vendredi 14 juin 2024

Elle a été jouée mercredi soir au conservatoire Edgar Varèse. Suivie d'un débat, la pièce était proposée par l'Agglomération Mâconnais-Beaujolais, qui pilote le réseau VIF (Violences Intra-familiales). Une pièce poignante qui sensibilise le public à la violence perpétrée contre les enfants et l’un des conjoints au sein du foyer.

Ce spectacle est interprété par Gaëlle ABOUT. Il est présenté dans le cadre du programme Idylle porté par la Communauté de Communes Sud Côte Chalonnaise (CCSCC) et la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Jean-Louis TERRANGLE, l’écrivain de la pièce, s’est inspiré de faits réels pour la constituer. Une amie qui lui est chère lui a un jour parlé d’un groupe de femmes qui s'exprimait sur les violences conjugales. Le groupe se réunissait une fois par mois et son amie lui a proposé de s’y joindre. D’abord mal à l’aise, il accepta sa proposition et comprit que, même s’il était un homme, il n’était pas représentatif des hommes dont elles discutaient. Par ailleurs, ces femmes n’en voulaient pas aux hommes. Elles se posaient plutôt la question de pourquoi avaient-elles attiré ce genre de personnes ?

Durant une année, il les accompagna tous les mois. Cette pièce, c’est un résumé de ce qu’elles ont raconté à ces rendez-vous.

L'histoire

Rose est en colère, très en colère. Elle n’arrive pas à faire son repassage. On s’aperçoit assez vite qu’un événement irréparable s’est produit, au bout de 22 années de vie commune avec Alfred. L’emprise, l’humiliation, les violences…

L’idée de débat à la fin était très pertinente. Elle a permis de rencontrer l’écrivain et la comédienne. De pouvoir poser des questions a offert au public des éclaircissement et une compréhension plus précise de la pièce. Par exemple, pourquoi le choix d'une femme sans enfant ? Pourquoi est-ce qu’elle ne part pas ?

Il est possible que les personnes n’ayant pas souffert de violences puissent se représenter les difficultés que peuvent vivre les victimes. Cependant, les réponses du débat ont donné une compréhension, au moins intellectuelle, de ce que ces dernières pouvaient ressentir. Il a été question de possession, de peur, d’emprise, de mépris, de rupture avec le monde intérieur et extérieur, d’absence d’estime de soi, de la difficulté d’aller chercher de l’aide due à la peur des représailles, de la peur d’aller de l’avant, d’accumulation, de déclic, de cicatrices…

 

Communiqués du réseau VIF et de la Compagnie :

Le réseau de lutte contre les Violences Intra Familiale est piloté par Mâconnais-Beaujolais Agglomération (MBA) depuis le 1er janvier 2019, dans le cadre de son Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD) et de sa compétence politique de la ville dans la communauté.

L’objectif de ce dispositif est de venir en aide aux personnes victimes de violences dans le cadre familial sur les 39 communes de l’agglomération. Le réseau VIF permet de repérer des situations préoccupantes, d’accompagner et d’orienter les victimes en fonction des besoins. En cas de danger immédiat, la personne est mise à l’abri dans les plus brefs délais au sein d’un des logements prévus à cet effet.

Ce dispositif fédère près d’une centaine d’acteurs aux profils très diversifiés : services de l’Etat, collectivités territoriales, services sociaux, associations spécialisées, forces de l’ordre, Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO), avocats, médecins… Ils se réunissent régulièrement pour échanger ensemble et faire évoluer ce dispositif de prévention et d’urgence.

Le réseau est coordonné par un agent de MBA, intervenant sur le volet technique et administratif. Il anime le réseau et travaille en relation avec les Intervenantes Sociales en Commissariat et Gendarmerie (ISCG) et avec les travailleurs sociaux en lien avec les victimes.

A l’image de la tendance nationale, le nombre de situations de violences intrafamiliales sur le territoire de MBA est en forte progression depuis 2020. A titre d’exemple, 69 signalements ont été faits et 2020 et il y en avait 436 en 2022.

Le profil des victimes prises en charge par le réseau VIF est très hétérogène. On note cependant une augmentation des firmes de précarité, notamment sociale.

 

La Compagnie

La Compagnie du Bonheur Vert est une compagnie théâtrale implantée en Bourgogne-Franche-Comté.

Elle a été créée en 2000 par Gaëlle About et a fait le choix depuis janvier 2021 d’une direction collégiale. Elle a pour vocation de favoriser la rencontrer et le partage entre des artistes et des publics autour d’une pratique théâtrale.

Cherchant à transmettre le goût pour le théâtre et l’imaginaire, elle va à la rencontre de tous publics pour faire redécouvrir le patrimoine littéraire et souhaite être un espace d’expérimentation et de mise en valeur pour tous et toutes.

Riche d’un grand nombre de membres actifs, elle forme une communauté accueillante unie par le désir de développer la créativité et le plaisir d’une pratique partagée.

La compagnie répartit ses activités entre les spectacles diffusés dans la région et au-delà, et des ateliers auprès d’adultes amateurs et dans le cadre scolaire.
Depuis 2016 elle organise au château de Bissy-sur-Fley le festival Les Treteaux de Pontus qui est notamment l’occasion de mettre en avant de jeunes talents.

 

Clara Desmottes

 

 

MÂCON : Lancement de la saison estivale du pôle aquatique communautaire

Il manque des maîtres nageurs sauveteurs, mais la sécurité reste une priorité et sera évidemment assurée. 

MÂCONNAIS : Grève générale des pharmaciennes et des pharmaciens jeudi 30 mai !

« 100 % des pharmacies du Mâconnais seront fermées jeudi » assurent Christophe Petit, membre de l'USPO (Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine). « Une pharmacie sera réquisitionnée pour répondre aux urgences » rassure-t'il. Les raisons de ce mouvement exceptionnel.

LOGEMENT : 8,00 € par m2 de loyer médian en 2023 en Mâconnais-Beaujolais

L’Observatoire local des loyers de Saône-et-Loire publie les résultats d'une enquête sur les loyers en 2023 dans les parcs privés des agglomérations de Mâcon et Chalon, partant du principe qu'une bonne connaissance des loyers pratiqués dans le parc privé est utile aux bailleurs, aux investisseurs comme aux locataires. Le loyer médian est légèrement plus élevé dans l'agglomération…

VINS DE BOURGOGNE : St-Véran Révélis 2019 élu best design et packaging

La cuvée des Vignerons des Terres Secrètes à Prissé vient d'être primée dans le cadre de The Drinks Business awards 2024.

MÉTÉO : Le Mâconnais à l'aurore boréale, exceptionnel !

La tempête solaire annoncée par les autorités américaines a produit son effet dans le Mâconnais comme dans toute l'Europe dans la nuit du 10 au 11 mai.

BERZÉ-LE-CHÂTEL - Médiévales 2024 : La forteresse de Berzé prise d’assaut

8 000 personnes vont tenir le siège tout au long de ce long week-end d’Ascension.

LA ROCHE VINEUSE - Rando du Secours pop : Une rando bien arrosée

Le dernier dimanche du mois d’avril, le Secours populaire de Mâcon donne rendez-vous pour sa traditionnelle randonnée.

CONCOURS MISS : Clémence Nicolas est Miss Châtillon-Pays de Dombes 2024 !

Couronne remise vendredi soir par Miss France en personne !

PRISSÉ : La Turquie invitée d'honneur des 31èmes Symphonies d'Automne

L'association Mâcon Symphonies d'Automne a tenu son assemblée générale mercredi soir à La Cave des Vignerons des Terres Secrètes, en présence de l'adjoint au maire en charge de la culture Hervé Reynaud.

VIN DE BOURGOGNE : Le cru St-Véran se porte bien

Deux ans après avoir célébré son 50ème anniversaire, l’appellation saint-véran entend bien reprendre ses efforts de promotion avec son nouveau président Vincent Nectoux.

LOCHÉ – Chasse aux œufs : Le comité des fêtes a fait des heureux !

Ce lundi 1er avril date à connotation farces et attrapes, n'était que les prémices d'une matinée joyeuse destinée à la découverte du Graal par les enfants. Découvrez les images ! 

DAVAYE - Salon Dav'in : Retour en images sur la soirée prestige

Vendredi soir, une soirée était organisée au lycée de Davayé pour lancer le salon « Dav’in » qui se tient ce week-end et pour remercier tous les sponsors de cette manifestation. Retour en images.

DAVAYÉ : La 26ème édition du salon Dav’in se déroule ce week-end au lycée viticole

Maéva Brocaille présidente de l’association des étudiants « Everywhere Everywine » (BTS technico-commercial et viticulture-œnologie) et Jean-Philippe Lachaize proviseur du Lycée de Davayé ont lancé l'événement.

CLUNY : Les rencontres des pensées de l'écologie commencent demain !

Les secondes rencontres des pensées de l’écologie auront lieu du 21 au 24 mars sous le vocable « un printemps à Cluny », dans le cadre magnifique de l’abbaye. Le programme est riche ! 

DAVAYÉ : Au lycée Lucie Aubrac, un pas dans la pédagogie augmentée, et un pas de plus dans la protection de la nature

Avec les simulateurs E-Cab et Ampelos ainsi qu'avec le BTS Gestion et Protection de la Nature, le lycée innove en matière de pédagogie et de formation. Les logiciels et le nouveau BTS étaient présentés ce jour à l'occasion de la journée portes ouvertes. Arrêt sur ces deux nouveautés qui confirment l'établissement comme lycée de plain-pied dans la modernité.

MÂCON - VINZELLES : C'est jour de distribution du broyat de sapin !

Près de 8 tonnes de broyat ont été produits dans les déchèteries de Mâcon et Vinzelles à partir des 1 548 sapins de Noël collectés par l'Agglomération ce mois de janvier. À voir aussi, le résultat de la collecte dans chaque commune participante.

MOUVEMENT DES AGRICULTEURS : Les vignerons du Mâconnais restent calmes

Si certains vignerons ont participé aux manifestations agricoles à titre individuel, il n’y a pas de mot d’ordre professionnel pour rejoindre les manifestants. Les explications de Jérôme Chevalier, président de l’Union des producteurs de vin de Mâcon.

MÂCON - Concours de la St-Vincent : La coupe Perraton à Pierre Desroches ; le Bacchus à Vinescence

La remise des prix du 131ème concours des Vins Mâconnais Beaujolais s'est déroulée mercredi en fin d'après-midi au Tinailler du château d'Aines à Azé. À voir aussi, le palmarès 2024.