dimanche 16 juin 2024

Ce dimanche après-midi, un collectif de cyclistes usagers.ères réguliers.ères du train à Mâcon avec leurs vélos, et fâché.es de la mauvaise réalisation de la goulotte, ont décidé de passer à l'action en testant une rampe d'accès faite maison, et qui pourrait servir tant pour les valises que les vélos.

« En effet, cela fait plusieurs décennies que des goulottes fonctionnelles sont utilisées par des millions de cyclistes dans de nombreuses gares. Il existe une littérature technique aisément disponible sur la question, et en quelques clics n'importe quel.le imbécile peut trouver des plans précis détaillant ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, ainsi que de nombreuses photos.

Cela fait des années que la gare de Mâcon refusait de faire installer des goulottes, prétextant l'impossibilité technique, le danger etc. C'est finalement après une N.ième action menée par l'association Mâcon Vélo en Ville, qui avait inaugurée une fausse goulotte, que la gare a enfin fait installer un dispositif.

Mais alors qu'il est extrêmement facile de trouver des dispositifs très économiques et fonctionnels, et que les documents techniques sont gratuitement disponibles, sans parler de l'expertise technique que pourraient fournir les associations de cyclistes, la gare de Mâcon a décidé de concevoir et faire poser un système non fonctionnel et dangereux provoquant des chutes de vélos et empêchant l'utilisation par la plupart des cyclistes... »

(...)

L'action a été réalisée par le collectif qui va fonder prochainement "l'Association Citoyenne des Ami.es de la Bicyclette" qui luttera pour défendre une mobilité d'avenir sur le Mâconnais/Clunisois/Bresse. La rampe a été financée et réalisée par un membre de l'association "les amis de la terre".

 

Texte et photos fournis par les Amis de la Terre

 


Le communiqué des Amis de la Terre

Aujourd'hui en gare de Mâcon, le mouvement les Amis de la Terre installe un système simple (et pas énergivore) pour vous faciliter l'accès aux quais.

En effet, après une décennie de réclamation par les usagers la SNCF a installé une goulotte pour vélos, mais par bêtise ou incompétence, celle-ci s’avère non-fonctionnelle : trop près du mur, seuls certains vélos légers peuvent l’utiliser, et aucune valise.

Chargé d'une valise ou équipé d'un vélo, nous devons toutes et tous déployer beaucoup d'efforts pour franchir les obstacles que représentent les escaliers.

Nous, écologistes des Amis de la Terre, considérons que chaque personne qui utilise le train est un automobiliste de moins.

Or les voitures tuent. Vous savez que nous respirons les gaz d'échappement, mais aussi les 14 000 tonnes de poussières libérées par l'usure des pneus et des freins (par an, en France).

Ces microparticules tuent : 131 décès prématurés PAR JOUR selon le ministère de l’écologie. Plus que le Covid. Et que fait-on ? On construit des routes, on les élargi (RCEA) on subventionne des bagnoles.

Notre objectif est donc d'éliminer un maximum d'automobilistes. De façon pacifique dans un premier temps. Par des moyens plus durs si cela ne suffit pas. Car c’est une question de survie, tout simplement.

En attendant, nous, Amis de la Terre sommes ravis de vous faciliter votre voyage en train.


 

Un cycliste en galère sur la goulotte avec un vélo chargé de sacoches, et un pauvre papa portant sa poussette, aidé avec la rampe.

Soit on doit démonter ses pédales pour ne pas trop incliner le vélo, soit on doit démonter son guidon, ou démonter la rampe, soit il aurait fallu éloigner la goulotte de quelques centimètres du mur.

PRISSÉ : Voilà l'été, voilà l'étééé... chez les Vignerons des Terres Secrètes

Si la météo n'y est pas vraiment, l'esprit de l'été est bien là

MÂCON : Les Marbettes profitent de leur AG pour donner à la Ligue contre le cancer et Orphéopolis

L’association des Marbettes a tenu son assemblée générale jeudi soir au centre social des 1 000 fenêtres Un peu plus d’une vingtaine de personnes était présente, dans la bonne humeur, car le bilan de l’association a de quoi créer l’enthousiasme !

TOUR DE FRANCE : Votez Mâcon !

Dans le cadre du Tour de France, les villes-étapes accueillant cet évènement sont mises au défi sur les réseaux sociaux. L’objectif est de célébrer le passage de la course dans la commune en mettant à l’honneur la couleur du symbole du Tour de France : le Maillot Jaune.

SAINTE-CÉCILE : La lutte a déjà repris contre l'exploitation de la carrière

Comme sentant le mauvais vent arriver, Les Amis de Sainte-Cécile n'ont pas attendu l'arrêté préfectoral pour se (re)mobiliser

ÉLECTIONS EUROPÉENNES : Jordan Bardella très largement en tête à Mâcon

Raphaël Glucksmann (PS) et Valérie Hayer (Renaissance) sont dans un mouchoir de poche. Tous les chiffres, bureau de vote par bureau de vote.

SPA MÂCON : Les abandons d’animaux en augmentation

Une vingtaine de personnes étaient réunies ce samedi 8 juin à 14h30 à la Grisière pour assister à l’assemblée générale de la SPA de Mâcon. Les abandons sont en hausse, les frais de l’association aussi. La Société protectrice des animaux a plus que jamais besoin de vos dons.

MÂCON : La grande famille du lycée Cassin fête l’excellence

Un souffle de réussite, d’espérance, qui valorise l’immense travail accompli au sein du lycée.

MÂCON : Vibrante cérémonie d'hommage aux morts en Indochine

La journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine est célébrée le 8 juin, jour du transfert de la dépouille du soldat inconnu d’Indochine à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette.

MÂCON – Lycée : Dumaine s’envole à Malte avec Erasmus

En mars et avril, quatre élèves de terminales baccalauréat professionnel « métiers du commerce » ont pu effectuer un stage de quatre semaines sur l’île de Malte.

MÂCON – Transition énergétique : Les entreprises régionales passées au crible

Où en sont les entreprises dans leur processus de transition énergétique ? Pour la savoir, le Crédit Agricole a lancé en partenariat avec l’institut de sondage CSA, un baromètre dédié. Il était présenté aux entrepreneurs jeudi matin à la cité des climats et des vins à Mâcon.

MÂCON : Quelques découvertes sur le chantier de fouille des Épinoches

À quelques jours de l’ouverture du chantier des fouilles au public à l’occasion des journées européennes de l’archéologie, le responsable scientifique de la fouille Daniel Barthèlemy, accompagné de Hervé Reynaud, vice-président du Conseil départemental chargé de la Culture et du Patrimoine), a proposé un point d’étape de la fouille.