lundi 15 juillet 2024

 

Communiqué du collectif interprofessionnel des retraité(e)s CGT du bassin mâconnais

 

Coup de froid sur la perte d'autonomie

 

Après avoir reporté, sine die, la « loi bien vieillir », l’État veut faire payer les familles.

Le texte de loi annoncé fin 2022 avait commencé à être examiné par les députés en séance publique, début avril avant qu’ils soient forcés de s’interrompre, faute de temps.

Ils devaient le reprendre en session extraordinaire du parlement, le 20 juillet.

Mais la conférence des présidents a décidé de retirer la proposition de la « loi bien vieillir » de l’ordre du jour.

La CGT, tout comme de nombreuses associations (ADPA, SYNERPA, FNADEPA), dénonce un mauvais signal donné à la nécessaire réforme du « grand âge ».

Cela confirme que le sujet du « grand âge » n’est pas pris comme une priorité, au bénéfice de tous les français, alors que nous vivons une transition démographique sans précédent.

Ignorant depuis un an, le sujet du « grand âge », le Président et la 1ère Ministre ont formé un nouveau gouvernement où les mots « personnes âgées » et « autonomie » sont absents, pour la première fois, depuis 1981.

64.8 % des établissements et services étaient déficitaires fin 2022 et 28 % ont été contraints de fermer des lits ou de refuser des accompagnements à domicile, faute de personnel. La CGT continue d’exiger des moyens financiers et humains à la hauteur des enjeux.

L’État veut faire payer les familles à sa place.

La députée socialiste Christiane Pires Beaune vient de présenter, le 26 juillet, un rapport à la 1ère ministre. Il vise à instaurer une allocation universelle et solidaire en remplacement de l’APA (allocation perte d’autonomie).

Cette couverture sociale unique et organisée du risque « dépendance » des personnes âgées serait définie par un  cadre nouveau d’assurances sociales. Elle serait constituée de soutiens accordés au regard des besoins de chacun et financée par la contribution solidaire de tous, à hauteur des facultés respectives de chacun.

En clair, les résidents en EHPAD, devraient, logiquement, être mis à contribution, à raison de leurs moyens. La députée estime qu’il serait légitime que les familles concèdent un effort.

D’abord par une « obligation alimentaire » étendue à l’ensemble des familles et plus seulement à celle des résidents bénéficiant de l’ASH (allocation solidaire hébergement), un prélèvement qui augmenterait avec les revenus.

Ensuite, après le décès du résident, un prélèvement sur l’héritage serait institué, également, selon les facultés contributives.

Nous voyons revenir une proposition du Gouvernement Sarkozy en 2010, visant à assujettir l’APA à une reprise sur succession.

La 1ère ministre a chargé la nouvelle ministre des solidarités et des familles de faire des propositions, d’ici la fin de l’année.

La CGT appelle à des réactions à la hauteur de ce holdup sur les familles qui se dessine à l’horizon.

La CGT exige une loi pérenne qui permette l’attribution de moyens financiers et humains à la hauteur des enjeux du « grand âge » :

  • 10 à 15 milliards d’euros par an ;
  • 200 000 embauches dans les EHPAD ;
  • 100 000 pour le secteur du domicile ;
  • Un grand service public national de l’autonomie ;
  • L’arrêt de toutes les exonérations de cotisations sociales dont bénéficient les entreprises (84.8 milliards d’euros en 2023).

 

LÉGISLATIVES : Benjamin Dirx très largement en tête à Mâcon

Les résultats dans la ville préfecture bureau de vote par bureau de vote

LÉGISLATIVES : Les résultats dans les autres circonscriptions de Saône-et-Loire-et-Loire

Aurélien Dutremble (RN) est élu sur la 3ème circonscription. Il bat le député Ensemble Rémy Rebeyrotte de 65 voix. C'est l'un des faits marquants en Saône-et-Loire. Rappelons qu'Aurélien Dutremble siège au conseil municipal de Mâcon. Autre fait marquant, la défaite de Cécile Untermaïer sur la 4ème face à Eric Michoux (LR-RN). 

LÉGISLATIVES : «Je m'engage à être le député de tous, profondément attaché aux valeurs de la République»

La campagne du 2ème tour s'achève ce soir à minuit. Le dernier mot du candidat Ensemble pour la République Benjamin Dirx

LÉGISLATIVES : «Mobilisation générale le 7 juillet, sanctionner le bilan catastrophique de Macron et gagner contre Benjamin Dirx, son représentant local»

La campagne du 2ème tour s'achève ce soir à minuit. Le dernier mot de la candidate du Rassemblement national Rachel Drevet

LÉGISLATIVES : «Le service public fait campagne contre le RN avec l’argent des Français»

Le groupe RN au Conseil régional réagit à la campagne de dénigrement menée sur France télévision.

LÉGISLATIVES : Jean-Luc Delpeuch (NFP) en tête à Mâcon

Benjamin Dirx et Rachel Drevet dans un mouchoir de poche. ACTUALISÉ : Les résultats bureau de vote par bureau de vote

LÉGISLATIVES : Benjamin Dirx en tête à Charnay ; Rachel Drevet (RN) très largement devant à La Chapelle

Rachel Drevet en tête à Crêches-sur-Saône ; Jean-Luc Delpeuch (NFP) largement devant à Cluny, son fief.

LÉGISLATIVES : Rachel Drevet (RN) en tête sur la 1ère circonscription

Benjamin Dirx (ENS) arrive second, Jean-Luc Delpeuch (NFP) est 3ème. Le RN en tête dans toutes les circonscriptions de Saône-et-Loire. ACTUALISÉ : Tous les résultats affinés. 

LÉGISLATIVES - Jean-Philippe Belville : «Le communiqué d’hier aura eu un mérite, celui d’avoir la certitude qu’une ère se termine»

Le candidat des Républicains sur la 1ère circonscription répond au communiqué de Jean-Patrick Courtois paru hier sur macon-infos.

LÉGISLATIVES : «Non, le rôle d’un parlementaire n’est pas d’obtenir des subventions» répond le collectif Mâcon citoyens

Le collectif Mâcon citoyens réagit au communiqué de soutien de Jean-Patrick Courtois à Benjamin Dirx.

LÉGISLATIVES - Jean-Luc Delpeuch : "C'est ce type d'outrance qui conduit notre pays à l'impasse"

Le candidat NFP sur la circonscription Mâcon-Cluny a souhaité répondre à Jean-Patrick Courtois

ÉDITO : Un peu de respect pour le suffrage universel !

La cacophonie de cette dernière quinzaine, lors de laquelle on aura tout vu de la chienlit politique, est proprement insupportable. Nos cœurs, nos yeux et nos oreilles de citoyennes et citoyens sont mis à rude épreuve...

LÉGISLATIVES : «Le 30 juin, un seul choix possible : Benjamin Dirx» affirme Jean-Patrick Courtois

Dans un communiqué, le maire de Mâcon apporte son soutien plein et entier au député sortant. Il en profite pour mettre une petite charge à deux de ses adversaires.

LÉGISLATIVES - Circonscription Mâcon-Cluny : J.-L. Delpeuch, candidat NFP, a tenu réunion publique à Mâcon hier soir

Il était aux côtés de sa suppléante Catherine Amaro et du sénateur et conseiller régional socialiste Jérôme Durain (à gauche sur la photo)

LÉGISLATIVES - Circonscription Mâcon-Cluny : Armand Roy, candidat Debout La France, parti de Nicolas Dupont-Aignan

Armand Roy est une personnalité bien connue sur le territoire, il est agriculteur et maire de la commune de Flagy, près de Cluny, depuis près de 25 ans.

LÉGISLATIVES - Circonscription Mâcon-Cluny : Jean-Philippe Belville, candidat LR contre vents et marée

Le candidat Les Républicains tenait réunion publique lundi soir à la salle Pavillon. Devant une vingtaine de personnes, il a expliqué son engagement, son état d'esprit et quelques unes de ses propositions.

LÉGISLATIVES : Benjamin Dirx, en réunion avec des viticulteurs, reçoit le soutien du Président André Accary

C'est à la CUMA de Péronne que Benjamin Dirx, candidat à sa réélection à la députation, avait rendez-vous ce lundi matin avec le Président du Département André Accary et des représentant.e.s du monde viticole.

LÉGISLATIVES - Circonscription Mâcon-Cluny : « On ne renonce à rien » affirme Rachel Drevet (RN)

La candidate du Rassemblement national sur la 1ère circonscription ne tiendra pas de réunion publique. C'est pourquoi nous l'avons rencontrée vendredi après-midi, accompagnée de Sylvie Raoul, sa suppléante. Elle s'explique sur ce choix de campagne et évoque d'autres sujets.

LÉGISLATIVES - Benjamin Dirx : « Créer de la richesse pour mieux la partager, c'est ce que je continuerai de porter » 

Benjamin Dirx et sa suppléante Anne Brochette, candidats de la majorité présidentielle, ont tenu réunion publique mercredi soir à Mâcon devant plus d'une centaine de personnes dont un parterre d'élu.e.s.

POLITIQUE – Conseil régional : Gilles Platret et les élus de l’opposition viennent « prendre le pouls du terrain »

Gilles Platret, président du groupe des RDCEI (rassemblement des Républicains de la Droite, du Centre et des Écologistes Indépendants) à la Région Bourgogne-Franche-Comté avait donné rendez-vous à la presse ce vendredi 7 juin au bar de l’Hôtel de Ville de Mâcon.

EUROPÉENNES : Valérie Hayer est passée par Mâcon et Jalogny avant de poursuivre sa route en Saône-et-Loire

Avec trois députés appartenant à la majorité présidentielle sur cinq que compte la Saône-et-Loire, et un député européen du même bord, la visite en Saône-et-Loire de la candidate tête de liste “Besoin d'Europe” était incontournable. C'est fut chose faite ce samedi 25 mai.