var _paq = window._paq = window._paq || []; /* tracker methods like "setCustomDimension" should be called before "trackPageView" */ _paq.push(['trackPageView']); _paq.push(['enableLinkTracking']); (function() { var u="https://maconinfos.matomo.cloud/"; _paq.push(['setTrackerUrl', u+'matomo.php']); _paq.push(['setSiteId', '1']); var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0]; g.async=true; g.src='//cdn.matomo.cloud/maconinfos.matomo.cloud/matomo.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s); })(); Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Au 4e trimestre 2021, l’emploi était stable dans la région

 

 

mercredi 30 novembre 2022

En Bourgogne-Franche-Comté, l’emploi se stabilise au quatrième trimestre 2021. Soutenu par la croissance de l’intérim, l’emploi privé continue sa progression et compense le recul de l’emploi public. Les effectifs dans le commerce sont en hausse. Ils sont stables dans la construction. L’emploi industriel poursuit son léger recul tandis que dans les services marchands comme non marchands, les effectifs s’orientent à la baisse ce trimestre.

Les créations d’emplois dans le privé compensent les pertes du secteur public au quatrième trimestre

Après une progression continue sur les cinq trimestres précédents, l’emploi salarié en Bourgogne-Franche-Comté au quatrième trimestre 2021 se stabilise. La région enregistre 940 emplois supplémentaires (+ 0,1 %). L’emploi privé progresse de 0,3 %, soit 2430 emplois de plus. Le secteur public perd 1 490 emplois et recule de 0,6 %.

En France, la progression est plus marquée, le nombre d’emplois augmente de 0,4 %. L’emploi privé est le moteur de cette croissance. Il progresse de 0,6 % et compense la baisse de 0,2 % du secteur public.

La vigueur de l’intérim soutient l’emploi salarié ce trimestre

Seul secteur en forte croissance dans la région, l’intérim progresse de 7,3 % ce trimestre. La hausse de l’emploi se poursuit dans le commerce, ses effectifs augmentent de 0,6 %.  Dans les autres secteurs, les évolutions sont beaucoup moins marquées. L’emploi dans la construction se stabilise, + 0,2 % 0,2 %. La tendance s’inverse dans les services marchands hors intérim, - 0,1 % ce trimestre contre + 0,5 % au précédent. Le gain de 320 emplois dans l’hébergement-restauration (+ 1,0 %) ne compense pas les suppressions dans les services aux ménages et les services aux entreprises, respectivement - 0,5 % et - 0,2 %, après des gains de 1,5 % et 0,5 % au trimestre précédent. Toujours contraint par les difficultés d’approvisionnement, l’emploi industriel poursuit son recul avec une perte de 0,1 %. Ce repli provient, notamment, de la dégradation dans le secteur de la fabrication de matériels de transports. Les effectifs diminuent de 0,7 % après une baisse de 0,3 % au troisième trimestre.

Plus gros employeur de la région, le secteur des services non marchands perd 0,4 % d’emplois ce trimestre après une hausse de 0,3 % au troisième trimestre

 

Évolution de l’emploi salarié par secteur en Bourgogne-Franche-Comté

 

Évolution de l’emploi salarié dans les principaux secteurs en Bourgogne-Franche-Comté

Sur un an, l’emploi continue à se redresser mais ne retrouve pas encore son niveau d’avant-crise

Sur un an, la Bourgogne-Franche-Comté enregistre 12 000 emplois supplémentaires, soit une hausse de 1,2 %. Cette croissance se concentre essentiellement dans les services marchands hors intérim qui gagnent 6 390 emplois. Le commerce et le secteur intérimaire augmentent leurs effectifs de plus de 3 000 emplois chacun. En revanche, les services non marchands perdent 2 000 emplois en un an, soit une baisse de 0,6 %. L’industrie, quant à elle, résiste avec seulement 0,1 % de ses effectifs qui ont disparu. L’emploi total dans la région demeure légèrement en dessous de son niveau d’avant-crise, - 0,3 %, soit 2 800 emplois. Cependant le secteur privé, hors intérim et agriculture, retrouve son niveau de fin 2019.

Seule la Côte-d’Or perd des emplois ce trimestre

Au quatrième trimestre 2021, tous les départements de la région gagnent des emplois, à l’exception de la Côte-d’Or Elle perd près de 1 200 emplois ce trimestre. En dehors du commerce, tous les secteurs sont en repli dans ce département. Les services contribuent fortement à cette dégradation.

Les effectifs restent stables en Saône-et-Loire. Le Doubs enregistre la progression la plus significative, avec 700 emplois supplémentaires (+ 0,4 %). Il bénéficie d’une croissance très forte de l’intérim (+ 17,0 %). Les effectifs intérimaires augmentent aussi fortement dans le Territoire de Belfort (+ 14,2 %).

 

Évolution trimestrielle de l’emploi salarié par département et secteur

 

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Une table-ronde pour « penser l'oenotourisme de demain »

«Nous poursuivons une stratégie qui vise l’excellence afin de devenir l’une des régions pilotes», a déclaré Patrick Ayache, ce mardi 29 novembre, à la Maison régionale de l'innovation à Dijon.

BOURGOGNE : Dernière ligne droite pour la Cité des Climats et des vins à Beaune

Mardi 22 novembre, Alain Suguenot, maire de Beaune, a inauguré la fin du gros œuvre du bâtiment, en présence de l'acteur Christophe Lambert.

La Région Bourgogne-Franche-Comté signataire de la charte de la diversité

La Région Bourgogne-Franche-Comté est ainsi la quatrième collectivité publique à s’engager officiellement en faveur de la diversité sur le territoire national, après Bordeaux métropole, les villes de Clermont-Ferrand et de Besançon d’ores et déjà signataires de cette charte.

ACADÉMIE DE DIJON - Grève du 18.10 : participation très faible des enseignant.e.s...

Elle est en forte baisse par rapport à la grève du 29 septembre.

PHOTOS : Lara Lebretton, élue Miss Bourgogne 2022

Les plus belles photos de la cérémonie

CONSEIL RÉGIONAL : La commission permanente du 30 septembre attribue 54 millions d'€ d'aides

Plus de 300 000 € sont accordés à l'institut ESS de Tramayes

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L’Inrap fête le patrimoine

Avec notamment les vestiges de la villa gallo-romaine de Fleurville qui se dévoilent au public…

JOURNEES DU PATRIMOINE : Allez-y en transports en commun !

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembre, placées sous le thème du "Patrimoine durable", la Région Bourgogne-Franche-Comté commercialise des pass à tarifs réduits valables sur le réseau TER et sur les réseaux urbains.