mardi 28 juin 2022

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : L’atelier de Laurence Méresse, psychopédagogue, fait le plein

 

Les troubles DYS étaient au coeur des échanges

 

Mélissa Perrusset, référante familles de Bulle de Vie, recevait ce mardi soir l’atelier de rencontres, animé par Laurence Meresse. Avant mème le début de la rencontre la jeune responsable des familles au centre social faisait part de sa satisfaction : « cette première rencontre et cet échange a suscité un grand intérêt et correspond à une réelle demande, l’atelier de ce soir est complet et, voulant conserver un format de 15-20 participants pour faciliter les échanges et les témoignages, nous sommes conduits à mettre en oeuvre une 2ème session, ce sera le 22 mars 2022 à 19 heures.

Les parents étaient accueillis par Sandrine Jailloux, adjointe santé - enfance - famille, et Séverine Guilloux, adjointe à la vie sociale et aux solidarités, qui toutes deux, relevaient l’intérêt de cette rencontre entre une professionnelle et les parents de La Chapelle.

Laurence Meresse est psychopédagogue à Mâcon. Son métier consiste à accompagner les enfants à partir de 7 ans, les adolescents et leurs parents dans l’apprentissage et la connaissance de soi. Elle travaille aussi avec des adultes en situation de réorientation professionnelle ou préparant un examen. Depuis janvier 2021, Laurence Meresse s’y consacre à plein temps. « Je suis maman de 3 enfants dont 2 atypiques, face à la difficulté de mes enfants dans leurs apprentissages… j’ai cherché d’autres approches pour les aider concrètement et booster leur confiance en eux. J’ai découvert la pédagogie positive, et j’ai rapidement vu les effets bénéfiques tant pour mes enfants que pour l’atmosphère familiale ! Je me suis donc formée à la psychopédagogie, à l’orientation positive, à la communication bienveillante et plus récemment, à la ludopédagogie. »

Les “troubles Dys”, dyslexie, dysphasie, dysorthographie, dyspraxie, dyscalculie sont les troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages qu’ils induisent.

Ces troubles spécifiques apparaissent au cours du développement de l’enfant, avant ou lors des premiers apprentissages, et persistent à l’âge adulte. Ils ont des répercussions sur la vie scolaire, professionnelle et sociale, et peuvent provoquer un déséquilibre psycho-affectif. Leur repérage, leur dépistage et leur diagnostic sont déterminants.

Certains de ces troubles affectent les apprentissages précoces : langage, geste…
D’autres affectent plus spécifiquement les apprentissages scolaires comme le langage écrit, le calcul. Ils sont le plus souvent appelés troubles spécifiques des apprentissages.

Ces troubles sont innés, ou peuvent apparaître à la suite d’un traumatisme. En France on parle de 6 à 8% de troubles dys. On peut dire que 4 à 5 % des élèves d’une classe d’âge sont dyslexiques, 3% sont dyspraxiques, et 2% sont dysphasiques.
Le constat est toujours le même : un mal-être du jeune et des parents qui se sentent démunis.

Laurence Meresse confie que « les parents sont très nombreux à porter un intérêt à ces temps d’accompagnement à la parentalité. Cela prouve que beaucoup de parents sont confrontés à  ces difficultés… Il y à seulement quelques années ces enfants étaient mis de côté, délaissés, voire stigmatisés… il s’agit bien d’un handicap invisible et, aujourd’hui, la loi de 2005, impose à l’école les aménagements nécessaires…

Les parents n’ont pas d’endroit pour échanger sur le véritable parcours du combattant auquel ils sont confrontés lorsque leurs enfants ne rentrent pas dans la norme. C’est cet espace que ces ateliers-rencontres, recréent. Ensemble nous essayons de retrouver le plaisir d’apprendre… La pédagogie positive permet de découvrir son propre fonctionnement, ses forces, ses talents, ce qui fait que la personne est unique. L’objectif est de retrouver  la confiance en soi et l’autonomie en se focalisant sur ses propres ressources. »

La conférence de Laurence Meresse que proposait le centre social de la Chapelle de Guinchay a donc parfaitement rempli la mission fixée par l’équipe municipale, celle d’être au plus près des habitants et de répondre à leurs attente.

Nouvelle session le 22 mars à 19 heures, sur inscriptions , auprès de Bulle de Vie.

J.-Y.B.

 

 

LA CHAPELLE-DE-GUINCHAY : Une belle et rafraichissante expo « grand nord » par les enfants des écoles

Les élèves des classes élémentaires et maternelles et leurs enseignants ont présenté leur travail dans une expo éclatante et originale qui met, en beauté, un point final, à leur année scolaire.

LA CHAPELLE-DE-GUINCHAY : Une magnifique 2e édition de La Nuit du Chénas

Les présidents du Cru Chénas, Guillaume Bouchacourt et Pierre-Yves Perrachon, conseillers municipaux de La Chapelle, étaient à la manœuvre pour cette manifestation qui réunissait vendredi les producteurs de Chénas pour une belle Nuit du Chénas.

LA CHAPELLE-DE-GUINCHAY : Un premier job dating en milieu rural pleinement réussi

Ce jeudi, la salle du Pressoir accueillait cet événement économique avec près d’une trentaine d’entreprises présentes et une centaine d’offres d’emploi…

LA CHAPELLE-DE-GUINCHAY : C’est Noël en mai pour les enfants !

Tous ont été conquis par le spectacle proposé ce mercredi après-midi par le CCAS.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Rand’O Trésor de Pâques du CRU chapellois

Après 2 ans d’absence, la chasse au trésor faisait son grand retour en ce lundi de Pâques !

LA CHAPELLE-DE-GUINCHAY : Plus de 8 M€ de budget pour 2022, entre ambition et prudence

Moment phare, moment clé de la vie de la collectivité, la séance du conseil municipal, consacrée prioritairement à l’examen et à l’approbation du Budget s’est tenue ce lundi 4 avril.

LA CHAPELLE-DE-GUINCHAY : Une collecte pour le peuple ukrainien jusqu’au 14 mars

Rendez-vous à Bulle de Vie pour déposer les produits de première nécessité !