dimanche 5 février 2023

 

Communiqué

Bronchiolite et tensions dans les services de pédiatrie :
L’ARS Bourgogne-Franche-Comté coordonne la mobilisation régionale

Après l’activation du dispositif ORSAN hier par le ministre de la Santé et de la Prévention face à l’épidémie de bronchiolite, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté a réuni ce 10 novembre l’ensemble des acteurs de santé de la région.

Objectifs : définir l’organisation régionale permettant d’assurer une prise en charge et un accompagnement adaptés des nourrissons et jeunes enfants concernés par l’épidémie, et de leur famille ; assurer une structuration opérationnelle de la réponse aux besoins de santé sur chaque territoire de Bourgogne-Franche-Comté, en veillant au plein engagement de tous les acteurs : médecins et professionnels de santé de ville, établissements de santé publics et privés…

Chaque établissement de soins qui le juge nécessaire peut en particulier déclencher un plan blanc. La mesure implique une mobilisation de toutes les ressources humaines disponibles, ainsi qu’une adaptation progressive et proportionnée des organisations.

Une épidémie précoce et intense

L’épidémie de bronchiolite précoce et d’une intensité supérieure à celle des épidémies antérieures touche l’ensemble des départements de la région. Santé publique France a enregistré plus de 200 nouveaux cas pris en charge la semaine dernière dans les services d’urgences pédiatriques de Bourgogne-Franche-Comté.

Des gestes simples

Pour mémoire, la bronchiolite est une infection respiratoire fréquente, d’origine virale, le plus souvent bénigne, qui touche les nourrissons et jeunes enfants de moins de 2 ans, surtout en automne et en hiver.

 

CONSEIL RÉGIONAL : La commission permanente du 27 janvier attribue 600,7 millions d'€ d'aides

223 769 € iront à la cité de l'entreprise de Mâcon pour la réhabilitation d'un bâtiment dont le coût global est estimé à 1,12 millions ; 40 000 € iront au recrutement d'un animateur numérique au PETR Mâconnais Sud Bourgogne.

ACADÉMIE DE DIJON : En septembre 2023, les moyens seront en baisse mais les taux d’encadrement augmenteront

On comptera environ 3 100 écoliers en moins à la rentrée prochaine et 171 postes seront supprimés ainsi que l'a indiqué le recteur de l'académie de Dijon Pierre N’Gahane ce jeudi 26 janvier.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La population baisse légèrement sur 6 ans

Au 1er janvier 2020, la région compte 2 801 695 habitants. Sa population baisse légèrement sur six ans, alors qu'elle continuait à augmenter entre 2009 et 2014. Le nombre d'habitants en Saône-et-Loire baisse également. En revanche, l'Agglomération MBA gagne des habitants, tout comme Mâcon.

La Carsat Bourgogne-Franche Comté est Engagée dans la vie locale et associative

La Caisse d’Assurance Retraite et de Santé au Travail Bourgogne-Franche-Comté est implantée au cœur de la région. La solidarité et l’équité sont les piliers des valeurs de cet organisme de Sécurité sociale. Tout au long de l’année, elle soutient de nombreuses causes et associations. 4 exemples d’actions en faveur d’acteurs locaux pour les personnes fragilisées.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Une table-ronde pour « penser l'oenotourisme de demain »

«Nous poursuivons une stratégie qui vise l’excellence afin de devenir l’une des régions pilotes», a déclaré Patrick Ayache, ce mardi 29 novembre, à la Maison régionale de l'innovation à Dijon.

BOURGOGNE : Dernière ligne droite pour la Cité des Climats et des vins à Beaune

Mardi 22 novembre, Alain Suguenot, maire de Beaune, a inauguré la fin du gros œuvre du bâtiment, en présence de l'acteur Christophe Lambert.

La Région Bourgogne-Franche-Comté signataire de la charte de la diversité

La Région Bourgogne-Franche-Comté est ainsi la quatrième collectivité publique à s’engager officiellement en faveur de la diversité sur le territoire national, après Bordeaux métropole, les villes de Clermont-Ferrand et de Besançon d’ores et déjà signataires de cette charte.

ACADÉMIE DE DIJON - Grève du 18.10 : participation très faible des enseignant.e.s...

Elle est en forte baisse par rapport à la grève du 29 septembre.