mercredi 28 février 2024

Communiqué

Il y a quelques jours, c’était la Journée internationale des droits des filles…

C’est une journée très peu médiatisée, et pourtant, créée par les Nations Unies en partenariat avec Plan International, elle est célébrée le 11 octobre de chaque année depuis plus de 10 ans*.

Et pourtant, l’objectif de cette journée, qui est entre autres de promouvoir et développer les droits des filles et des adolescentes, est primordial, alors que nous assistons aujourd’hui à une série de mouvements et d'actions visant à restreindre ces droits, et ceux des femmes, et à faire reculer les progrès en matière d'égalité entre les femmes et les hommes…

Et pourtant, cette Journée est étroitement liée à la convention internationale des droits de l’enfant, qui engage (dans son article 2) les Etats à faire respecter les droits de l’enfant, et donc des filles, indépendamment de toute considération de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion….

Et pourtant, il est urgent d’accorder plus d’attention à cette Journée qui rappelle aux gouvernements dans le monde qu’ils doivent se donner les moyens pour identifier les obstacles auxquels les filles se heurtent et lutter contre les déscolarisations, les excisions, le travail infantile, les mariages forcés, les violences sexuelles et sexistes, etc.

La Journée internationale des droits des filles, c’est aussi pour leur dire qu’elles peuvent exercer leurs droits, réaliser pleinement leur potentiel, devenir autonomes, ne plus avoir peur et tout simplement avoir envie de vivre dans un monde « où chaque fille peut mener la marche et s’épanouir » (António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies).

L’association Femmes solidaires Mâcon, qui œuvre pour la défense et l'avancée des droits des femmes, et donc des filles, clame haut et fort à l’occasion de cette journée du 11 octobre : « Faisons résonner la voix des filles ! ». 

 

*Créée pendant la seconde guerre mondiale, l’organisation de parrainage pour les enfants, « Foster parents », devient en 1970 « Plan International ». En novembre 1989, les Nations Unies ratifient la Convention internationale des droits de l’enfant, dont les 54 articles ont été rédigés en collaboration avec Plan international. En décembre 2011, l’Assemblée générale des Nations Unies, en partenariat avec l'UNICEF et Plan International, déclare le 11 octobre Journée internationale de la fille.

POLITIQUE : Bilan et perspectives pour Mâcon Citoyens à l'heure de la nouvelle année

Le groupe d'opposition au conseil municipal a mis en avant son point de vue sur la politique conduite par la majorité municipale : « La politique de prestige de la Ville à l'épreuve du concret, le quotidien des Mâconnais. »

POLITIQUE : Océane Godard lance la reflexion sur la mutualisation du patrimoine des lycées et CFA de la région

Vice-présidente de la Région Bourgogne Franche Comté, en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage, et de l’orientation, Océane Godard était à Mâcon ce mardi 21 novembre dans le cadre de sa mission de suivi de la situation des lycées à l’entrée de l’hiver.

MÂCON - Rassemblement contre l'antisémitisme - Mario Benzazon : « Je n’ai stigmatisé personne »

Le droit de réponse de Mario Benzazon, Président de la Communauté Israélite de Mâcon, à la Ligue des droits de l'Homme, qui réagissait tout récemment à ses propos tenus lors du rassemblement du 12 novembre.

Glyphosate : l’UFC-Que Choisir de Saône-et-Loire appelle à son interdiction dans toute l’Union européenne

« Emmanuel Macron s’était engagé à sortir du glyphosate en France au plus tard début 2021 » rappelle l'association de défense des consommateurs dans un communiqué... Un vote crucial à Bruxelles aura lieu le 16 novembre sur le sujet.

LOUP : Le Sénateur de Saône-et-Loire Fabien Genet voudrait revoir le statut du prédateur

Le loup est aujourd'hui une espèce protégée. Le sénateur de Saône-et-Loire aimerait que ce statut soit réexaminé.

MÂCON - Conflit Israël/Palestine : Quelque 200 personnes réunies pour la paix à Gaza

Malgré une pluie battante, éclairs et tonnerre, le rassemblement départemental s'est déroulé place Saint-Pierre cette fin d'après-midi. 

MÂCON : La ministre des sports en visite dans la ville Préfecture

Ce vendredi après-midi, après une première visite à Vinzelles où elle a inauguré le terrain multisport/city stade de l’école municipale avec le député Benjamin Dirx, la ministre des sports Amélie Oudéa-Castéra s’est rendue au complexe sportif Fernand-Velon de Mâcon.

POLITIQUE : Michel Neugnot suspendu de ses fonctions de 1er secrétaire du PS 21

Le vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté est accusé d'avoir tenu des propos racistes. Actualisé : il s'en défend.

ÉDITO : Le référendum n'est pas un « cas échéant », c'est une obligation constitutionnelle

Faut-il le rappeler, le référendum est un des modes d'expression de la souveraineté du peuple, gravé dans le marbre constitutionnel en son article 3.

Harcèlement scolaire : L'éloignement du harceleur, "une mesure attendue mais il reste encore beaucoup à faire" estime Marie Mercier

Le 21 février, je déposais une proposition de loi "visant, dans le cadre d’un harcèlement scolaire, à poser le principe d’une mesure d’éloignement du harceleur pour protéger la victime", indique Marie Mercier, sénatrice de Saône-et-Loire, dans un communiqué.