mardi 16 juillet 2024

 

Lundi soir se tenait la conférence départementale de territoire pour le bassin de vie du Mâconnais. Le président Accary a choisi Prissé cette année pour exposer la politique du Département.

 

L'intervention de son maire Pierre Desroches fut tout à fait convaincante. Première commune de production du St-Véran, deux équipes de basket évoluant au niveau national – une rareté sur le territoire national pour une commune de cette taille –, deux terrains de padel à venir ainsi qu'une centaine de logements supplémentaires à l'horizon 2025... ce qui a fait dire au président Accary : « voilà ce que c'est que la Saône-et-Loire, et le Mâconnais en particulier, du dynamisme. » Evidemment je ne peux pas dire que Prissé est la plus belle commune du département, au risque de fâcher... » ajouta-t'il avec humour avant d'entamer la présentation de l'action du Département avec ses collègues vice-président.e.s et conseillères et conseillers départementaux.

 

Sur le plan général, le Département est évidemment impacté par le contexte national d'hyper-inflation et de désengagement de l'Etat.

Bonne nouvelle néanmoins saluée hier soir, l'annonce présidentielle des créations de gendarmeries, « la Saône-et-Loire étant particulièrement bien servie. Le Mâconnais est directement concerné avec une future gendarmerie à Pierreclos. Je tiens à remercier le député pour son appui sur ce dossier. Ce n'était pas gagné d'avance et j'ai dû négocier ferme auprès des services de l'Etat pour trouver un accord, qu'il s'engage sur une subvention et sur un étalement des loyers sur une longue période. J'ai obtenu 27 ans alors qu'on partait sur 9 ans ! »

 

Avant ce dossier sécurité, André Accary a fait état de la bonne situation financière de la collectivité, évoquant une capacité de désendettement à 3,8 ans – ce qui permet de continuer à investir malgré le contexte inflationniste, la crise de l'énergie et les dépenses imposées – ainsi que des charges de personnel inférieures à la moyenne nationale.

Puis vint la déclinaison des actions phares du Département :

L'aide aux communes attribuée via les appels à projet a permis de générer 72 millions d'euros de travaux dans les territoires. Ce sont 11,6 millions qui ont été investis par le Département en 2023. Pour 2024, l'enveloppe sera de 11 millions.

Arnaud Durix a fait un petit point sur le déploiement de la fibre. Le département est couvert aujourd'hui à 87 %. L'objectif reste 100 % en 2024.

Le Département planche sur la création d'un nouveau service dédié au numérique (Numérique 71) pour le 1er janvier 2024. La fin du cuivre étant annoncée pour 2030, la collectivité veut aller au devant des problèmes, d'autant plus qu'elle reçoit de nombreux appels pour des problèmes liés au numérique. « Nous souhaitons adopter un schéma des usages et des services du numérique pour structurer la filière, créer des emplois et, ainsi, offrir de nouveaux services. » Ceci sera soumis au vote de l'assemblée départementale à la mi-2024.

Le centre de santé quant à lui, poursuit son développement, malgré les embûches dans le recrutement. « Il y a encore des freins, beaucoup de freins, mais on avance, on continue » a confié le président, évoquant aussi le désengagement de l'Etat vis à vis des infirmières ASALÉE* (Action de Santé Libérale en Équipe.). « Il va falloir pallier, car elles sont importantes. »

Côté solidarités, Claude Cannet, vice-présidente en charge, a annoncé la création d'une plate-forme des métiers de l'autonomie et réaffirmé le soutien au EHPAD ; Jean-Patrick Courtois a rappelé que le Département n'augmentera pas les prix des repas dans les collèges. « Le repas pris au collège est pour certains enfants le seul repas équilibré de la journée. L'effort du Département est donc essentiel. »

Il aura été question également du RSA, avec une intervention de Christine Robin sur le dispositif « rebondir - surmonter - accéder » mis en œuvre en 2021 pour renforcer l'accompagnement des publics les plus éloignés de l'emploi. En 2 ans, le nombre de bénéficiaires du RSA a baissé de près de 20 %, passant de 11 097 à 8 891.

Le président a évoqué le sujet lourd de la protection de l'enfance et annoncé un futur village enfants dans une commune qui sera sélectionnée en décembre 2023. Ce village sera ouvert en 2026. « Les demandes de placement d'enfant explosent depuis deux à trois ans » a-t'il souligné avec inquiétude.

La lutte contre le harcèlement scolaire fait également l'objet d'une proposition aux principaux de collèges : celle d'un système de vidéo-protection adaptée dans les collèges volontaires, aux abord ou en intérieur, selon les demandes).

Côté culture, Hervé Reynaud est intervenu pour rappeler le 80ème anniversaire de la Libération l'année prochaine - 1944-2024 ♦ En Saône-et-Loire. Le Département soutien communes et associations qui proposeront des événements avec une enveloppe globale de 250 000 €.

Pour les routes, premier budget du Département, « ici, il y a un dossier ! » lançait Sébastien Martin, vice-président en charge, parlant du giratoire devant le magasin Super U. Et bien il va se faire.

Quant au pont de Fleurville, la question étant posée par madame la maire, le président a assuré qu'il ne baissait pas les bras et déploré l'action qui vise à empêcher qu'il se fasse. « Nous avons l'accord des deux préfets de l'Ain et de la Saône-et-Loire, ainsi que l'aval de la DREAL. Mais voilà, c'est toujours en justice. C'est un gâchis déplorable, un scandale ! C'est la France... »

 

Rodolphe Bretin

 

*Ce dispositif, porté par une association loi 1901, a pour but d’améliorer la prise en charge des maladies chroniques, en médecine de ville. Un protocole de coopération permet des délégations d’actes ou d’activités des médecins généralistes vers des infirmières déléguées à la santé publique (IDSP) au sein d’un cabinet médical.

 

 

Pierre Desroches, maire de Prissé

André Accary, président

Sébastien Martin à gauche, 1er vice-président, en charge des routes

Sophie Clément, vice-présidente en charge des associations, a annoncé une grande campagne de communication en 2024 pour le développement du bénévolat

Le colonel Frédéric Pignaud, directeur du SDIS, a parlé du congrès national des pompiers qui se tiendra en septembre à Mâcon, événement aux retombées économiques considérables pour les hôtels, bars et restaurants

MISS VAL DE SAÔNE 2025 : Les candidates sont connues !

Zoom sur la 10ème édition du concours qui aura lieu au 4ème trimestre

14 JUILLET : Profitez des feux d'artifice dans le Mâconnais dès vendredi

Actualisé : feu d'artifice également à Clessé samedi

PRISSÉ : Un nouveau jeu de piste organisé par le caveau des Terres Secrètes

Depuis le début du mois, le caveau des Terres Secrètes organise un jeu de piste ludique et familiale pour petits et grands sur un parcours de 2 km dans le vignoble autour du caveau.

MÂCON : Lancement de la saison estivale du pôle aquatique communautaire

Il manque des maîtres nageurs sauveteurs, mais la sécurité reste une priorité et sera évidemment assurée. 

MÂCONNAIS : Grève générale des pharmaciennes et des pharmaciens jeudi 30 mai !

« 100 % des pharmacies du Mâconnais seront fermées jeudi » assurent Christophe Petit, membre de l'USPO (Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine). « Une pharmacie sera réquisitionnée pour répondre aux urgences » rassure-t'il. Les raisons de ce mouvement exceptionnel.

LOGEMENT : 8,00 € par m2 de loyer médian en 2023 en Mâconnais-Beaujolais

L’Observatoire local des loyers de Saône-et-Loire publie les résultats d'une enquête sur les loyers en 2023 dans les parcs privés des agglomérations de Mâcon et Chalon, partant du principe qu'une bonne connaissance des loyers pratiqués dans le parc privé est utile aux bailleurs, aux investisseurs comme aux locataires. Le loyer médian est légèrement plus élevé dans l'agglomération…

VINS DE BOURGOGNE : St-Véran Révélis 2019 élu best design et packaging

La cuvée des Vignerons des Terres Secrètes à Prissé vient d'être primée dans le cadre de The Drinks Business awards 2024.

MÉTÉO : Le Mâconnais à l'aurore boréale, exceptionnel !

La tempête solaire annoncée par les autorités américaines a produit son effet dans le Mâconnais comme dans toute l'Europe dans la nuit du 10 au 11 mai.

BERZÉ-LE-CHÂTEL - Médiévales 2024 : La forteresse de Berzé prise d’assaut

8 000 personnes vont tenir le siège tout au long de ce long week-end d’Ascension.

LA ROCHE VINEUSE - Rando du Secours pop : Une rando bien arrosée

Le dernier dimanche du mois d’avril, le Secours populaire de Mâcon donne rendez-vous pour sa traditionnelle randonnée.

CONCOURS MISS : Clémence Nicolas est Miss Châtillon-Pays de Dombes 2024 !

Couronne remise vendredi soir par Miss France en personne !

PRISSÉ : La Turquie invitée d'honneur des 31èmes Symphonies d'Automne

L'association Mâcon Symphonies d'Automne a tenu son assemblée générale mercredi soir à La Cave des Vignerons des Terres Secrètes, en présence de l'adjoint au maire en charge de la culture Hervé Reynaud.

VIN DE BOURGOGNE : Le cru St-Véran se porte bien

Deux ans après avoir célébré son 50ème anniversaire, l’appellation saint-véran entend bien reprendre ses efforts de promotion avec son nouveau président Vincent Nectoux.

LOCHÉ – Chasse aux œufs : Le comité des fêtes a fait des heureux !

Ce lundi 1er avril date à connotation farces et attrapes, n'était que les prémices d'une matinée joyeuse destinée à la découverte du Graal par les enfants. Découvrez les images ! 

DAVAYE - Salon Dav'in : Retour en images sur la soirée prestige

Vendredi soir, une soirée était organisée au lycée de Davayé pour lancer le salon « Dav’in » qui se tient ce week-end et pour remercier tous les sponsors de cette manifestation. Retour en images.

DAVAYÉ : La 26ème édition du salon Dav’in se déroule ce week-end au lycée viticole

Maéva Brocaille présidente de l’association des étudiants « Everywhere Everywine » (BTS technico-commercial et viticulture-œnologie) et Jean-Philippe Lachaize proviseur du Lycée de Davayé ont lancé l'événement.

CLUNY : Les rencontres des pensées de l'écologie commencent demain !

Les secondes rencontres des pensées de l’écologie auront lieu du 21 au 24 mars sous le vocable « un printemps à Cluny », dans le cadre magnifique de l’abbaye. Le programme est riche ! 

DAVAYÉ : Au lycée Lucie Aubrac, un pas dans la pédagogie augmentée, et un pas de plus dans la protection de la nature

Avec les simulateurs E-Cab et Ampelos ainsi qu'avec le BTS Gestion et Protection de la Nature, le lycée innove en matière de pédagogie et de formation. Les logiciels et le nouveau BTS étaient présentés ce jour à l'occasion de la journée portes ouvertes. Arrêt sur ces deux nouveautés qui confirment l'établissement comme lycée de plain-pied dans la modernité.