mercredi 28 février 2024

 

La FDSEA et Jeunes Agriculteurs de Saône-et-Loire lancent l’opération “En France, on marche sur la tête !” du 23 au 26 novembre, pour dénoncer les contradictions du gouvernement que subissent les agriculteurs français, et qui impactent l’alimentation de nos concitoyens.

 

Communiqué FDSEA-JA 71

En quoi consiste cette opération ?

Il s’agit, pour les agriculteurs participants, de mettre les panneaux d’entrée et/ou de sortie des communes la tête en bas. Le but est d'interpeller les médias et l’Etat de façon visuelle et symboliquement, sans entraîner de dégradation, gêne ou risque sécuritaire pour les concitoyens. Les participants s’engagent à remettre les panneaux à l’endroit au plus tard le 1er décembre, à la Saint-Eloi (patron des agriculteurs).

Pourquoi une telle action dans les communes ?

Les agriculteurs ont choisi l’échelle communale pour montrer qu’ils sont des acteurs majeurs de la vitalité et l’avenir de leur territoire. FDSEA71 et JA71 remercient les communes de leur compréhension, et de l’intérêt qu’elles portent à l’agriculture de leur territoire. Les agriculteurs sont àl’écoute pour échanger, n’hésitez pas à les solliciter !

Au fait, pourquoi “En France, on marche sur la tête” ? deux exemples...

Plus de 800 millions de personnes sont confrontées à l’insécurité alimentaire mondiale. Et pourtant, la France demande aux agriculteurs de geler 4% de leur surface ! Le Président de la République déclarait en pleine pandémie covid-19 : “déléguer notre alimentation à d’autres est une folie, nous devons en reprendre le contrôle”. Et pourtant, les importations continuent d’augmenter. Aujourd’hui, la France importe 50% de son alimentation, et 32 traités internationaux de libre-échange sont en cours de négociation ou de validation par l’Union européenne. Ces produits importés sont donc en concurrence déloyale et ne répondent pas aux normes de l’agriculture française.

Le Président de la République s’est engagé, en 2022, dans un Pacte et une Loi d’orientation d’avenir agricole, pour “réarmer l’agriculture française et répondre aux enjeux de souveraineté alimentaire”. Et pourtant, après un an de travail, les conclusions ne sont toujours pas connues. Il y a urgence : la moitié des agriculteurs sera à la retraite dans 5 ans, et aujourd’hui pour deux départs à la retraite on compte une seule installation. La vitalité économique et sociale de nos territoires est en jeu !

 

CHARNAY : Ouverture prochaine d'une microbrasserie

Carnacus, un lieu éco-responsable prônant la convivialité et le partage

CHARNAY : Concertation publique ZAER

Zone d’ Accélération des Énergies Renouvelables : les habitants consultés sur le projet de zonage Concertation citoyenne

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : De nouvelles élections municipales en avril !

ACTUALISÉ - Non, ce n'est pas la faute de l'opposition si le maire démissionne. À LIRE AUSSI, le communiqué de l'opposition « La valse des maires »

CHARNAY - Rénovation énergétique : Les terrains de tennis éclairés au LED

Du 26 février au 1er mars, la Ville profite des vacances scolaires pour procéder à une première phase de rénovation de l’éclairage des terrains de tennis mis à disposition du Tennis-club de Charnay.

MÂCON : Une boîte à livres colorée et flambant neuve aux Saugeraies

Une réalisation conçue avec les habitants, une première !

MÂCON - Halles Saint Pierre II : « Une opération blanche pour nos deniers publics » selon J-P Courtois.

Le nouveau destin des Halles Saint Pierre a été scellé ce matin, vendredi 23 février par l’annonce de la vente des bâtiments 1 à un opérateur privé, un professionnel spécialisé dans la gestion des halles.

PATRIMOINE : L'église de Saint-Gengoux-le-National remporte le premier prix du Mécénat populaire

L'église clunisienne du XIIème siècle est le seul projet de Bourgogne-Franche-Comté récompensé par la 19e édition du Prix du mécénat populaire de la Fondation du patrimoine.

SAONE-ET-LOIRE - Immobilier social : Habitat et Humanisme recherche des propriétaires solidaires

Logements surpeuplés ou insalubres, violences familiales, dénuement… Pour répondre à l’exclusion et l’isolement des personnes en difficulté, le Mouvement Habitat et Humanisme agit en faveur du logement, de l’insertion et de la recréation de liens sociaux. Une mission rendue d’autant plus urgente face à la pénurie de logements accessibles, à la hausse des coûts de construction, à la panne de…

MÂCON-SANCÉ - Manif à McDo : Les familles choquées ; McDonald’s répond aux manifestants

Si la manifestation était non-violente, des familles ont vécu une violence psychologique qu'elles dénoncent. 

MÂCON : Les véhicules de collection attirent les curieux !

Il y avait du monde sur l’esplanade ce dimanche matin pour admirer les voitures d’exception lors du traditionnel rassemblement mensuel organisé par la Ville de Mâcon.

MÂCON : Trois nouvelles formations à la rentrée au lycée René Cassin

Dans le cadre de la rentrée 2024, le lycée polyvalent - Lycée des Métiers René Cassin disposera d'une offre de formation plus élargie à destination des jeunes de l'agglomération et d'ailleurs.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Le rapport d'orientation budgétaire adopté !

L'exercice annuel obligatoire qui consiste, pour une collectivité, à présenter un rapport d'orientation budgétaire et le mettre au débat avant de soumettre au vote le budget annuel, s'est déroulé hier soir, principal point à l'ordre du jour du conseil communautaire réuni à la salle Pavillon à Mâcon. Extraits des principales sections budgétaires de l'EPCI.

CHARDONNAY : Le labothèque, un dispositif innovant pour tester des métiers grandeur nature !

Ce projet est porté par Active, pôle de l'économie solidaire à Chalon-sur-Saône, et le tiers-lieu Lab’EcoSo au château de Montlaville à Chardonnay.