vendredi 7 octobre 2022

Communiqué de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté :

La Bourgogne-Franche-Comté n’échappe pas à l’expansion du moustique tigre désormais présent en Saône-et-Loire, en Côte-d’Or, dans la Nièvre, le Doubs et le Jura. Mots-clés : surveillance et prévention.

Aedes albopictus, dit moustique tigre, est installé depuis de nombreuses années dans les territoires ultra-marins, notamment dans l’Océan Indien où une épidémie de dengue a sévi sur l’île de La Réunion pendant 4 années consécutives.

En métropole, il s’est développé de manière significative et continue depuis 2004 et est désormais présent dans 67 départements.

La capacité du moustique tigre à être vecteur du chikungunya, de la dengue ou du virus zika, en fait une cible de surveillance prioritaire pour les autorités sanitaires et leurs partenaires, durant sa période d’activité en métropole, du 1er mai au 30 novembre.

L’objectif de cette surveillance renforcée est double : ralentir la progression de l’implantation du moustique tigre ; limiter le risque d’importation et de circulation des virus dont il peut être le vecteur en métropole.

De plus, le moustique tigre est très nuisant (il pique aussi en journée et sa piqûre est douloureuse).

En région Bourgogne-Franche-Comté, Aedes albopictus est implanté dans cinq départements :

- en Saône-et-Loire, depuis 2014 ;

- en Côte-d’Or et dans la Nièvre, depuis 2018 ;

- dans le Doubs et le Jura depuis 2020.

 

Reconnaître et signaler le moustique-tigre

Tous les insectes qui volent ne sont pas des moustiques !

- Aedes albopictus est petit : moins de 1 cm d’envergure.

- Noir avec des taches blanches sur le corps et les pattes, il a une ligne blanche sur le thorax et un appareil piqueur.

Le site https://signalement-moustique.anses.fr/signalement_albopictus/ permet de bien l’identifier et de le signaler.

 

Éviter son implantation

Avant de voler et de piquer, les moustiques se développent dans l’eau, sous forme de larves.

Chacun peut donc avoir les bons gestes pour éviter la prolifération d’Aedes albopictus en supprimant les petits réservoirs d’eau stagnante, d’autant plus avant de partir en vacances :

- vider (une fois par semaine) coupelles et soucoupes sous les pots de fleurs, gamelles des animaux, replis des bâches, seaux, pieds de parasol…

- couvrir les récupérateurs d’eau

- ranger (à l’abri de la pluie) les jouets, brouettes, seaux, arrosoirs

- entretenir les gouttières, rigoles et chenaux

- jeter déchets et pneus usagés

- créer un équilibre dans les bassins d’agréments : les poissons mangent les larves de moustique.

 

CONSEIL RÉGIONAL : La commission permanente du 30 septembre attribue 54 millions d'€ d'aides

Plus de 300 000 € sont accordés à l'institut ESS de Tramayes

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L’Inrap fête le patrimoine

Avec notamment les vestiges de la villa gallo-romaine de Fleurville qui se dévoilent au public…

JOURNEES DU PATRIMOINE : Allez-y en transports en commun !

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembre, placées sous le thème du "Patrimoine durable", la Région Bourgogne-Franche-Comté commercialise des pass à tarifs réduits valables sur le réseau TER et sur les réseaux urbains. 

BOURGOGNE : L'URSSAF propose des nouveautés facilitantes pour accompagner les parents employeurs

Dans la perspective de la rentrée, l’URSSAF Bourgogne déploie un bouquet de nouveaux services, à destination des parents employeurs, pour faciliter la garde d’enfant à domicile grâce à «un accompagnement à 360°».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le prix de revient des repas va augmenter de 10 %

Une augmentation qui sera répercutée seulement de moitié pour les familles a annoncé la présidente de Région lors de sa conférence de presse de rentrée.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Un nouveau pont rail à Chagny, sur la ligne SNCF Dijon-Nevers-Tours-Montchanin-Paray le Monial

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de remplacement du pont ferroviaire franchissant la Dheune à Chagny pour un montant de 5,2 M financés par SNCF Réseau.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 15,2% au deuxième trimestre 2022

Sur un an glissant, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A au deuxième trimestre 2022 s'inscrit en baisse de 15,2%. Il augmente de 0,6% par rapport au trimestre précédent.

CANICULE : Les solutions pour aider les oiseaux à supporter la vague de chaleur

La Ligue de protection des oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté donne «les gestes simples» pour aider les oiseaux, les petits mammifères et les insectes qui eux aussi ont chaud et soif.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay se félicite des retombées du plan européen pour l’hydrogène propre

Un projet important d'intérêt européen commun (PIIEC) intitulé «Hy2Tech», portant sur l’hydrogène décarboné, a été approuvé le 15 juillet par la Commission européenne, pour un montant de financements publics à hauteur de 5,4 milliards d'euros concernant quinze États membres.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Lente progression de l’emploi dans la région au 1er trimestre 2022

L'INSEE analyse que la croissance de l’emploi régional repose surtout sur le secteur marchand hors intérim.