mardi 16 juillet 2024

 

Communiqué

« Traiter le loup comme une masse à réguler par des tirs, et non comme un élément de la biodiversité, avec un comportement qui lui est propre, sera en permanence un échec » analyse France Nature Environnement.

 

Malgré la littérature scientifique, la désinformation orchestrée par certains nous conduit dans une impasse avant tout pour les éleveuses et les éleveurs qui subissent les conséquences de la prédation sur les troupeaux d’ovins et désormais de bovins. Néanmoins, nous appelons à la plus grande vigilance puisque l’hypothèse d’attaques des troupeaux par des chiens errants ne peut et ne doit pas être écartée.

 

Faut-il rappeler que le loup n’a pas été réintroduit en Bourgogne-Franche-Comté, comme ailleurs. Il est revenu dans les années 1990 en passant par le massif des Alpes depuis le noyau de population italien des Abruzzes. Disparu par empoisonnement et campagne de destruction dans les années 1930, il s’est implanté et déplacé grâce à la présence de milieux forestiers et à l’augmentation des ongulés sauvages (chevreuils, cerfs) qui représente 80 % de son régime alimentaire. Si actuellement le loup est sous un régime d’espèce protégée, ce n’est pas un cadeau fait aux écologistes, mais parce qu’il contribue à l’équilibre écologique et notamment à la régulation naturelle des ongulés sauvages.

 

Tout le monde, sauf celles et ceux qui nient les travaux scientifiques, s’accorde pour dire que les grands ongulés, dont les populations ont très fortement augmenté en Europe occidentale depuis une quarantaine d’années, contribuent à la perte de diversité et mettent eux aussi en péril l'avenir des forêts. Pourtant, la préservation des forêts est au coeur de la stratégie d’adaptation climatique.

 

La gravité de la situation pour les éleveuses et les éleveurs comme pour l’effondrement de la biodiversité dont nous dépendons, appelle à plus de rigueur et d’honnêteté dans les débats publics comme dans les solutions à apporter.

 

Cela fait déjà plusieurs années, en Saône-et-Loire comme en Bourgogne Franche-Comté, que la présence du loup est connue et que les prédations perdurent. Bien qu’en BFC, il n’existe que deux meutes (la meute du Risou et celle du Rû), cet enjeu n’a pas été pris à la racine. Les pouvoirs publics ont laissé imaginer que c’était un passage ponctuel et qu’avec un ou deux tirs nous allions nous débarrasser de la bête à problème. Or, nous le constatons, rien ne change et le désarroi s’accroît !

 

Il est temps de prendre à bras le corps la cohabitation entre le loup et les troupeaux en partant du principe que la présence du loup est une réalité géographique et un enjeu écologique. Traiter le loup comme une masse à réguler par des tirs, et non comme un élément de la biodiversité, avec un comportement qui lui est propre, sera en permanence un échec. C’est la situation que nous vivons depuis des années.

 

Les associations environnementales appellent à un débat honnête et objectif sur la situation; à prendre connaissance des travaux réalisés par l’Agence Régionale de la Biodiversité dans le cadre d’échanges pluralistes; à donner les moyens aux éleveuses et aux éleveurs de se protéger, notamment en zone de plaine, en prenant en charge les moyens de protection, y compris pour les bovins, dans le futur PNA Loup. L’objectif étant de retrouver un équilibre vital entre toutes les espèces du vivant.

 

En Saône-et-Loire, comme ailleurs, nous restons fortement mobilisés pour que la démagogie et les mensonges cessent et pour ouvrir la voie vers des relations pacifiées et apaisées.

 

France Nature Environnement 71, CM Terreco, Autun Morvan Ecologie

Pour comprendre et prendre connaissance de la biologie et de l’écologie du loup gris, téléchargez le cahier thématique: ARBBFC-Carnet-thematique-Loup.pdf (arb-bfc.fr)

LÉGISLATIVES : Benjamin Dirx très largement en tête à Mâcon

Les résultats dans la ville préfecture bureau de vote par bureau de vote

LÉGISLATIVES : Les résultats dans les autres circonscriptions de Saône-et-Loire-et-Loire

Aurélien Dutremble (RN) est élu sur la 3ème circonscription. Il bat le député Ensemble Rémy Rebeyrotte de 65 voix. C'est l'un des faits marquants en Saône-et-Loire. Rappelons qu'Aurélien Dutremble siège au conseil municipal de Mâcon. Autre fait marquant, la défaite de Cécile Untermaïer sur la 4ème face à Eric Michoux (LR-RN). 

LÉGISLATIVES : «Je m'engage à être le député de tous, profondément attaché aux valeurs de la République»

La campagne du 2ème tour s'achève ce soir à minuit. Le dernier mot du candidat Ensemble pour la République Benjamin Dirx

LÉGISLATIVES : «Mobilisation générale le 7 juillet, sanctionner le bilan catastrophique de Macron et gagner contre Benjamin Dirx, son représentant local»

La campagne du 2ème tour s'achève ce soir à minuit. Le dernier mot de la candidate du Rassemblement national Rachel Drevet

LÉGISLATIVES : «Le service public fait campagne contre le RN avec l’argent des Français»

Le groupe RN au Conseil régional réagit à la campagne de dénigrement menée sur France télévision.

LÉGISLATIVES : Jean-Luc Delpeuch (NFP) en tête à Mâcon

Benjamin Dirx et Rachel Drevet dans un mouchoir de poche. ACTUALISÉ : Les résultats bureau de vote par bureau de vote

LÉGISLATIVES : Benjamin Dirx en tête à Charnay ; Rachel Drevet (RN) très largement devant à La Chapelle

Rachel Drevet en tête à Crêches-sur-Saône ; Jean-Luc Delpeuch (NFP) largement devant à Cluny, son fief.

LÉGISLATIVES : Rachel Drevet (RN) en tête sur la 1ère circonscription

Benjamin Dirx (ENS) arrive second, Jean-Luc Delpeuch (NFP) est 3ème. Le RN en tête dans toutes les circonscriptions de Saône-et-Loire. ACTUALISÉ : Tous les résultats affinés. 

LÉGISLATIVES - Jean-Philippe Belville : «Le communiqué d’hier aura eu un mérite, celui d’avoir la certitude qu’une ère se termine»

Le candidat des Républicains sur la 1ère circonscription répond au communiqué de Jean-Patrick Courtois paru hier sur macon-infos.

LÉGISLATIVES : «Non, le rôle d’un parlementaire n’est pas d’obtenir des subventions» répond le collectif Mâcon citoyens

Le collectif Mâcon citoyens réagit au communiqué de soutien de Jean-Patrick Courtois à Benjamin Dirx.

LÉGISLATIVES - Jean-Luc Delpeuch : "C'est ce type d'outrance qui conduit notre pays à l'impasse"

Le candidat NFP sur la circonscription Mâcon-Cluny a souhaité répondre à Jean-Patrick Courtois

ÉDITO : Un peu de respect pour le suffrage universel !

La cacophonie de cette dernière quinzaine, lors de laquelle on aura tout vu de la chienlit politique, est proprement insupportable. Nos cœurs, nos yeux et nos oreilles de citoyennes et citoyens sont mis à rude épreuve...

LÉGISLATIVES : «Le 30 juin, un seul choix possible : Benjamin Dirx» affirme Jean-Patrick Courtois

Dans un communiqué, le maire de Mâcon apporte son soutien plein et entier au député sortant. Il en profite pour mettre une petite charge à deux de ses adversaires.

LÉGISLATIVES - Circonscription Mâcon-Cluny : J.-L. Delpeuch, candidat NFP, a tenu réunion publique à Mâcon hier soir

Il était aux côtés de sa suppléante Catherine Amaro et du sénateur et conseiller régional socialiste Jérôme Durain (à gauche sur la photo)

LÉGISLATIVES - Circonscription Mâcon-Cluny : Armand Roy, candidat Debout La France, parti de Nicolas Dupont-Aignan

Armand Roy est une personnalité bien connue sur le territoire, il est agriculteur et maire de la commune de Flagy, près de Cluny, depuis près de 25 ans.

LÉGISLATIVES - Circonscription Mâcon-Cluny : Jean-Philippe Belville, candidat LR contre vents et marée

Le candidat Les Républicains tenait réunion publique lundi soir à la salle Pavillon. Devant une vingtaine de personnes, il a expliqué son engagement, son état d'esprit et quelques unes de ses propositions.

LÉGISLATIVES : Benjamin Dirx, en réunion avec des viticulteurs, reçoit le soutien du Président André Accary

C'est à la CUMA de Péronne que Benjamin Dirx, candidat à sa réélection à la députation, avait rendez-vous ce lundi matin avec le Président du Département André Accary et des représentant.e.s du monde viticole.

LÉGISLATIVES - Circonscription Mâcon-Cluny : « On ne renonce à rien » affirme Rachel Drevet (RN)

La candidate du Rassemblement national sur la 1ère circonscription ne tiendra pas de réunion publique. C'est pourquoi nous l'avons rencontrée vendredi après-midi, accompagnée de Sylvie Raoul, sa suppléante. Elle s'explique sur ce choix de campagne et évoque d'autres sujets.

LÉGISLATIVES - Benjamin Dirx : « Créer de la richesse pour mieux la partager, c'est ce que je continuerai de porter » 

Benjamin Dirx et sa suppléante Anne Brochette, candidats de la majorité présidentielle, ont tenu réunion publique mercredi soir à Mâcon devant plus d'une centaine de personnes dont un parterre d'élu.e.s.

POLITIQUE – Conseil régional : Gilles Platret et les élus de l’opposition viennent « prendre le pouls du terrain »

Gilles Platret, président du groupe des RDCEI (rassemblement des Républicains de la Droite, du Centre et des Écologistes Indépendants) à la Région Bourgogne-Franche-Comté avait donné rendez-vous à la presse ce vendredi 7 juin au bar de l’Hôtel de Ville de Mâcon.

EUROPÉENNES : Valérie Hayer est passée par Mâcon et Jalogny avant de poursuivre sa route en Saône-et-Loire

Avec trois députés appartenant à la majorité présidentielle sur cinq que compte la Saône-et-Loire, et un député européen du même bord, la visite en Saône-et-Loire de la candidate tête de liste “Besoin d'Europe” était incontournable. C'est fut chose faite ce samedi 25 mai.