vendredi 14 juin 2024

Ce lundi matin, les membres de l’Agro Bio Campus de Davayé ont accueilli une enseignante algérienne dans le cadre d’un nouveau partenariat inédit.

Elle se nomme Zahira Souidi et est professeure d’écologie environnementale à l’université Aïn Temouchent au sud-ouest d’Oran. Elle est arrivée hier à Davayé et va rester quelques jours dan l'optique d'un repérage pour un projet précurseur : un échange de réciprocité avec l’accueil d’une étudiante algérienne au printemps prochain, en mai, sur le site de l’Agro Bio Campus de Davayé et le déplacement d'étudiants de Davayé en Algérie. 

Jean-Philippe Lachaize, directeur de l’Agro Bio Campus de Davayé, a hâte de voir ce projet aboutir : « C’est une action avec plusieurs étapes car de nombreuses choses ont été faites en amont avec, notamment, un déplacement en Algérie pour nos deux professeurs qui sont allés repérer les lieux au mois de février. Et donc l'arrivée de Madame Souidi dans notre établissement ces jours, afin de voir comment nous allons pouvoir favoriser les futurs échanges. Et surtout, nous l’espérons, l’arrivée prochaine de Souria, étudiant algérienne à l’université Aïn Temouchent, dans le cadre d’une mission de service civique de quelques mois dans notre établissement. Nous souhaitons vraiment pouvoir l’accueillir très prochainement, reste quelques procédures administratives à régler...

Et enfin, l’un des évènements les plus significatifs de ce projet est le déplacement de nos étudiants en terres algériennes au mois de mai, accompagnés par nos professeurs, Carine et Marcel afin d’échanger sur les problématiques agronomiques et agricoles des autres, avec un fil rouge, celui de l’agroécologie. J'insiste sur le caractère inédit et spécial de ce projet avec l’Algérie où il y a eu très peu d'échanges par le passé. C'est important de le préciser car il y a toujours beaucoup d’échanges avec les pays du Maghreb ou d’Afrique Noire mais cela n’est jamais arrivé de voir un lycée agricole français échanger avec l’Algérie, c’est un projet pionnier puisqu’il s’agira de la première fois ». 

Les premiers contacts initiés dès la rentrée scolaire 2022 par Carine Boullay, professeur de mathématique et responsable du club solidarité au lycée de Davayé, aboutissent enfin à ce premier échange après de longs mois de reports. « L’agroécologie est au cœur de notre projet mais il y a aussi tous les aspects de l’interculturalité. Nous souhaitons aussi travailler sur la place des femmes dans l’agriculture. Il était donc important pour nous d’aller sur place pour pouvoir évaluer et voir comment nous allons pouvoir mettre en place des actions répondant à ces trois piliers.

Il a fallu plusieurs étapes et de nombreux contacts des uns et des autres et nous souhaitons grandement remercier le réseau régional multi-acteurs Bourgogne-Franche-Comté International (BFC International) et la Région Bourgogne-Franche-Comté sans qui l’obtention de toutes les subventions engagées aurait été impossible » précise Madame Boullay. 

Malalatiana Ursenbach, chargée de mission mobilité européenne internationale chez BFC international, se félicite de cette grande première : « ce projet qui s'inscrit dans le programme "Territoire Volontaire" possède plusieurs envergures : dans un premier temps, cela répond aux besoins du lycée d’être dans une coopération internationale soutenue par la Région. Et tous les aspects du projet gravitant autour de la communication du club solidarité du lycée avec les associations de solidarité internationale qui ont conduit à cette action de mobilité avec les jeunes. C'est un projet complet et innovant faisant suite aussi à la modification (en août 2022) de la loi portant sur un accord bilatéral France-Algérie qui interdisait ou qui n'offrait pas l’opportunité aux jeunes algériens de faire quelconque engagement de service national en France. Il s’agira donc de la première volontaire algérienne venant en France pour effectuer une mission de service civique, une grande première. »


Zahira Souidi, qui a apporté quelques produits locaux pour l’occasion comme des dates, indique : « Au sein de l’université Aïn Temouchent, je suis assez ouverte à toute relation internationale et j’ai donc eu connaissance du lycée de Davayé par l’intermédiaire d’associations lyonnaises avec qui j’étais déjà en contact. Nous avons des stages de mobilité et aujourd’hui, l’objet de ma visite est de découvrir l’établissement de Davayé. Nous nous sommes tous vus en visio pour la première fois et aujourd’hui, je suis ravie de pouvoir enfin rencontrer, en personne, tout le monde ». 

Alexis Thurotte, chargé de mission coopération et mobilité internationale à la région Bourgogne-Franche-Comté, explique les modalités de financement de ce projet : « France Volontaire, dispositif du ministère de l’Europe et des Affaire Étrangères, a lancé un appel à manifestation d’intérêt auprès des collectivités territoriales afin de les aider à s’ouvrir à l’international et aussi aider à développer l’échange volontaire en service civique à l’international et en réciprocité pour les pays éligibles à l’aide.

L'avantage de ce dispositif est que tous les frais de mission sont financés (transport, hébergement etc...). Le financement se fait en trois partie, l’Agence du service civique, le ministère via France Volontaire et la collectivité, en l’occurrence la Région BFC, qui financent chacun un tiers. »

Suite à l’accueil de Madame Souidi par la direction de l’établissement, le petit groupe s’est dirigé à l’extérieur du lycée pour assister à une visite, menée par Marcel Eberhart, professeur écologie biologie à l’Agro Bio Campus, des différents ateliers et équipements de l’établissement.

A.L.

 

De gauche à droite, Marcel Eberhart, Nathalie Madon, proviseure-adjointe du lycée de Davayé, Zahira Souidi,

Carine Boullay, Malalatiana Ursenbach, Alexis Thurotte et Jean-Philippe Lachaize

 

 

MÂCON : Lancement de la saison estivale du pôle aquatique communautaire

Il manque des maîtres nageurs sauveteurs, mais la sécurité reste une priorité et sera évidemment assurée. 

MÂCONNAIS : Grève générale des pharmaciennes et des pharmaciens jeudi 30 mai !

« 100 % des pharmacies du Mâconnais seront fermées jeudi » assurent Christophe Petit, membre de l'USPO (Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine). « Une pharmacie sera réquisitionnée pour répondre aux urgences » rassure-t'il. Les raisons de ce mouvement exceptionnel.

LOGEMENT : 8,00 € par m2 de loyer médian en 2023 en Mâconnais-Beaujolais

L’Observatoire local des loyers de Saône-et-Loire publie les résultats d'une enquête sur les loyers en 2023 dans les parcs privés des agglomérations de Mâcon et Chalon, partant du principe qu'une bonne connaissance des loyers pratiqués dans le parc privé est utile aux bailleurs, aux investisseurs comme aux locataires. Le loyer médian est légèrement plus élevé dans l'agglomération…

VINS DE BOURGOGNE : St-Véran Révélis 2019 élu best design et packaging

La cuvée des Vignerons des Terres Secrètes à Prissé vient d'être primée dans le cadre de The Drinks Business awards 2024.

MÉTÉO : Le Mâconnais à l'aurore boréale, exceptionnel !

La tempête solaire annoncée par les autorités américaines a produit son effet dans le Mâconnais comme dans toute l'Europe dans la nuit du 10 au 11 mai.

BERZÉ-LE-CHÂTEL - Médiévales 2024 : La forteresse de Berzé prise d’assaut

8 000 personnes vont tenir le siège tout au long de ce long week-end d’Ascension.

LA ROCHE VINEUSE - Rando du Secours pop : Une rando bien arrosée

Le dernier dimanche du mois d’avril, le Secours populaire de Mâcon donne rendez-vous pour sa traditionnelle randonnée.

CONCOURS MISS : Clémence Nicolas est Miss Châtillon-Pays de Dombes 2024 !

Couronne remise vendredi soir par Miss France en personne !

PRISSÉ : La Turquie invitée d'honneur des 31èmes Symphonies d'Automne

L'association Mâcon Symphonies d'Automne a tenu son assemblée générale mercredi soir à La Cave des Vignerons des Terres Secrètes, en présence de l'adjoint au maire en charge de la culture Hervé Reynaud.

VIN DE BOURGOGNE : Le cru St-Véran se porte bien

Deux ans après avoir célébré son 50ème anniversaire, l’appellation saint-véran entend bien reprendre ses efforts de promotion avec son nouveau président Vincent Nectoux.

LOCHÉ – Chasse aux œufs : Le comité des fêtes a fait des heureux !

Ce lundi 1er avril date à connotation farces et attrapes, n'était que les prémices d'une matinée joyeuse destinée à la découverte du Graal par les enfants. Découvrez les images ! 

DAVAYE - Salon Dav'in : Retour en images sur la soirée prestige

Vendredi soir, une soirée était organisée au lycée de Davayé pour lancer le salon « Dav’in » qui se tient ce week-end et pour remercier tous les sponsors de cette manifestation. Retour en images.

DAVAYÉ : La 26ème édition du salon Dav’in se déroule ce week-end au lycée viticole

Maéva Brocaille présidente de l’association des étudiants « Everywhere Everywine » (BTS technico-commercial et viticulture-œnologie) et Jean-Philippe Lachaize proviseur du Lycée de Davayé ont lancé l'événement.

CLUNY : Les rencontres des pensées de l'écologie commencent demain !

Les secondes rencontres des pensées de l’écologie auront lieu du 21 au 24 mars sous le vocable « un printemps à Cluny », dans le cadre magnifique de l’abbaye. Le programme est riche ! 

DAVAYÉ : Au lycée Lucie Aubrac, un pas dans la pédagogie augmentée, et un pas de plus dans la protection de la nature

Avec les simulateurs E-Cab et Ampelos ainsi qu'avec le BTS Gestion et Protection de la Nature, le lycée innove en matière de pédagogie et de formation. Les logiciels et le nouveau BTS étaient présentés ce jour à l'occasion de la journée portes ouvertes. Arrêt sur ces deux nouveautés qui confirment l'établissement comme lycée de plain-pied dans la modernité.

MÂCON - VINZELLES : C'est jour de distribution du broyat de sapin !

Près de 8 tonnes de broyat ont été produits dans les déchèteries de Mâcon et Vinzelles à partir des 1 548 sapins de Noël collectés par l'Agglomération ce mois de janvier. À voir aussi, le résultat de la collecte dans chaque commune participante.

MOUVEMENT DES AGRICULTEURS : Les vignerons du Mâconnais restent calmes

Si certains vignerons ont participé aux manifestations agricoles à titre individuel, il n’y a pas de mot d’ordre professionnel pour rejoindre les manifestants. Les explications de Jérôme Chevalier, président de l’Union des producteurs de vin de Mâcon.

MÂCON - Concours de la St-Vincent : La coupe Perraton à Pierre Desroches ; le Bacchus à Vinescence

La remise des prix du 131ème concours des Vins Mâconnais Beaujolais s'est déroulée mercredi en fin d'après-midi au Tinailler du château d'Aines à Azé. À voir aussi, le palmarès 2024.