lundi 20 mai 2024

Cette exposition témoigne des liens tissés entre les musées, les écoles d'art et les artistes

Charlotte Guibé, artiste et professeure à l'École Municipale d'Arts Plastiques de Mâcon (l'EMAP), depuis 8 ans, propose une exposition en lien non seulement avec sa peinture, mais aussi avec les collections du Musée et de moulages en plâtres de l'EMAP.

L'artiste est revenue sur la genèse de son exposition.

 

Un jeu de miroir entre les oeuvres

« C'est un travail commun entre mon atelier et ces deux institutions Mâconnaises. Cela permet de présenter un travail en grande partie fait pour l'occasion. Tous les tableaux on été peints pour cette occasion et c'est aussi un jeu de miroirs entre des formes, des époques, des gestes que j'ai essayé de traduire en peinture », a expliqué l'artiste.

 

Le Musée, un lieu vivant qui transforme notre regard

Avec « Ce qui précède », Charlotte Guibé souhaite montrer aussi ce qu'est un musée pour un artiste. Un lieu d'échauffement, un lieu vivant de transmission mais aussi de création, un lieu de transformation de notre regard.

 

« Pour moi, un musée c'est quelque chose de très physique. Quand je sors d'un musée c'est comme si je sortais d'une salle de sport. C'est quelque chose de très fort, de très stimulant. C'est à dire c'est vraiment un lieu où la dynamique s'enclenche et le retour à l'atelier est d'autant plus fort qu'on a en tête les œuvres du passé. Je suis très sensible à l'histoire de l'art, je l'enseigne aussi. C'était une évidence finalement de faire cette exposition.

Les plâtres ne sont pas du tout utilisés pour être des œuvres mais pour travailler, pour dessiner. On utilise le musée comme une sorte de transformateur du regard. Ça change le rapport à l'objet artistique. C'est ce rapport à ce qui a été établi auparavant et à ce qu' il y a ici. C'est un musée qui regroupe plein d'époques différentes, qui est très éclectique. C'est cela que je trouve intéressant en tant qu'artiste. »

 

Une quarantaine de plâtres sortis du sous-sol de l'école et des aquarelles singulières sur toiles peintes au pinceau et au gesso (par dilution de craie et de lait) trônent au milieu des collections permanentes du Musée.

Le vernissage de l'exposition s'est tenu jeudi soir en présence de l'adjoint à la culture Hervé Reynaud.

Des visites guidées avec Charlotte Guibé sont programmées du 26 mai au 9 juin à 15h. L'artiste abordera les jeux de miroir entre les œuvres.

À la fin de l'exposition en septembre, un stage autour du plâtre destiné à un public adolescent - adulte est prévu à l'EMAP.

Exposition visible du 12 avril au 29 septembre au Musée des Ursulines, 5 rue de la Préfecture à Mâcon.

Maryse Amélineau

Photos © Maryse Amélineau

  

      

MÂCON : 4 artistes exposent leurs peintures et sculptures salle François Martin

4 entrées en matière, 4 aventures à découvrir jusqu’au 26 mai

MÉDIÉVALES DE BERZÉ : Une découverte éblouissante que cette ville fortifiée en miniature

Elle est l’œuvre de l'Arlequins Jean-Claude Buchs (chemise bleue) et se laisse admirer au château Berzé-le-Châtel tout le week-end. 

LIVRE : Le Mâconnais David Bessenay signe Anna et le mystère de la mine oubliée

Dans un petit village des années 1920, une jeune fille intrépide mais marginalisée en raison de ses origines ritales, vit des aventures épiques avec son seul ami, Antoine.

SAINT-AMOUR-BELLEVUE : L'actrice Juliette Tresanini ambassadrice de la Cuvée Saint-Amour à son nom

Samedi au marché des Vins et Créateurs au domaine du Moulin Berger à Saint-Amour-Bellevue, Juliette Tresanini a troqué son rôle de Sandrine Lazzari qu'elle interprète dans la série « Demain nous appartient » pour jouer celui d'ambassadrice du Saint-Amour Cuvée Juliette Tresanini 2023

EXPO : De Toumaï à Sapiens, l'évolution de l'humanité au Musée de la Préhistoire de Solutré

« De Toumaï à Sapiens... La longue marche de l'humanité », exposition visible jusqu'au 16 mars 2025

EXPO : « Ce qui précède », un dialogue entre la peinture de Charlotte Guibé et les collections de l'EMAP et du Musée des Ursulines

Cette exposition témoigne des liens tissés entre les musées, les écoles d'art et les artistes

MÂCON : « Poésie au trait », des créations artistiques dévoilées pour la première fois à la Médiathèque

Une exposition singulière et participative dans le cadre du Printemps des poètes

MÂCON – Nuit des conservatoires : Un concentré d’expériences et d’émotions artistiques

Organisée par Mâconnais Beaujolais Agglomération, la Nuit des conservatoires connait un véritable succès ce vendredi soir.

MÂCON : « 8 expressions » du collectif de l’Académie d’Art, ou le bouillonnement culturel de la ville

Les membres du bureau de l’Académie d’Art de Mâcon, exposent tous ensemble à la salle François Martin, du mardi 7, au dimanche 19 novembre 2023, la palette de leur travail, chacun avec sa propre technique, sa méthode et ses idées.

MÂCON : Première édition de L'incandescent Fest'Val du 13 au 15 octobre

Expo, spectacles, lectures, film, atelier, table ronde... Sous la direction de Claudine Gérez. 

MÂCON - Expo : Nathalie Baudry ouvre ses boites à souvenirs

Les oeuvres de l'artiste seront exposées jusqu'au 24 septembre à la salle François Martin.

THEÂTRE DE MÂCON - SCÈNE NATIONALE : Une rentrée originale au Théâtre

Avant la découverte des spectacles de la saison, c'était le temps de la la présentation aux familles mercredi. Les fameux 5 000 cartons ont commencé à prendre forme.

MÂCON : Le 15ème Vallon des artistes bat son plein !

Déjà plus d'une centaine de visiteurs ce matin !

CLIN D'OEIL : Un clip pour remonter le temps des copains musiciens, réalisé par Philippe Lorphelin

Philippe Lorphelin, chanteur-compositeur, vient de terminer le clip We had the cure, qui a fait l'objet d'un contrat de sample* avec l'éditeur de Peter Gabriel et son très fameux titre Shock the monkey. Il raconte. À voir aussi, le clip !