mardi 25 juin 2024

 

« 100 % des pharmacies du Mâconnais seront fermées jeudi » assurent Christophe Petit, membre de l'USPO (Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine). « Une pharmacie sera réquisitionnée pour répondre aux urgences » rassure-t'il. Les raisons de ce mouvement exceptionnel.

 

Le tout récent rapport du député Renaissance Marc Ferracci a mis le feu aux poudres : « Visant la dérégulation de la profession, ses recommandations, si elles deviennent loi, encourageront la vente des médicaments sur des plate-formes internet. On va tout droit vers l'ubérisation de la vente des médicaments, qui ne sont pourtant pas des biens de consommation. »

Second problème pointé par le pharmacien mâconnais, le prix de vente des médicaments aux pharmaciens et la pénurie qu'il engendre : « En France, ce prix est réglementé et très bas, ce qui encourage les laboratoires à vendre à l'étranger ou à ne pas produire suffisamment des médicaments peu rentables. Or, la demande mondiale augmente, ce qui fait que nous nous retrouvons en pénurie régulièrement. C'est le cas pour certains anti-biotiques, pour un sirop contre les allergies, et pour un médicament pour les diabétiques. Quand je mettais 5 minutes il y a quelques temps pour trouver un médicament, j'en suis rendu à 2h ! »

 

« Nous voulons trois choses, a-t'il complété : La revalorisation de la rémunération des pharmaciens, qui revient à mettre sur la table le prix du médicament. Beaucoup de trésoreries d'officines sont à sec. Sachez qu'une pharmacie par jour ferme en France depuis le début de l'année. Il faut évidemment trouver un équilibre pour que les dépenses de santé n'augmentent pas. Il y a des marges de manœuvre, notamment avec les biosimilaires.

Nous voulons aussi empêcher la libéralisation de la profession, qui va profiter aux plate-formes de vente en ligne. Nous apportons du conseil très accessible. N'importe qui peut entrer dans une pharmacie à n'importe quelle heure de la journée.

Enfin, qu'on nous facilite l'obtention des médicaments. Les pénuries ne sont pas acceptables. »

 

« Il est évident que nous ne voulons pas mettre les patients qui ont besoin de nous en difficulté. C'est pourquoi nous prévenons et nous informons chacun et chacune de la fermeture des pharmacies jeudi. »

 

Une pétition intitulée Après les déserts médicaux, les déserts pharmaceutiques ? a été mise en ligne par le syndicat USPO dont les termes sont les suivants :

Les pharmacies de proximité sont en danger. Votre santé est menacée. Nous avons besoin de votre soutien pour maintenir un accès aux soins de qualité pour tous les patients et sur tous les territoires

La pharmacie se mobilise pour votre santé !

  • NON aux pénuries de médicaments,

  • NON aux plateformes de vente en ligne de médicaments (type Amazon),

  • NON à la vente en grande surface des médicaments,

  • NON à l’entrée des groupes financiers dans les officines,

  • NON à la fermeture des officines.

Après la pénurie de médicament, l’État organise la pénurie de pharmacies.



Le communiqué de l'USPO national

Les raisons de cette mobilisation sont claires et impérieuses : 

  • Pour maintenir un accès de proximité aux soins de qualité pour tous : face aux menaces de dérégulation et à l'émergence de plateformes de vente en ligne de médicaments, il est primordial de garantir un accès sécurisé et de qualité aux soins pour tous les patients.

  • Pour mettre fin aux pénuries de médicaments : les pénuries persistantes de médicaments constituent une menace grave pour la santé publique. Il est urgent que le gouvernement agisse pour renforcer la transparence des données et contraindre les laboratoires à garantir un approvisionnement adéquat.

  • Pour une réforme économique ambitieuse : la pharmacie d'officine subit une dégradation économique continue, sans bénéficier de revalorisations significatives depuis plusieurs années, alors qu’on leur demande d’effectuer des missions supplémentaires de santé publique. Les perspectives d'économies gouvernementales risquent d'aggraver cette situation déjà précaire et préoccupante.

 

Des rassemblements sont prévus dans toute la France. Ils auront lieu à Dijon et à Lyon jeudi matin.

 

MÂCON : Lancement de la saison estivale du pôle aquatique communautaire

Il manque des maîtres nageurs sauveteurs, mais la sécurité reste une priorité et sera évidemment assurée. 

MÂCONNAIS : Grève générale des pharmaciennes et des pharmaciens jeudi 30 mai !

« 100 % des pharmacies du Mâconnais seront fermées jeudi » assurent Christophe Petit, membre de l'USPO (Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine). « Une pharmacie sera réquisitionnée pour répondre aux urgences » rassure-t'il. Les raisons de ce mouvement exceptionnel.

LOGEMENT : 8,00 € par m2 de loyer médian en 2023 en Mâconnais-Beaujolais

L’Observatoire local des loyers de Saône-et-Loire publie les résultats d'une enquête sur les loyers en 2023 dans les parcs privés des agglomérations de Mâcon et Chalon, partant du principe qu'une bonne connaissance des loyers pratiqués dans le parc privé est utile aux bailleurs, aux investisseurs comme aux locataires. Le loyer médian est légèrement plus élevé dans l'agglomération…

VINS DE BOURGOGNE : St-Véran Révélis 2019 élu best design et packaging

La cuvée des Vignerons des Terres Secrètes à Prissé vient d'être primée dans le cadre de The Drinks Business awards 2024.

MÉTÉO : Le Mâconnais à l'aurore boréale, exceptionnel !

La tempête solaire annoncée par les autorités américaines a produit son effet dans le Mâconnais comme dans toute l'Europe dans la nuit du 10 au 11 mai.

BERZÉ-LE-CHÂTEL - Médiévales 2024 : La forteresse de Berzé prise d’assaut

8 000 personnes vont tenir le siège tout au long de ce long week-end d’Ascension.

LA ROCHE VINEUSE - Rando du Secours pop : Une rando bien arrosée

Le dernier dimanche du mois d’avril, le Secours populaire de Mâcon donne rendez-vous pour sa traditionnelle randonnée.

CONCOURS MISS : Clémence Nicolas est Miss Châtillon-Pays de Dombes 2024 !

Couronne remise vendredi soir par Miss France en personne !

PRISSÉ : La Turquie invitée d'honneur des 31èmes Symphonies d'Automne

L'association Mâcon Symphonies d'Automne a tenu son assemblée générale mercredi soir à La Cave des Vignerons des Terres Secrètes, en présence de l'adjoint au maire en charge de la culture Hervé Reynaud.

VIN DE BOURGOGNE : Le cru St-Véran se porte bien

Deux ans après avoir célébré son 50ème anniversaire, l’appellation saint-véran entend bien reprendre ses efforts de promotion avec son nouveau président Vincent Nectoux.

LOCHÉ – Chasse aux œufs : Le comité des fêtes a fait des heureux !

Ce lundi 1er avril date à connotation farces et attrapes, n'était que les prémices d'une matinée joyeuse destinée à la découverte du Graal par les enfants. Découvrez les images ! 

DAVAYE - Salon Dav'in : Retour en images sur la soirée prestige

Vendredi soir, une soirée était organisée au lycée de Davayé pour lancer le salon « Dav’in » qui se tient ce week-end et pour remercier tous les sponsors de cette manifestation. Retour en images.

DAVAYÉ : La 26ème édition du salon Dav’in se déroule ce week-end au lycée viticole

Maéva Brocaille présidente de l’association des étudiants « Everywhere Everywine » (BTS technico-commercial et viticulture-œnologie) et Jean-Philippe Lachaize proviseur du Lycée de Davayé ont lancé l'événement.

CLUNY : Les rencontres des pensées de l'écologie commencent demain !

Les secondes rencontres des pensées de l’écologie auront lieu du 21 au 24 mars sous le vocable « un printemps à Cluny », dans le cadre magnifique de l’abbaye. Le programme est riche ! 

DAVAYÉ : Au lycée Lucie Aubrac, un pas dans la pédagogie augmentée, et un pas de plus dans la protection de la nature

Avec les simulateurs E-Cab et Ampelos ainsi qu'avec le BTS Gestion et Protection de la Nature, le lycée innove en matière de pédagogie et de formation. Les logiciels et le nouveau BTS étaient présentés ce jour à l'occasion de la journée portes ouvertes. Arrêt sur ces deux nouveautés qui confirment l'établissement comme lycée de plain-pied dans la modernité.

MÂCON - VINZELLES : C'est jour de distribution du broyat de sapin !

Près de 8 tonnes de broyat ont été produits dans les déchèteries de Mâcon et Vinzelles à partir des 1 548 sapins de Noël collectés par l'Agglomération ce mois de janvier. À voir aussi, le résultat de la collecte dans chaque commune participante.

MOUVEMENT DES AGRICULTEURS : Les vignerons du Mâconnais restent calmes

Si certains vignerons ont participé aux manifestations agricoles à titre individuel, il n’y a pas de mot d’ordre professionnel pour rejoindre les manifestants. Les explications de Jérôme Chevalier, président de l’Union des producteurs de vin de Mâcon.

MÂCON - Concours de la St-Vincent : La coupe Perraton à Pierre Desroches ; le Bacchus à Vinescence

La remise des prix du 131ème concours des Vins Mâconnais Beaujolais s'est déroulée mercredi en fin d'après-midi au Tinailler du château d'Aines à Azé. À voir aussi, le palmarès 2024.