dimanche 21 avril 2024

 

Très attaché aux rencontres avec les élus du territoire, André Accary, président du Conseil départemental, a tenu une série de conférences des territoires sur l'ensemble du département. Lundi soir se tenait, à la Chapelle de Guinchay, la conférence des territoires relative au bassin de vie du Mâconnais.

Les élus locaux étaient nombreux à répondre présents, et la belle salle du pressoir affichait complet pour une rencontre très attendue et magistralement mise en scène par les services et le cabinet du président, très affûtés pour cet exercice de communication toujours très apprécié.

Après le mot d’accueil de Hervé Carreau, maire de La Chapelle, qui évoqua sa commune dans une sincère et chaleureuse présentation, André Accary fidèle à sa conduite de transparence et de réalisme dépeint sans ambages le décor des échanges qui allaient suivre : « Avant tout, je dois vous rappeler le contexte très particulier dans lequel nous agissons. Nous sommes confrontés aux mêmes difficultés que vous, les maires, vous pouvez rencontrer. À titre d’exemple je vous livre un chiffre qui confirment que nous sommes dans la même situation que vous dans vos négociations de marchés : pour les fluides (dépenses d’énergie), la facture départementale va passer de 3 à 14 millions d’euros !… »

La messe était dite, et ce langage de vérité allait planer et envelopper tous les échanges à suivre. L'heure est à l’économie et au respect des cadres budgétaires : « je vous le dis avec clarté, les choses présentées aujourd’hui seront tenues avec une grande rigueur, à l’euro près ! »

En effet, le format de ses rencontres est aussi l’occasion de lancer les appels à projets pour 2023. Sébastien Martin, vice-président du Département, s’inscrit donc dans la thématique en détaillant les procédures de ces appels, qui se veulent simples, ouverts à tous, et répartis équitablement sur le département. « L’an passé, ce sont 482 dossiers qui ont été soutenus, pour 12 millions d’euros, et qui ont généré 89 millions d’euros de travaux sur les territoires. Pour l'année prochaine 2023, nous budgétons 11 millions d’euros, qui ne pourront être dépassés. C’est aux maires, aux responsables d’EPCI de prioriser les investissements. »

La séquence suivante fut celle de la présentation des grands projets du Département, le président Accary illustrant les grandes thématiques de sa politique au travers les dossiers les plus emblématiques : implantations des centres de santé, objectif 100 % très haut débit, accélération de la RCEA, soutien à l’agriculture, tourisme... « Le Département agit et continuera d’agir. »

La parole fut ensuite laissée aux conseillers départementaux en charge des compétences respectives déclinées au niveau du bassin de vie sous la forme classique de bilan/projets. Prirent successivement la parole, Claude Cannet, pour le maintien à domicile, Christine Robin pour le RSA, Sophie Clément pour le service Asso71, Hervé Reynaud pour le sport et la culture, Jean Patrick Courtois au sujet du Centre de santé de Mâcon, Patrick Desroches pour le plan environnement, Jean-François Cognard pour les routes et infrastructures, Carine Lalanne pour les collèges et Géraldine Auray sur les équipements sociaux et l’aide sociale.

Le colonel Pignaud, patron du SDIS, a complété ces présentations avec un point d’actualité sur l’été hors normes vécu par les pompiers et sur les actions et attentes concrètes du SDIS…

Le tableau était rempli et les cases toutes cochées pour une communication très transparente au sujet du rôle et de l’action du Département. Le président Accary, au cours de la phase des questions/réponses, a confirmé à ce moment-là que la partie Saône-et-Loirienne de la RCEA resterait sous statut de route expresse départementale (110 km/h) et donc d’accès gratuit, sans péage. Et de conclure avec des paroles rassurantes : « On fait le maximum. Je ne suis pas un homme des promesses en l’air, je tiens à respecter mes engagements plutôt que de revenir sur la parole donnée et pénaliser vos dossiers… »

Johan Landry, collaborateur du président, proposait aux maires de rester à leur disposition en fin de soirée.

J.-Y. Beaudot

 

CONCOURS MISS : Clémence Nicolas est Miss Châtillon-Pays de Dombes 2024 !

Couronne remise vendredi soir par Miss France en personne !

PRISSÉ : La Turquie invitée d'honneur des 31èmes Symphonies d'Automne

L'association Mâcon Symphonies d'Automne a tenu son assemblée générale mercredi soir à La Cave des Vignerons des Terres Secrètes, en présence de l'adjoint au maire en charge de la culture Hervé Reynaud.

VIN DE BOURGOGNE : Le cru St-Véran se porte bien

Deux ans après avoir célébré son 50ème anniversaire, l’appellation saint-véran entend bien reprendre ses efforts de promotion avec son nouveau président Vincent Nectoux.

LOCHÉ – Chasse aux œufs : Le comité des fêtes a fait des heureux !

Ce lundi 1er avril date à connotation farces et attrapes, n'était que les prémices d'une matinée joyeuse destinée à la découverte du Graal par les enfants. Découvrez les images ! 

DAVAYE - Salon Dav'in : Retour en images sur la soirée prestige

Vendredi soir, une soirée était organisée au lycée de Davayé pour lancer le salon « Dav’in » qui se tient ce week-end et pour remercier tous les sponsors de cette manifestation. Retour en images.

DAVAYÉ : La 26ème édition du salon Dav’in se déroule ce week-end au lycée viticole

Maéva Brocaille présidente de l’association des étudiants « Everywhere Everywine » (BTS technico-commercial et viticulture-œnologie) et Jean-Philippe Lachaize proviseur du Lycée de Davayé ont lancé l'événement.

CLUNY : Les rencontres des pensées de l'écologie commencent demain !

Les secondes rencontres des pensées de l’écologie auront lieu du 21 au 24 mars sous le vocable « un printemps à Cluny », dans le cadre magnifique de l’abbaye. Le programme est riche ! 

DAVAYÉ : Au lycée Lucie Aubrac, un pas dans la pédagogie augmentée, et un pas de plus dans la protection de la nature

Avec les simulateurs E-Cab et Ampelos ainsi qu'avec le BTS Gestion et Protection de la Nature, le lycée innove en matière de pédagogie et de formation. Les logiciels et le nouveau BTS étaient présentés ce jour à l'occasion de la journée portes ouvertes. Arrêt sur ces deux nouveautés qui confirment l'établissement comme lycée de plain-pied dans la modernité.

MÂCON - VINZELLES : C'est jour de distribution du broyat de sapin !

Près de 8 tonnes de broyat ont été produits dans les déchèteries de Mâcon et Vinzelles à partir des 1 548 sapins de Noël collectés par l'Agglomération ce mois de janvier. À voir aussi, le résultat de la collecte dans chaque commune participante.

MOUVEMENT DES AGRICULTEURS : Les vignerons du Mâconnais restent calmes

Si certains vignerons ont participé aux manifestations agricoles à titre individuel, il n’y a pas de mot d’ordre professionnel pour rejoindre les manifestants. Les explications de Jérôme Chevalier, président de l’Union des producteurs de vin de Mâcon.

MÂCON - Concours de la St-Vincent : La coupe Perraton à Pierre Desroches ; le Bacchus à Vinescence

La remise des prix du 131ème concours des Vins Mâconnais Beaujolais s'est déroulée mercredi en fin d'après-midi au Tinailler du château d'Aines à Azé. À voir aussi, le palmarès 2024.

ST-VINCENT DES MÂCON : Une nouvelle coupe Perraton en jeu ce jour

Jérôme Chevalier, président de l’UPVM, avait le sourire malicieux et les yeux brillants de fierté pour présenter « le Graal » comme il dit, expliquant toute l’importance qu’il accorde à cet événement.

CAMPUS DE DAVAYE – Portes ouvertes : Environnement et viticulture, combo gagnant

Le lycée Aubrac à Davayé tient ses portes ouvertes samedi 20 janvier. Création d’un nouveau BTS sur l’environnement, développement de certaines formations en apprentissage, petit tour d’horizon des nouveautés post-bac avec le directeur agro-bio du Campus de Davayé Jean-Philippe Lachaize.

MACON-INFOS : Redécouvrez les 10 articles les plus lus sur notre site cette année !

Des incidents climatiques, des faits divers mais aussi du sport figurent au classement 2023. Un grand merci pour votre confiance, fidèles lecteurs !

MÂCON : Les maires réunis par la procureure de la République pour parler justice, une première !

Une première initiée par la procureure de la République Anne-Lise Furstoss elle-même, soucieuse de tisser du lien avec celles et ceux qui œuvrent aux côté de la population quotidiennement et qui, bien malheureusement, sont aussi victimes du désamour qui grandit entre les politiques et la population.

RÉGION DE MÂCON-CLUNY-TOURNUS : La CGT revendique près de 100 adhésions supplémentaires cette année

La réforme des retraites n'y est pas pour rien indique les syndicat dans un communiqué