mardi 16 juillet 2024

Gaston Savina, passé par le lycée hôtelier Alexandre Dumaine de Mâcon, est aujourd’hui un chef privé haut de gamme à Londres.

Né en Normandie, il arrive dans l’Ain à 11 ans. C’est avec ses grands-parents normands, avant de s'installer dans la région Rhône-Alpes, que le futur chef se familiarise avec la cuisine. Une cuisine traditionnelle, familiale et conviviale. Il se souvient de grands repas de fête, avec certes la nourriture généreuse, mais pas seulement : le dressage, la jolie vaisselle, les assiettes pour chaque plat, les couverts en fonction des mets…

Il a évidemment beaucoup de temps en cuisine, chaque côté de sa famille avait son empreinte particulière. Du côté de ses grands-parents paternels, c’était de la cuisine fermière, potagère, ils partaient aux champignons, aux châtaignes… C’était une cuisine responsable, de terroir très liée avec la terre. Avec les grands-parents maternels, l’ambiance était différente : beaucoup de vaisselle, c’était une cuisine festive et pimpante.

Sa scolarité a été dure, mauvaises notes, harcèlement... Mais son orientation a été vers le domaine culinaire l'a libéré de tout ça. Son attrait pour la cuisine s’est transformé en passion. L’adolescent souhaitait apprendre, découvrir et travailler. Il savait ce qu’il voulait : acquérir de l’expérience et a tout fait pour la gagner. 
Pour Gaston, sa vie s’est fabriquée à Mâcon, lors de ses années lycée. « Mes amis du lycée sont ceux que je fréquente encore aujourd’hui », confie-t'il.

Gaston s’est enrichi de ses empreintes familiales pour construire son identité. Après avoir travaillé à Paris après son bac, il est parti, il y a sept ans, rejoindre des amis de lycée à Londres qui avaient (et ont toujours !) le restaurant Cepage[s]. Après deux ans de travail avec eux, il décide de prendre une nouvelle direction et se met à son compte comme chef privé. Cette aventure lui permet d’arranger aussi bien la vaisselle, le dressage, les plats et, ainsi, avoir une diversité de travail et d’enjeux. Plus récemment, un nouvel événement a pris place dans sa vie : la nouvelle saison de Top Chef.

Gaston n’a pas eu le temps de se préparer à l’émission puisque, lorsque le casting s’est terminé, le chef partait en mission à l’étranger. À son retour, il disposait deux jours à Londres avant de partir directement en tournage ! C’était « une expérience incroyable » et challengeante pour notre chef. N’étant pas compétiteur, il est cependant très joueur, et comme il n’est pas soumis aux critiques de chefs dans son travail, il avait envie d’avoir des retours sur sa cuisine.

Il a également choisi de reverser l’entièreté de son cachet à l’association « Le Refuge », ayant pour but de protéger les jeunes LGBTQ +.

Rendez-vous le 1er mars pour le début de la saison Top Chef.

Clara Desmottes

 

Crédits photos : C pas de la Com & Cody Bamford

  

SAINT-LAURENT-SUR-SAÔNE : Le réaménagement du centre-bourg sujet d'une réflexion en Mairie

Parkings relais et navettes électriques gratuites dès septembre !

PARIS - Salon de l'agriculture : Un bilan satisfaisant malgré un contexte éprouvant

Plus de 600 000 visiteurs ont arpenté les allées du Salon (dont beaucoup de politiciens...) qui a fermé les portes de sa 60ème édition aujourd'hui.

SALON DE L'AGRICULTURE DE PARIS : Les produits bourguignons et franc-comtois seront particulièrement bien représentés ! 

Le Salon international de l'Agriculture se tient du 24 février au 3 mars. Si vous avez la chance de vous y rendre, n'hésitez pas à faire une halte gourmande, ludique et instructive sur les stands régionaux ! 

SNCF : Une pétition d'abonnés demande le maintien de la garantie d'accès aux trains complets dans l'abonnement TGV

Une pétition qui fait écho au problème soulevé récemment par des usagers de la gare TGV Mâcon-Loché (notre article ici).

Centre des monuments nationaux : Une fréquentation en hausse de 15 % en 2023 !

Le Centre des monuments nationaux (CMN) se félicite d’avoir accueilli plus de 11 millions de visiteurs cette année. Le réseau enregistre pour 2023 une progression globale de 15 % de la fréquentation, confirmant ainsi sa place de premier acteur culturel et touristique français. L’abbaye et le musée d’art et d’archéologie de Cluny profitent de cette progression.

AVENTURE : Guillaume (Charbonnières) gagne l’Inde et l’Asie du Sud-Est

On l’avait laissé fin août à l’aéroport d’Almaty, ancienne capitale du Kazakhstan. Son billet pour l’Inde dans la poche, il patientait pour prendre son avion en direction du pays le plus peuplé au monde.

TÉLÉ : Maryline Dumas, originaire de Mâcon, co-signe pour Arté une enquête sur Seïf Kadhafi, fils du tyran Mouammar

Son enquête, réalisée avec la reporter de guerre Martine Laroche-Joubert, raconte le retour en politique de Seïf Kadhafi, fils cadet de Mouamar Kadhafi, malgré des mandats d’arrêt pour crimes contre l’humanité. Il brigue le pouvoir dans son pays. Entretien avec la co-réalisatrice originaire de Mâcon, pour mieux la connaître.

PATROUILLE DE FRANCE : à Salon-de-Provence, la Grande Dame a fêté ses 70 ans !

Un Saône-et-Loirien chef de piste ! Notre reportage photos sur place.

PRESSE : Du nouveau dans la presse magazine indépendante

Une nouveauté qui va faire causer...

Déjà près d'une dizaine de femmes assassinées en France depuis le début de l'année...

Selon le collectif « Féminicides par compagnons ou ex », 10 femmes ont été assassinées en janvier 2022... Et il y en a déjà près d'une dizaine décomptée depuis le début de l’année 2023 (dernier crime comptabilisé commis le 24 janvier) ! Femmes solidaires Mâcon tire d'ores et déjà la sonnette d'alarme en ce début d'année 2023.