jeudi 29 février 2024

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire :

Un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène H5N1 vient d’être confirmé ce 7 décembre 2022 dans un élevage de volailles sur la commune MONTRET, dans le département de Saône-et-Loire.

Pour éviter tout risque de diffusion du virus à d’autres élevages, le préfet de Saône et Loire a pris un arrêté définissant des zones réglementées de protection (ZP) et de surveillance (ZS) qui sont mises en place dans un rayon de 3 et 10 km autour de l’établissement contaminé. Une zone réglementée supplémentaire (ZRS) d’un rayon de 10 km supplémentaires autour du foyer est mise en place afin de renforcer la surveillance.

Les communes concernées dans le rayon de 3 km (ZP) sont : BRANGES, JUIF, LA FRETTE, MONTRET, SAINT-ANDRE-EN-BRESSE, SAINT-VINCENT-EN-BRESSE et SAVIGNY-SUR-SEILLE

Les 24 communes concernées par la zone de 10 km (ZS), outre les 7 communes citées précédemment, sont : BANTANGES, BAUDRIERES, HUILLY-SUR-SEILLE, JOUVENCON, LA CHAPELLE-NAUDE, LA CHAPELLE-THECLE, L’ABERGEMENT-SAINTE-COLOMBE, LESSARD-EN-BRESSE, LOISY, LOUHANS, MENETREUIL, ORMES, RANCY, SAINT-CHRISTOPHE-EN- BRESSE, SAINT-ETIENNE-EN-BRESSE, SAINT-GERMAIN-DU-PLAIN, SAINT-USUGE, SIMANDRE, SIMARD, SORNAY, THUREY, TRONCHY, VERISSEY et VINCELLES.

70 communes sont également concernées par la zone de 10 km supplémentaires, soit jusqu’à 20 km autour du foyer (ZRS) sont : ALLERIOT, BEAUMONT-SUR-GROSNE, BEY, BOSJEAN, BOUHANS, BOYER, BRIENNE, BRUAILLES, CHATENOY-EN-BRESSE, CIEL, CUISERY, DAMEREY, DAMPIERRE-EN-BRESSE, DEVROUZE, DICONNE, EPERVANS, FRANGY-EN-BRESSE, FRONTENAUD, GIGNY-SUR-SAONE, GUERFAND, JUGY, LA GENETE, LA RACINEUSE, LA TRUCHERE, L’ABERGEMENT-DE-CUISERY, LACROST, LAIVES, LANS, LE FAY, LE PLANOIS, LE TARTRE, LE VILLARS, LUX, MARNAY, MERVANS, MONTAGNY-PRES-LOUHANS, MONTCEAUX-RAGNY, MONTCONY, MONTCOY, MONTJAY, MONTPONT-EN-BRESSE, OSLON, OUROUX-SUR-SAONE, PLOTTES, PRETY, RATENELLE, RATTE, ROMENAY, SAGY, SAILLENARD, SAINT-AMBREUIL, SAINT-CYR, SAINT-DIDIER-EN-BRESSE, SAINTE-CROIX, SAINT-GERMAIN-DU-BOIS, SAINT-LOUP-DE-VARENNES, SAINT-MARCEL, SAINT-MARTIN-DU-MONT, SAINT-MARTIN-EN-BRESSE, SAINT-MAURICE-EN-RIVIERE, SAVIGNY-EN-REVERMONT, SENNECEY-LE-GRAND, SENS-SUR-SEILLE, SERLEY, SERRIGNY-EN-BRESSE, TOURNUS, VARENNES-LE-GRAND, VARENNES-SAINT-SAUVEUR, VERS, VILLEGAUDIN

Dans ces périmètres, tous les lieux de détention de volailles et d’oiseaux captifs sont soumis à des prescriptions spécifiques. En particulier, les mouvements de volailles et autres oiseaux captifs sont interdits, sauf dérogations accordées par la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP). La surveillance est également renforcée par la réalisation d’auto-contrôles par les éleveurs, qui sont rendus obligatoires par arrêté préfectoral.

De plus, dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du virus, une opération de dépeuplement des 3000 volailles de Bresse, 100 oies et 170 poules pondeuses présentes sur l’élevage concerné par le foyer d’influenza aviaire est menée. Les services de l’État, et notamment la DDPP, sont mobilisés aux côtés de l’éleveur, qui sera indemnisé face aux pertes subies par cette opération.

Par ailleurs, afin de limiter la diffusion du virus, qui peut avoir d’importantes conséquences économiques et de souveraineté alimentaire, le niveau de risque épizootique vis-à-vis de l’influenza aviaire est passé en niveau « élevé » depuis le 11 novembre dernier. Cette situation entraîne l’application de mesures renforcées de prévention pour les élevages avicoles et les basse-cours sur l’ensemble du territoire métropolitain. Il s’agit notamment de la mise à l’abri de l’ensemble des oiseaux d’élevage et domestiques.

Pour tous les acteurs de la filière, il s’agit de rester vigilants et de veiller à l’application la plus stricte des mesures de biosécurité pour empêcher le virus d’entrer dans les élevages via la faune sauvage et les activités humaines et éviter sa diffusion entre élevages. Les mêmes recommandations s’adressent aux particuliers détenteurs d’oiseaux de basse-cour et d’ornement.

https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

Les services départementaux de la DDPP seront amenés à réaliser des contrôles sur le respect des mesures applicables du fait de l’élévation du niveau de risque.

Une réduction des indemnisations en cas de non-respect par les éleveurs des règles en vigueur sera également mise en œuvre.

RAPPEL : La consommation de viande, de foie gras et d’œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volaille – ne présente absolument aucun risque pour l’Homme.

Photo d'accueil : photo d'illustration

 

SAÔNE-ET-LOIRE - Finances des foyers : + 4 % de surendettement en 2023

La Saône-et-Loire est moins marquée que la région et que le pays tout entier. Un pourcentage important concerne les dettes à la consommation. Tous les chiffres du surendettement en Saône-et-Loire avec la Banque de France.

CHARNAY : Ouverture prochaine d'une microbrasserie

Carnacus, un lieu éco-responsable prônant la convivialité et le partage

MÂCON - Rotary Club : Une projection au Pathé Marivaux le 12 mars au profit de l'association "espoir en tête"

« Vous avez tous un super pouvoir, votre générosité. Avec les rotariens, faites avancer la recherche fondamentale sur le cerveau »

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : De nouvelles élections municipales en avril !

ACTUALISÉ - Non, ce n'est pas la faute de l'opposition si le maire démissionne. À LIRE AUSSI, le communiqué de l'opposition « La valse des maires »

CHARNAY - Rénovation énergétique : Les terrains de tennis éclairés au LED

Du 26 février au 1er mars, la Ville profite des vacances scolaires pour procéder à une première phase de rénovation de l’éclairage des terrains de tennis mis à disposition du Tennis-club de Charnay.

MÂCON : Une boîte à livres colorée et flambant neuve aux Saugeraies

Une réalisation conçue avec les habitants, une première !

MÂCON - Halles Saint Pierre II : « Une opération blanche pour nos deniers publics » selon J-P Courtois.

Le nouveau destin des Halles Saint Pierre a été scellé ce matin, vendredi 23 février par l’annonce de la vente des bâtiments 1 à un opérateur privé, un professionnel spécialisé dans la gestion des halles.

PATRIMOINE : L'église de Saint-Gengoux-le-National remporte le premier prix du Mécénat populaire

L'église clunisienne du XIIème siècle est le seul projet de Bourgogne-Franche-Comté récompensé par la 19e édition du Prix du mécénat populaire de la Fondation du patrimoine.

SAONE-ET-LOIRE - Immobilier social : Habitat et Humanisme recherche des propriétaires solidaires

Logements surpeuplés ou insalubres, violences familiales, dénuement… Pour répondre à l’exclusion et l’isolement des personnes en difficulté, le Mouvement Habitat et Humanisme agit en faveur du logement, de l’insertion et de la recréation de liens sociaux. Une mission rendue d’autant plus urgente face à la pénurie de logements accessibles, à la hausse des coûts de construction, à la panne de…

MÂCON-SANCÉ - Manif à McDo : Les familles choquées ; McDonald’s répond aux manifestants

Si la manifestation était non-violente, des familles ont vécu une violence psychologique qu'elles dénoncent. 

MÂCON : Les véhicules de collection attirent les curieux !

Il y avait du monde sur l’esplanade ce dimanche matin pour admirer les voitures d’exception lors du traditionnel rassemblement mensuel organisé par la Ville de Mâcon.

MÂCON : Trois nouvelles formations à la rentrée au lycée René Cassin

Dans le cadre de la rentrée 2024, le lycée polyvalent - Lycée des Métiers René Cassin disposera d'une offre de formation plus élargie à destination des jeunes de l'agglomération et d'ailleurs.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Le rapport d'orientation budgétaire adopté !

L'exercice annuel obligatoire qui consiste, pour une collectivité, à présenter un rapport d'orientation budgétaire et le mettre au débat avant de soumettre au vote le budget annuel, s'est déroulé hier soir, principal point à l'ordre du jour du conseil communautaire réuni à la salle Pavillon à Mâcon. Extraits des principales sections budgétaires de l'EPCI.