samedi 8 octobre 2022

Sur un an glissant, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A au deuxième trimestre 2022 s'inscrit en baisse de 15,2%. Il augmente de 0,6% par rapport au trimestre précédent.

Communiqué de la DREETS et de Pôle Emploi Bourgogne-Franche-comté du 27 juillet 2022 :

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ AU DEUXIÈME TRIMESTRE 2022


Au deuxième trimestre 2022, en Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 102 200. Ce nombre augmente de 0,6 % sur le trimestre (soit +580 personnes) et diminue de 15,2 % sur un an.

En France métropolitaine, ce nombre baisse de 0,6 % ce trimestre (–15,6 % sur un an).

En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 199 740 au deuxième trimestre 2022. Ce nombre baisse de 1,9 % sur le trimestre (soit –3 830 personnes) et de 9,2 % sur un an.

En France métropolitaine, ce nombre baisse de 1,8 % ce trimestre (–9,1 % sur un an).

 

DEMANDEURS D'EMPLOI PAR DÉPARTEMENT


Au deuxième trimestre 2022, en Bourgogne-Franche-Comté, les évolutions sur le trimestre du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A se situent entre –0,1 % dans le Territoire de Belfort et +1,4 % en Saône-et-Loire. Sur un an, elles se situent entre –17,6 % dans le Doubs et –11,6 % dans la Nièvre.

Les évolutions du nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C se situent entre –2,8 % dans l'Yonne et –1,0 % dans le Jura pour les évolutions sur un trimestre. Sur un an, elles se situent entre –10,3 % dans le Doubs et –7,6 % dans la Nièvre.

DEMANDEURS D'EMPLOI EN CATÉGORIE A, EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ


En Bourgogne-Franche-Comté, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,3 % pour les hommes (–15,6 % sur un an) et de 0,9 % pour les femmes (–14,7 % sur un an).

Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente en Bourgogne-Franche-Comté de 1,3 % pour les moins de 25 ans (–18,8 % sur un an), de 1,1 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–15,5 % sur un an) et recule de 0,8 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–12,8 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI EN CATÉGORIES A, B, C, EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ


En Bourgogne-Franche-Comté, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C diminue de 2,0 % pour les hommes (–9,9 % sur un an) et de 1,8 % pour les femmes (–8,5 % sur un an).

Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C diminue en Bourgogne-Franche-Comté de 3,2 % pour les moins de 25 ans (–15,5 % sur un an), de 1,9 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–9,5 % sur un an) et de 1,2 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–5,2 % sur un an).

ANCIENNETÉ D'INSCRIPTION EN CATÉGORIES A, B, C DES DEMANDEURS D'EMPLOI, EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ


En Bourgogne-Franche-Comté, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus diminue de 3,6 % (–13,7 % sur un an) et celui des inscrits depuis moins d'un an diminue de 0,2 % (–4,6 % sur un an).

L'ancienneté en catégories A, B, C est mesurée par le nombre de jours où le demandeur d'emploi a été inscrit, de façon continue, en catégories A, B, C. Une sortie d'un jour de ces catégories réinitialise l'ancienneté. D'autres indicateurs, tel que le nombre de personnes inscrites en catégorie A un certain nombre de mois sur une période donnée, peuvent éclairer d'autres dimensions de l'ancienneté ou de la récurrence sur les listes de Pôle emploi dans ces catégories.

ENTRÉES ET SORTIES DE CATÉGORIES A, B, C, EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ


En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre moyen d'entrées en catégories A, B, C au deuxième trimestre 2022 augmente de 2,5 % par rapport au trimestre précédent (+3,0 % sur un an).

Au deuxième trimestre 2022, les entrées pour autre licenciement (–1,4 %), retour d’inactivité (–0,6 %) et réinscription rapide (–5,0 %) sont en baisse. Les entrées pour rupture conventionnelle sont stables. Les entrées pour fin de contrat (+7,3 %), fin de mission d'intérim (+7,9 %), démission (+2,0 %), licenciement économique (+14,3 %), première entrée sur le marché du travail (+8,8 %), autres motifs (+3,4 %) et motif indéterminé (+9,0 %) sont en hausse.

En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre moyen de sorties de catégories A, B, C au deuxième trimestre 2022 diminue de 1,9 % par rapport au trimestre précédent (+4,0 % sur un an).

Au deuxième trimestre 2022, les sorties pour reprise d'emploi déclarée (–17,6 %), entrée en stage ou en formation (–8,1 %), arrêt de recherche (–2,9 %) et autres cas (–1,9 %) sont en baisse. Les sorties pour cessation d'inscription pour défaut d'actualisation (+4,1 %) et radiation administrative (+3,1 %) sont en hausse.

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI EN CÔTE-D'OR AU DEUXIÈME TRIMESTRE 2022


Au deuxième trimestre 2022, en Côte-d'Or, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 18 270.

Ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (soit +110 personnes) et diminue de 15,4 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (–15,2 % sur un an).

En Côte-d'Or, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 37 190 au deuxième trimestre 2022.

Ce nombre baisse de 2,0 % sur un trimestre (soit –750 personnes) et de 8,9 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre baisse de 1,9 % sur un trimestre (–9,2 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI DANS LE DOUBS AU DEUXIÈME TRIMESTRE 2022


Au deuxième trimestre 2022, dans le Doubs, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 21 790.

Ce nombre augmente de 0,3 % sur un trimestre (soit +70 personnes) et diminue de 17,6 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (–15,2 % sur un an).

Dans le Doubs, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 40 840 au deuxième trimestre 2022.

Ce nombre baisse de 1,6 % sur un trimestre (soit –680 personnes) et de 10,3 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre baisse de 1,9 % sur un trimestre (–9,2 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI EN HAUTE-SAÔNE AU DEUXIÈME TRIMESTRE 2022


Au deuxième trimestre 2022, en Haute-Saône, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 8 510.

Ce nombre augmente de 0,1 % sur un trimestre (soit +10 personnes) et diminue de 14,0 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (–15,2 % sur un an).

En Haute-Saône, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 16 450 au deuxième trimestre 2022.

Ce nombre baisse de 1,4 % sur un trimestre (soit –230 personnes) et de 8,7 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre baisse de 1,9 % sur un trimestre (–9,2 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI DANS LE JURA AU DEUXIÈME TRIMESTRE 2022


Au deuxième trimestre 2022, dans le Jura, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 7 770.

Ce nombre augmente de 0,9 % sur un trimestre (soit +70 personnes) et diminue de 16,2 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (–15,2 % sur un an).

Dans le Jura, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 16 490 au deuxième trimestre 2022.

Ce nombre baisse de 1,0 % sur un trimestre (soit –170 personnes) et de 9,7 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre baisse de 1,9 % sur un trimestre (–9,2 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI DANS LA NIÈVRE AU DEUXIÈME TRIMESTRE 2022


Au deuxième trimestre 2022, dans la Nièvre, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 6 730.

Ce nombre augmente de 0,7 % sur un trimestre (soit +50 personnes) et diminue de 11,6 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (–15,2 % sur un an).

Dans la Nièvre, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 12 350 au deuxième trimestre 2022.

Ce nombre baisse de 1,8 % sur un trimestre (soit –220 personnes) et de 7,6 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre baisse de 1,9 % sur un trimestre (–9,2 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI EN SAÔNE-ET-LOIRE AU DEUXIÈME TRIMESTRE 2022


Au deuxième trimestre 2022, en Saône-et-Loire, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 19 920.

Ce nombre augmente de 1,4 % sur un trimestre (soit +270 personnes) et diminue de 12,4 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (–15,2 % sur un an).

En Saône-et-Loire, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 40 600 au deuxième trimestre 2022.

Ce nombre baisse de 2,1 % sur un trimestre (soit –850 personnes) et de 8,3 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre baisse de 1,9 % sur un trimestre (–9,2 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI DANS LE TERRITOIRE DE BELFORT AU DEUXIÈME TRIMESTRE 2022


Au deuxième trimestre 2022, dans le Territoire de Belfort, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 6 810.

Ce nombre baisse de 0,1 % sur un trimestre (soit –10 personnes) et de 16,8 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (–15,2 % sur un an).

Dans le Territoire de Belfort, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 11 900 au deuxième trimestre 2022. Ce nombre baisse de 2,1 % sur un trimestre (soit –250 personnes) et de 10,1 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre baisse de 1,9 % sur un trimestre (–9,2 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI DANS L'YONNE AU DEUXIÈME TRIMESTRE 2022


Au deuxième trimestre 2022, dans l'Yonne, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 12 400.

Ce nombre augmente de 0,1 % sur un trimestre (soit +10 personnes) et diminue de 16,1 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (–15,2 % sur un an).

Dans l'Yonne, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 23 900 au deuxième trimestre 2022.

Ce nombre baisse de 2,8 % sur un trimestre (soit –700 personnes) et de 9,5 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre baisse de 1,9 % sur un trimestre (–9,2 % sur un an).

 

CONSEIL RÉGIONAL : La commission permanente du 30 septembre attribue 54 millions d'€ d'aides

Plus de 300 000 € sont accordés à l'institut ESS de Tramayes

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L’Inrap fête le patrimoine

Avec notamment les vestiges de la villa gallo-romaine de Fleurville qui se dévoilent au public…

JOURNEES DU PATRIMOINE : Allez-y en transports en commun !

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembre, placées sous le thème du "Patrimoine durable", la Région Bourgogne-Franche-Comté commercialise des pass à tarifs réduits valables sur le réseau TER et sur les réseaux urbains. 

BOURGOGNE : L'URSSAF propose des nouveautés facilitantes pour accompagner les parents employeurs

Dans la perspective de la rentrée, l’URSSAF Bourgogne déploie un bouquet de nouveaux services, à destination des parents employeurs, pour faciliter la garde d’enfant à domicile grâce à «un accompagnement à 360°».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le prix de revient des repas va augmenter de 10 %

Une augmentation qui sera répercutée seulement de moitié pour les familles a annoncé la présidente de Région lors de sa conférence de presse de rentrée.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Un nouveau pont rail à Chagny, sur la ligne SNCF Dijon-Nevers-Tours-Montchanin-Paray le Monial

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de remplacement du pont ferroviaire franchissant la Dheune à Chagny pour un montant de 5,2 M financés par SNCF Réseau.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 15,2% au deuxième trimestre 2022

Sur un an glissant, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A au deuxième trimestre 2022 s'inscrit en baisse de 15,2%. Il augmente de 0,6% par rapport au trimestre précédent.

CANICULE : Les solutions pour aider les oiseaux à supporter la vague de chaleur

La Ligue de protection des oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté donne «les gestes simples» pour aider les oiseaux, les petits mammifères et les insectes qui eux aussi ont chaud et soif.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay se félicite des retombées du plan européen pour l’hydrogène propre

Un projet important d'intérêt européen commun (PIIEC) intitulé «Hy2Tech», portant sur l’hydrogène décarboné, a été approuvé le 15 juillet par la Commission européenne, pour un montant de financements publics à hauteur de 5,4 milliards d'euros concernant quinze États membres.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Lente progression de l’emploi dans la région au 1er trimestre 2022

L'INSEE analyse que la croissance de l’emploi régional repose surtout sur le secteur marchand hors intérim.