lundi 27 mai 2024

L’issue peut paraître cocasse mais les faits le sont beaucoup moins. Monsieur X a comparu pour fait de violence sur sa compagne, en présence de leurs deux enfants (âgés d'un et deux ans). L’affaire s’est déroulée samedi 15 juillet, quartier des Perrières, à Mâcon en fin de journée. Monsieur X s’est arrêté au bar pour décompresser après une semaine de travail extrêmement chargée et boire quelques bières. Sa compagne, qui l’avait localisé sur Snapchat, est venue le récupérer, craignant une consommation excessive d’alcool. Il faut savoir que deux ans plus tôt, déjà à cause de l’alcool, le même homme avait été condamné à une peine de prison pour violence sur sa compagne. Les deux tourtereaux s’étaient remis ensemble depuis et tout semblait aller pour le mieux.

Sur le chemin du retour, la situation s’est tendue. Le jeune homme de 26 ans, n’était visiblement pas très heureux que sa compagne soit venue le sortir du bar et le ton est monté. Cette dernière à « menacer » de composer le 17 en espérant que cette semonce le calmerait mais c’est tout le contraire qui s’est produit. C’est à la descente de la voiture que la situation a dégénéré, l’homme voulait récupérer les clefs pour mieux la garer, il a également sorti un pied de biche pour éviter que sa compagne ne file avec… ses jantes. C’est là qu’un voisin est intervenu en jetant un bol de soupe sur l’homme en furie depuis la fenêtre de son appartement. C’est aussi un voisine qui a appelé la police qui a finalement interpellé l’homme.

Le tribunal a eu bien du mal à déterminer l’intensité de cette violence (coups ? étranglement ? menaces ?) car les témoignages étaient contradictoires, à commencer par celui de la victime qui n’a pas voulu porter plainte ni passer une visite médicale. Elle a cherché durant tout le procès à minimiser les faits. Une attitude qui n’a pas rassuré la procureure qui s’est montrée sévère dans son réquisitoire. Le tribunal, qui jugeait le prévenu en comparution immédiate, s’est voulu plus clément, notamment parce que l’accusé est un autoentrepreneur dynamique et parce qu’il ne se montrerait pas violent quand il ne boit pas. Il a écopé de 12 mois de prison dont 6 mois ferme, qu’il effectuera avec un bracelet électronique. Il pourra ainsi continuer à travailler sur ses chantiers.

Il devra en revanche retourner habiter chez ses parents à Lons-le-Saunier pour ne plus être en contact direct avec sa compagne, le temps pour les deux de réfléchir à l’avenir de leur couple. Il aura en outre une obligation de soin pour traiter ses problèmes d’alcool.

MÂCON : Il frappe son copain de deux coups de couteau et prend la fuite par le balcon

L'auteur des coups de couteaux, retrouvé deux mois après, a été jugé mardi au cours d'une comparution immédiate. Une amitié qui n'aura pas fait long feu...

MÂCON – Passage à tabac devant le Local libertaire : deux hommes interpellés et jugés ce vendredi

Nous avions publié au soir du 22 avril le communiqué de l'association Local Libertaire de Mâcon qui relatait et dénonçait une violente agression physique devant le local sis avenue Jean Jaurès dans la nuit du 13 au 14 avril par « un groupuscule d'extrême droite ». La victime avait refusé de porter plainte pour des raisons toutes personnelles, « n'affectionnant pas particulièrement les forces de…

MÂCON : Passage à tabac devant le Local Libertaire dans la nuit du 13 au 14 avril

macon-infos a été destinataire d'un communiqué du Local Libertaire de l'avenue Jean Jaurès faisant état d'une violente agression physique par « un groupuscule d'extrême droite » devant le local cette nuit-là. La police a ouvert une enquête mais la victime n'a pas déposé plainte. Le déroulé des faits par le Local Libertaire et les infos du Parquet.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'A6 fermée à hauteur de Chalon suite à l'accident d'un camion citerne

ACTUALISÉ : La camion-citerne transportait un hydrocarbure. Le point de situation à 22h par la préfecture.

MÂCON : Un mort et trois personnes intoxiquées dans un incendie rue des Trappistines

L'alerte a été donnée samedi après-midi à 16h20. Une cinquantaine de pompiers a été mobilisée au 140 de la rue des Trappistines sur un feu d'appartement, adresse de la maison-relais des Trappistines, gérée par la Fondation Abbé Pierre et qui accueille des personnes en grande précarité. ACTUALISÉ : le préfet s'est rendu sur place en début de soirée.

VARENNES-LES-MÂCON : Trois hommes épinglés pour transport et détention d'une tonne de cigarettes

Ils ont été interpellés mardi par les gendarmes suite à la découverte des cigarettes dans un fourgon tombé en panne sur l'autoroute et transporté dans un garage à Varennes. Le conducteur n'était pas avec son véhicule... Les trois hommes ont été jugés en comparution immédiate cet après-midi.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 7km de bouchons sur l'A6 cet après-midi, à hauteur d'Uchizy, suite à un accident

Un agent pénitentiaire a été grièvement blessé. ACTUALISÉ : Il est décédé des suites de ses blessures

CHARNAY : Un incendie de container chez Dubois isolation

RECTIFICATIF : Il était écrit que l'incendie avait touché l'entreprise Ecobat. Or, il s'agit de l'entreprise Dubois isolation. Toutes nos excuses pour les désagréments engendrés par cette erreur à l'entreprise Ecobat.

RCEA : Délit de très très grande vitesse à hauteur de Milly-Lamartine

Il ne lui manquait plus que des ailes pour s'envoler...

SAÔNE-ET-LOIRE : 26 000 usagers privés d'électricité suite à un incendie sur deux transformateurs à Gueugnon

L'incendie s'est déclaré cette fin d'après-midi. Le préfet a activé le centre opérationnel départemental en préfecture. ACTUALISÉ. Les usagers ré-alimentés rapidement. 

TRIBUNAL DE MÂCON : Il nie en bloc les violences sur sa femme, malgré le rapport du médecin légiste qui l'accable

Audience bien compliquée pour la juge vendredi après-midi, qui avait IA en comparution immédiate suite à des violences commises sur son épouse à deux périodes distinctes, les dernières ayant été signalées début octobre par l'hôpital de Mâcon.

CLUNY : 600 m² d'une maison bourgeoise partis en fumée !

Un dimanche glacial dans le département mais un dimanche de feu à Cluny.