jeudi 18 avril 2024

 

La gendarmerie de Saint-Laurent-sur-Saône a présenté ce mercredi après-midi, la borne d’accueil « Gend’accueil », dispositif numérique innovant en présence du général Laurent TAVEL Commandant de la région de gendarmerie d'Auvergne Rhône-Alpes, du maire de la commune Jacques DOUSSOT accompagné de quelques adjoint.e.s et de Véronique-Laure Verraest, représentant le président de l'agglomération MBA.

Cette Tablette numérique a été créée en 2020 à la Réunion par le capitaine de gendarmerie Florent Ballier, alors en poste dans l'île, et son équipe pour aider les victimes des violences intrafamiliales (Vif) face au constat d'un taux particulièrement élevé de demandes n'ayant pas abouties (73%).

Entièrement conçue par des gendarmes avec des matériaux de recyclage, excepté le pied support, cette borne d'accueil dédiée aux gendarmeries ayant un flux d'accueil dense, permet de fluidifier l'accueil des personnes, de le quantifier et de prioriser de manière anonyme la prise en charge des victimes de vif.

Une prise en charge en 3 clics

Dès son arrivée, la victime choisit sa langue maternelle sur la borne et motive sa venue. Si elle a sélectionné la touche vif, un bip d'alerte, audible uniquement dans les bureaux de la gendarmerie, se déclenche automatiquement. La personne est alors immédiatement prise en charge par un gendarme.

Gend’accueil a remporté le prix de l'innovation en 2020. La borne d'accueil est actuellement en test dans l'Ain. Le dispositif opérationnel sera étendu, par la suite, dans l'agglomération MBA puis dans tout l'hexagone.

M.A.

 

Photos © Maryse Amélineau

Le capitaine Ballier (à d)

 

Le Général Tavel 

 

 

 

 

 

SAINT-LAURENT-SUR-SAÔNE : Le réaménagement du centre-bourg sujet d'une réflexion en Mairie

Parkings relais et navettes électriques gratuites dès septembre !

PARIS - Salon de l'agriculture : Un bilan satisfaisant malgré un contexte éprouvant

Plus de 600 000 visiteurs ont arpenté les allées du Salon (dont beaucoup de politiciens...) qui a fermé les portes de sa 60ème édition aujourd'hui.

SALON DE L'AGRICULTURE DE PARIS : Les produits bourguignons et franc-comtois seront particulièrement bien représentés ! 

Le Salon international de l'Agriculture se tient du 24 février au 3 mars. Si vous avez la chance de vous y rendre, n'hésitez pas à faire une halte gourmande, ludique et instructive sur les stands régionaux ! 

SNCF : Une pétition d'abonnés demande le maintien de la garantie d'accès aux trains complets dans l'abonnement TGV

Une pétition qui fait écho au problème soulevé récemment par des usagers de la gare TGV Mâcon-Loché (notre article ici).

Centre des monuments nationaux : Une fréquentation en hausse de 15 % en 2023 !

Le Centre des monuments nationaux (CMN) se félicite d’avoir accueilli plus de 11 millions de visiteurs cette année. Le réseau enregistre pour 2023 une progression globale de 15 % de la fréquentation, confirmant ainsi sa place de premier acteur culturel et touristique français. L’abbaye et le musée d’art et d’archéologie de Cluny profitent de cette progression.

AVENTURE : Guillaume (Charbonnières) gagne l’Inde et l’Asie du Sud-Est

On l’avait laissé fin août à l’aéroport d’Almaty, ancienne capitale du Kazakhstan. Son billet pour l’Inde dans la poche, il patientait pour prendre son avion en direction du pays le plus peuplé au monde.

TÉLÉ : Maryline Dumas, originaire de Mâcon, co-signe pour Arté une enquête sur Seïf Kadhafi, fils du tyran Mouammar

Son enquête, réalisée avec la reporter de guerre Martine Laroche-Joubert, raconte le retour en politique de Seïf Kadhafi, fils cadet de Mouamar Kadhafi, malgré des mandats d’arrêt pour crimes contre l’humanité. Il brigue le pouvoir dans son pays. Entretien avec la co-réalisatrice originaire de Mâcon, pour mieux la connaître.

PATROUILLE DE FRANCE : à Salon-de-Provence, la Grande Dame a fêté ses 70 ans !

Un Saône-et-Loirien chef de piste ! Notre reportage photos sur place.

PRESSE : Du nouveau dans la presse magazine indépendante

Une nouveauté qui va faire causer...

Déjà près d'une dizaine de femmes assassinées en France depuis le début de l'année...

Selon le collectif « Féminicides par compagnons ou ex », 10 femmes ont été assassinées en janvier 2022... Et il y en a déjà près d'une dizaine décomptée depuis le début de l’année 2023 (dernier crime comptabilisé commis le 24 janvier) ! Femmes solidaires Mâcon tire d'ores et déjà la sonnette d'alarme en ce début d'année 2023.