mercredi 18 mai 2022

Ce vendredi, Isabelle Pandazopoulos était présente au CDI du lycée Lamartine pour des séances de travail avec deux classes de seconde.

Cette autrice explique que ce mot existait au XVIIème siècle puis supprimé au XIXème. L'activité d'écriture étant jugée inaccessible aux femmes. Le mot a été supprimé, l'acte d'écrire n'existait donc plus...

L'autrice revendique ce terme, précisant d'autre part que le mot « auteure » est d'origine québécoise et peut passer également dans la langue.

Cette ancienne professeure de français a écrit, depuis une quinzaine d'années, différents romans pour « grands ados », édités chez Scripto.

Le roman « Trois filles en colère » a été traduit en grec. Isabelle Pandazopoulos se rendra à Athènes en mai à l'invitation de l'institut français. Ce même roman, traduit en russe a valu, en décembre 2019, une présentation à Moscou. Il a été également l'objet d'une rencontre au lycée français de Karlsruhe avec des lycéens.

« Demandez leur la lune » est le roman sélectionné pour concourir au Prix des Incos. Une sélection a été faite préalablement par des comités régionaux constitués d'enseignants, de bibliothécaires. Cinq finalistes sont désormais en lice.

Les élèves ont lu et travaillé sur ce roman avec leur professeure de lettres Delphine Blanchard. Lectures individuelles, questionnaires pour aider... Un travail conduit en collaboration avec Floriane Messaoudine, professeure documentaliste et référente culture.

Les élèves avaient préparé des questions à l'attention de l'autrice. De toute évidence, ils ont été captivés par ses paroles.

Les lycéens la questionnent sur le lien entre la réalité de la professeure du roman et sa propre expérience de professeure. « C'est lié ! Le sens de l'école pour permettre la vie, la passion de faire avec, en groupe. » Son engagement s'exprime dans des paroles fortes « élève, j'ai eu des difficultés, notamment en sport. Ce sentiment d'être nulle, je l'ai connu. C'est une grande humiliation. J'ai dépassé tout cela, car j'avais aussi des professeurs exceptionnels. »

Ce roman met en scène quatre lycéens, en décrochage du système éducatif.

MmeFortin, professeure de français, les inscrit à un concours d'éloquence. Une ferme invitation à aller de l'avant, à vouloir décrocher la lune, à se surpasser et à ne pas se laisser enfermer dans des idées imposées.

« Pour moi, c'est la force de conviction et le débat qui permettent de tenir debout », déclare Isabelle Pandazopoulos.

Une rencontre forte et importante pour ces lycéens, adultes en devenir.

Philippe Mondange

 

MÂCON - Ecoles qui chantent : place aux enfants du CP au CM2 !

Le théâtre de Mâcon a accueilli ce mardi la deuxième représentation des rencontres « Écoles qui chantent ».

CHARNAY : Mieux vaut prévenir que guérir

C'est ce qu'on appris les visiteurs samedi après-midi sur la place Mommessin transformée en place de la Prévention routière.

PHOTOS : à Mâcon, on s'éclate à la fête foraine ! (2)

Deuxième volet de notre album photos sur ce premier jour de la fête.

Val Lamartinien - Vélo Gourmande : un weekend ensoleillé pour le plus grand bonheur des cyclistes

La 4ème édition de la traditionnelle Vélo Gourmande a pris le départ, ce samedi matin, au caveau des Vignerons des Terres Secrètes à Verzé.

IGÉ : Pleins feux sur le marché gourmand des Vignerons d'Igé

Jusqu’à ce samedi soir, les Vignerons d’Igé organise un marché gourmand dans leur chai. Douze producteurs locaux vous y attendent jusqu’à 18 h !

MÂCON - La Chanaye : 200 offres et des candidats pour le 1er Forum de l’emploi et de la formation

Ce jeudi, le centre social de La Chanaye accueillait le Forum pour l’Emploi et la Formation. De 9 h à 13 h, des nombreux stands étaient ouverts aux résidents du quartier et proposaient de nombreuses offres d’emploi, d’aides et de formation. Une démarche de proximité pour contrer le déficit de candidatures du territoire.

MÂCON : La 7e biennale d'Art naïf s’invite à la Médiathèque

Après l’inauguration de la biennale samedi dernier, une exposition vernissage a eu lieu, ce mercredi, à la médiathèque pour remercier tous les acteurs qui ont participé à ce projet.

MÂCON-SANCÉ : Le Printemps du handicap revient !

Année de transition pour l'AMi, association organisatrice, trois rendez-vous sont proposés cette année...

MÂCON : Seize lycéens font valoir leur talent d’orateur

Le Rotary Club de Mâcon présentait cette année le 5e concours d’éloquence sous la présidence de Jean-Luc Delys et Michel Braillon, responsable de l’organisation. La finale a eu lieu ce samedi après-midi à l’amphithéâtre Guillemin avec trois lauréates au terme du concours.

MÂCON : Charles Malnoury, père, grand-père et arrière-grand-père, a 100 ans !

C’est par ce beau dimanche de mai que la famille et les amis se sont réunis au restaurant « Le Comptoir d’Antoine » pour fêter le centenaire de leur père, grand-père et arrière-grand-père Charles Malnoury.