l'U.P. du Mâconnais Clunysois.

 

Communiqué

RÉUNION PUBLIQUE DE L’UNION POPULAIRE

Le jeudi 7 avril à 19h, salle Champlevert en présence d’Émilie MARCHE,
 conseillère régionale Insoumise en Auvergne-Rhône-Alpes et membre du parlement de l’Union Populaire.

Alors que les principaux médias nous annoncent à longueur de sondages un nouveau duel Macron - Le Pen, l’Union Populaire et son candidat, Jean-Luc Mélenchon, se présentent comme la seule alternative sociale et écologique viable.

L’enjeu est important. A l’heure où le dernier rapport du GIEC nous annonce une catastrophe climatique de plus en plus imminente, ce ne sont ni la politique d’Emmanuel Macron poussant à toujours plus de productivité pour une meilleure croissance du capital, ni celle de Marine Le Pen, qui a signé tous les traités de libre échange, qui nous permettront de sortir de cette impasse. Seul un programme et une planification écologique prenant véritablement en compte les enjeux écologiques pour la planète sont à même de freiner et d’arrêter la progression du réchauffement climatique. La règle verte, un des points centraux du programme « L’Avenir en commun » sera un premier pas important.

De même, en matière sociale. Vouloir une retraite à 62 ou 65 ans alors que les jeunes de moins de 25 ans sont au chômage, ce n’est pas un projet de société très enviable.

Pour notre part, nous estimons qu’une personne qui a déjà travaillé 40 ans, et qui atteint l’âge de 60 ans a largement mérité d’arrêter de travailler et de profiter des quelques années qui lui restent en bonne santé. M. Macron qui n’a encore pas donné de « coup de pouce » au SMIC cette année, prévoit d’augmenter le point d’indice des fonctionnaires à l’été et le conditionne, bien sûr, à sa réélection. Nous mettrons en place un SMIC à 1400 € net et une augmentation substantielle de tous les salaires pour rattraper la perte de pouvoir d’achat. De plus, avec le blocage des prix des loyers et des produits de première nécessité, les premiers M3 d’eau et les premiers KWH d’électricité gratuits, et une garantie d’autonomie de 1063 € par personne (montant actuel du seuil de pauvreté), nous aspirerons à sortir tout le monde de la précarité.

Seule une rupture nette avec les politiques économiques néolibérales nous redonnera le bonheur de vivre dans un monde juste, en harmonie avec les autres et avec la nature. Cette rupture, nous l’incarnerons.

C’est pourquoi, à 3 jours de l’échéance présidentielle, les militants locaux de l’Union Populaire invitent les habitants de Mâcon et ses alentours à une réunion publique le jeudi 7 avril à 19h, salle Champlevert, rue Léo Lagrange à Mâcon en présence d’Émilie Marche, Conseillère régionale insoumise en Auvergne-Rhône-Alpes et membre du parlement de l’Union Populaire. Elle axera son intervention plus particulièrement sur l’industrie et les transports et pourra répondre aux questions que se posent les électeurs sur notre programme.

Un autre monde est possible

 

 

EXPRESSION CITOYENNE : « L’avortement est un droit constitutionnel » rappelle Femmes solidaires

« Les femmes du monde entier ne le savent que trop bien : un droit n’est jamais acquis en patriarcat, il n’est jamais que le fruit d’un rapport de force. Les Américaines en font actuellement la brutale expérience :

LEGISLATIVES EN SAÔNE-ET-LOIRE : Les résultats circonscription par circonscription

Jusqu'à 56,47 % d'abstention, sur la circonscription de Chalon-sur-Saône ! Le département compte 5 circonscriptions. 4 sortants ont été réélus.es hier.

LÉGISLATIVES - Benjamin Dirx : « Je serai le député de l'ensemble des citoyens de la circonscription »

Il a annoncé un premier projet de loi sur lequel les députés vont se prononcer très rapidement : le projet de loi anti-inflation

LÉGISLATIVES : 15 mesures incontournables de Femmes solidaires 71 pour l’égalité femme-homme

« Nous, Femmes Solidaires de Saône et Loire, association féministe, laïque, universaliste et abolitionniste de la prostitution, demandons aux candidat-e-s aux élections législatives des 12 et 19 juin de s’engager dans le combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes. »

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : L'association P.R.E.S.E.N.C.E. de Loché interpelle les candidats sur la révision du PLU

Actualisé - L'association est vent debout contre le projet de révision du PLU de Mâcon, dont Loché est une commune associée et donc directement concernée. Philippe Radal, son président, et Jean-Paul Marchal, membre du Bureau, ont interpellé les candidats aux législatives par une lettre qui leur a été adressée et dont voici le contenu :

POLITIQUE : Jean-Philippe Belville (LR) passe dans l'opposition au conseil municipal de Mâcon

Conseiller municipal de la Majorité depuis 2020, il explique sa décision dans un communiqué.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : « Le Rubicon a été traversé » estime J.-P. Belville (LR)

Le délégué de circonscription Les Républicains réagit au soutien annoncé de Jean-Patrick Courtois à Benjamin Dirx aux prochaines législatives

LÉGISLATIVES : 6 propositions, 2 questions de la part de l'association Agir pour la laïcité

L'association adresse une lettre ouverte à tous les candidats.es de Saône-et-Loire

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : Vous reprendrez bien un peu de campagne

A trois semaines du premier tour des législatives, macon-infos a suivi les candidats en campagne à Mâcon ce samedi. A voir également, la liste provisoire de l'ensemble des candidats pour la 1ère circonscription.

Législatives en Mâconnais-Clunisois : Aurélien Dutremble (RN) lance officiellement sa campagne

C'est aux côtés de Rachel Drevet, sa suppléante, qu'il va conduire sa première campagne législatives. « Nous sommes les candidats de la vérité » a-t'il affirmé au cours d'une rencontre ce jeudi après-midi, assumant le « seul contre tous ».

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : Valérie Gaudillère, suppléante de Christophe Juvanon (Les Républicains)

Le candidat LR de la première circonscription de Saône-et-Loire a également présenté ses soutiens et dévoilé son programme.

POLITIQUE - Législatives : La NUPES, union de la gauche, une réalité aussi pour le Mâconnais-Clunisois

Mieux vaut tard que jamais dit l’adage. J.-L. Mélenchon, arrivé 3ème à la présidentielle, a pris le pari de devenir Premier ministre grâce à un succès de l’Union populaire écologique et sociale aux prochaines législatives, union de la gauche dont le candidat est Patrick Monin sur la 1ère circonscription. Celui-ci lançait sa campagne vendredi à la salle Pavillon.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : Benjamin Dirx (LREM) fait valoir son bilan

Lors d’un entretien accordé à macon-infos, l’actuel député de la 1ère circonscription de Saône et Loire a affirmé sa volonté de poursuivre les efforts entrepris et menés lors du quinquennat d’Emmanuel Macron.

LÉGISLATIVES : Les Républicains de la 1re circonscription en ordre de bataille pour la défense du Mâconnais

Mardi, Jean-Philippe Belville, délégué LR de la 1re circonscription du Mâconnais Clunisois, avait donné rendez-vous à ses adhérents et militants pour donner le coup d’envoi des élections législatives. Et ce, dans la suite des investitures décidées le week-end dernier par les instances nationales du parti.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : Ce sera Patrick Monin (EELV) pour l'Union populaire écologiste et sociale

Le maire d'Azé aura Catherine Amaro (LFI), conseillère municipale à Mâcon, pour suppléante.

POLITIQUE - Législatives : Quatre investitutures pour la Majorité présidentielle en Saône-et-Loire

Pour l'heure, 450 candidats.es sont investis par la Majorité présidentielle en France. Olivier Véran a été investi aussi, tout comme Jean-Michel Blanquer, Gérald Darmanin, Elisabeth Borne... mais pas en Saône-et-Loire bien sûr.