lundi 8 août 2022

 

Le jeudi 26 mai, nous vous faisions part du mouvement de grève lancé par les salariés d’Eurosérum de Saint-Martin-Belle-Roche :

« En février dernier, qui aurait pu prétendre que les salariés d’EUROSERUM de Saint-Martin-Belle-Roche en seraient à se lancer dans une grève reconductible à la semaine au début du mois de mai.
Il faut l’admettre, l’annonce de la fermeture du site subie en début d’année et entrainant la suppression de 119 emplois, sans compter les temps partiels, intérimaires et les répercussions sur les emplois collatéraux (sous-traitants, commerces, écoles…) avait fait l’effet d’une véritable bombe. »

Dans un communiqué, le syndicat CGT d’Eurosérum annonce la reprise de l’activité sur le site après 43 jours de grève, restent alors quelques mois avant la fermeture définitive du site, prévue en octobre.

Deux ans de pandémie où l’entreprise se donnait à fond, cette année marquée par un espoir de reprise vite anéanti par la guerre en Ukraine engendrant la réalité d’une crise économique mondiale et un risque de famine et dénutrition pour les continents les plus pauvres mais pas que…

Les salariés d’Eurosérum semblent aujourd’hui anéantis et quelque peu désespérés face à une direction parisienne donnant l’impression de faire le bras de fer face à des employés qui représenteraient ainsi, pour elle, peu de chose…

MsP

 

« 43 jours de lutte, face à cette direction Sodiaal qui nous a méprisés depuis le début.

43 jours à écouter, subir leurs mensonges, leurs contradictions.

43 jours de grèves, où Sodiaal perdait à minima 250 000 € par semaine. Sodiaal a préféré perdre plus d’1,5 million d’euros dans ce mouvement, plutôt que de le donner aux salariés licenciés.

Nous avons obtenu quelques avancées : 2 mois de salaires, 20 € par jour travaillés jusqu’en octobre. Loin de nos revendications, mais leurs menaces devenaient insoutenables. Le risque de tout perdre était réel face à ce mur qui n’a aucun état d’âme.

Chacun se fera son image de cette coopérative ! Faisant les yeux doux à ses producteurs lors de l‘assemblée générale, se vantant même d’avoir fermé 17 sites ces dernières années.

Fin de ces 43 jours de combat qui ont été aussi possibles grâce à vous, à vos dons et votre soutien : un grand merci à vous !
Nos négociations se terminent début juillet, ils nous ont tous usés physiquement et psychologiquement. Nous savons désormais, que notre moyen de pression est plus faible. Mais notre détermination fait que nous nous battrons jusqu’au bout.

Nous restons fiers de notre mouvement, nous avons tout fait pour faire retrouver la dignité aux salariés qu‘ils ont sacrifiés !
Notre combat a aussi laissé des traces de leur côté. Révélant le vrai visage de ces dirigeants. Nos jours chez Sodiaal sont désormais comptés, mais il est important que la CGT continue d‘être dans les débats, dans la lutte.

Cette coopérative n’a plus aucune considération pour ceux qui lui apportent la valeur à leur matière ! Il va falloir lui rappeler que les femmes et les hommes qui ont œuvré et qui œuvrent encore 24/24 7j7 méritent beaucoup plus.
On ne les lâchera pas. On se battra jusqu’au bout ! »

La CGT EUROSERUM

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

MÂCON - Révision du PLU : Avis défavorable de la commission d'enquête publique

Nommée par le président du tribunal administratif, la commission d'enquête, composée de trois commissaires enquêteurs, a travaillé du 31 mai au 1er juillet 2022.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département placé en vigilance orange canicule

Et ce à compter de ce mercredi 3 août après-midi, avec des températures pouvant atteindre les 38 degrés localement.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

MÂCON : La Grisière dans une forme olympique (2)

La suite de notre reportage photos

AZÉ : La 60e édition de la foire est lancée !

C’est parti pour quatre jours de foire ! Ce vendredi soir, l’avenue des plantages et le centre-bourg du village étaient en fête avec l’ouverture de la foire commerciale.

MÂCON : Parc Saône Digitale, la formidable transition d’une friche industrielle en un « poumon vert »

Le nouveau parc urbain, Saône digital, a ouvert ses portes ce lundi 25 juillet. Lors de son inauguration une semaine auparavant, le maire de Mâcon a présenté ce nouveau lieu comme « un véritable poumon vert voué à devenir un rendez-vous privilégié pour les familles mâconnaises. »

CHARNAY : L’accueil de loisirs bat son plein

Déjà plus d’une centaine d’enfants accueillis en juillet !

AZÉ : Quatre jours de fête et de foire ce week-end !

Azé en Foires aura lieu ces vendredi 29, samedi 30, dimanche 31 juillet et lundi 1er août. Quatre jours et trois rendez-vous gratuits au programme sur l’avenue ombragée des Platanes.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Un nouveau pont rail à Chagny, sur la ligne SNCF Dijon-Nevers-Tours-Montchanin-Paray le Monial

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de remplacement du pont ferroviaire franchissant la Dheune à Chagny pour un montant de 5,2 M financés par SNCF Réseau.