mardi 16 juillet 2024

Avec 110 millions d’aides distribuées en 2022, principalement aux entreprises, la transition écologique a connu une accélération sans précédent.

 

Communiqué :

La même augmentation prévaut pour les crédits attribués dans le cadre du Plan de relance/France 2030, passés de 32 millions d’euros en 2021 à 60 millions d’euros en 2022, le niveau de soutien aux collectivités reste pratiquement identique. Mais l’essentiel est peut-être ailleurs, avec l’orchestration d’une mobilisation des collectivités et des acteurs économiques, la Bourgogne-Franche-Comté est le théâtre de multiples initiatives, notamment sur l’adaptation au changement climatique, la bio-économie, la santé environnementale ou le tourisme durable.

6 projets lauréats illustrent la diversité des initiatives accompagnées par l’ADEME Bourgogne-Franche-Comté en 2022 dans le cadre du Plan de relance :

  • Douze Cycles : créé en 2012 à Ladoix-Serrigny (21), fabricant de vélos cargos, a su largement séduire au-delà des frontières hexagonales. En 2022, une nouvelle étape est franchie avec l’intégration de l’écoconception dans la production de ses cycles.

  • Stellantis : 4 000 tonnes de CO2 vont être économisées chaque année dans l’usine Stellantis de Sochaux (25) grâce à la mise en place d’une boucle d’eau chaude en remplacement de la production de vapeur.
  • SGT : Société Générale de Recyclage est un acteur de la filière des déchets plastique, qui contribue à développer l’économie circulaire pour réduire la pollution de la mer et des paysages. Une nouvelle ligne de production de PET recyclé (polyéthylènetéréphtalate) est implantée sur son site de Chalon-sur-Saône (71), pour être ensuite incorporé dans des préformes de bouteilles.

  • Agrafes Viti 4.0 : L’agrafe de vigne est indispensable pour faciliter la conduite et les travaux de la vigne. On en trouve des centaines dans les rangs, pour maintenir serrés les fils releveurs. Une jeune entreprise de Venoy (89), Agrafes Viti 4.0, propose désormais une agrafe viticole écoconçue à partir de fibre de bois.
  • La Biscuiterie Bouvard Alina Industrie : La Biscuiterie Bouvard Alina Industrie est une institution à Dole (39). Grâce à l’ADEME, sa gamme s’est enrichie en 2022 d’une spécialité de petitsbeurre éco-conçus.

  • SMICTOM : La loi prévoit que tous les particuliers puissent accéder à une solution pratique de tri à la source de leur biodéchets en 2024. Le SMICTOM de la Zone SousVosgienne devance l’obligation avec le déploiement d’une collecte séparée des biodéchets ménagers déposés en points d’apport volontaire.

 

La transition écologique, une actualité brûlante en 2023

L’urgence de décarbonation des pratiques de production industrielle et agricole, de mobilité et de construction conserve en 2023 toute sa priorité. L’ADEME BFC poursuit sa mission d’accompagnement des acteurs et des territoires.

En particulier,

  • Le pôle « Transition énergétique » intègre une réflexion sur les paysages et énergies renouvelables, soutient la création de réseaux de chaleur et lance une grande étude autour du bois énergie.
  • Le pôle « Territoires durables » souhaite consolider l’accompagnement de la méthanisation et lancer une dynamique autour de la sobriété. Le 3ème Challenge de la Mobilité mettra à nouveau en lumière les initiatives des employeurs en faveur de la mobilité douce.
  • Le pôle « Économie circulaire » accompagne la montée en puissance de la valorisation des biodéchets avec les financements du Fonds vert, anime la réflexion des collectivités autour de l’alimentation durable et développe la dynamique de la sobriété dans les démarches territoriales d’économie circulaire.
  • Le pôle « Acteurs économiques » poursuit la démarche Bâtiment Durable, lancée en octobre 2022. L’accompagnement des PME dans la décarbonation conserve sa dynamique, renforcée par le développement de l’expertise du réseau RT2E1 en matière d’énergie photovoltaïque et d’adaptation au changement climatique

 

3 projets portés par des collectivités

La nouvelle chaufferie biomasse de Dole (39), Grand Dole : Le projet vise la mise en œuvre d’une nouvelle chaufferie biomasse de 8 MW pour verdir le mix énergétique du réseau de chaleur de Dole. En effet, le taux d’énergie renouvelable (ENR) du réseau de chaleur va passer de 55 à 90 %, limitant d’autant la dépendance de ce dernier au gaz. Ce sont ainsi 21 780 MWh ENR supplémentaires qui seront injectés sur ce réseau de chaleur.

Le Contrat d’Objectif Territorial de la Communauté de Communes du Val de Morteau (39) : Le territoire incarne l’engagement multi-échelles nécessaire pour ancrer une stratégie durable de transition écologique : un PCAET2 ambitieux validé, un projet de Trame noire3 et une stratégie mobilité élaborés à l’échelle du Parc Naturel Régional du Doubs Horloger. L’accompagnement technique et financier de 4 ans, signé en 2022, permettra de poursuivre, d’accélérer et d’évaluer la dynamique engagée.

Le projet hydrogène de Belfort (90) : L’écosystème hydrogène du nord Franche-Comté a pour vocation de produire et de distribuer de l’hydrogène grâce à un électrolyseur de 2 MW. Cet hydrogène alimentera 27 bus ainsi que des entreprises du territoire. La production d’hydrogène est gérée par la société Hynamics (filiale d’EDF) et les bus seront acquis par le Syndicat Mixte des Transports en Commun du Territoire de Belfort (SMTC). En 2022, l’ADEME a financé la phase 2 du projet avec une aide de 1,33 M€ pour augmenter la taille de l’électrolyse et 3,87 M€ pour l’acquisition des bus soit 5,2 M€ au total.

1-Réseau régional de la transition écologique et économique / 2-Plan Climat-Air-Énergie-Territorial 3-Réduction de l’impact de la pollution lumineuse

 

FOCUS SAÔNE-ET-LOIRE

 

L’ADEME en bref 

l’ADEME - l’Agence de la transition écologique -, nous sommes résolument engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique et la dégradation des ressources. Sur tous les fronts, nous mobilisons les citoyens, les acteurs économiques et les territoires, leur donnons les moyens de progresser vers une société économe en ressources, plus sobre en carbone, plus juste et harmonieuse. Dans tous les domaines - énergie, air, économie circulaire, alimentation, déchets, sols... - nous conseillons, facilitons et aidons au financement de nombreux projets, de la recherche jusqu’au partage des solutions. À tous les niveaux, nous mettons nos capacités d’expertise et de prospective au service des politiques publiques. L’ADEME est un établissement public sous la tutelle conjointe du ministère de la Transition écologique et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

www.ademe.fr

 

QUALITE DES BAIGNADES EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Les plaisirs de l’eau sous contrôle

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté assure une surveillance sanitaire de la qualité des eaux de baignade dans la région. Tout savoir pour cette saison 2024.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Pour séduire les touristes, la région a de beaux atouts

Le tourisme représente 43 000 emplois en Bourgogne-Franche-Comté, soit presque autant que la filière automobile ! Notre région compte de nombreux atouts à faire valoir avec ses moyennes montagnes, ses vignobles, son patrimoine UNESCO mondialement reconnu, ses voies navigables, ses véloroutes et sa gastronomie qui en fait saliver plus d’un… 

VINS - BOURGOGNE : L'AOC Mâcon reconnue par la Chine !

En marge de la visite de Xi Jinping en France.

BOURGOGNE- Lutte contre le moustique-tigre : Vigilance et action en Bourgogne-Franche-Comté

La lutte contre le moustique-tigre fait partie des priorités de santé publique en Bourgogne-Franche-Comté, où ce vecteur des virus de la dengue, du chikungunya ou du Zika est désormais implanté dans 7 des 8 départements.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : La Région accompagne, facilite et accélère la transformation numérique

La Région se mobilise pour les territoires : un camion démonstrateur de domotique en Saône-et-Loire ; une gestion innovante de la voirie à Nevers ; des tiers lieux etc.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE - Etude : Les Bourguignons et le sport

Selon une étude de l'Insee, 426 000 licences sportives ont été délivrées en 2022 en Bourgogne-Franche-Comté. C’est la 5e région de France métropolitaine comptant le moins de licences pour 1 000 habitants. Et sur le podium des sports pratiqués, on retrouve... 

BOURGOGNE – Élevage : L214 veut faire fermer un abattoir Bigard en Côte-d’or

L’association de défense des animaux a dévoilé cette semaine une enquête menée à l’abattoir Bigard de Venarey-les-Laumes en Côte d’or. Elle dénonce, images à l’appui, l’égorgement à vif, une violence délibérée et de graves infractions.

LE SAVIEZ-VOUS ? - Tabac : 40 % des cigarettes consommées ne viennent pas de chez le buralistes

La faute aux contrefaçons, à la contrebande, au duty-free, au commerce transfrontalier... Et Bourgogne-Franche-Comté ne fait pas exception.

EMPLOI : La Bourgogne a besoin de cadres

Un peu plus de 6 200 recrutements de cadres prévus en Bourgogne-Franche-Comté en 2024 selon l'APEC.

ENSEIGNEMENT - Mouvement social : Les enseignants bourguignons un peu moins grévistes que la moyenne

Le rectorat de Dijon a communiqué les taux de grévistes dans le cadre du mouvement social de ce jour dans l’académie.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : La Région a du souffle !

La pratique sportive se révèle être un formidable vecteur d’échanges et d’émotions collectives, un lieu privilégié pour mettre en place et promouvoir les idéaux d’égalité et de fraternité. Logique que la Région investit et s’investisse pour que les quelque 500 000 licenciés inscrits dans les 7 500 clubs - dont les 9 « professionnels » - améliorent encore leurs performances !

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Tous les chiffres de l'"égalité" femmes-hommes

L'INSEE dresse un panorama des conditions sociales et des situations professionnelles respectives des femmes et des hommes.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : La région la plus rurale de France !

C'est l'association des maires ruraux qui nous le dit. 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Un nouveau fonds pour soutenir les start-ups du territoire

Le mercredi 6 mars, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Patrick Blasselle et Guillaume Blanchet, directeurs associés d’UI Investissement, ont annoncé le lancement du nouveau fonds inter-régional en soutien aux start-ups du territoire : Cap Création 6.