lundi 26 février 2024

 

Sous les parapluies, la détermination. Rokhya, François et les autres membres du collectif mâconnais de soutien au peuple Palestinien ont appelé à un cessez-le-feu immédiat mais pas seulement. Ils ont aussi ciblé, sans violence, l’enseigne d’une entreprise française d'assurance qu'ils accusent de "soutenir l'apartheid israélien".

Pas plus que les Palestiniens ne passent entre les bombes, les membres du collectif mâconnais de soutien au peuple Palestinienne sont pas passés entre les gouttes samedi sur le coup des 11 heures. Ils sont venus pourtant en nombreux et déterminés pour faire entendre leur voix.

Au pied de la statue de Lamartine, c’est Rokhya qui a pris la parole : « Israël a dépassé les lignes rouges de la barbarie. Combien faut-il d’enfants qui meurent avant d’obtenir une vraie réaction ? 30 000 Palestiniens et 1 500 israéliens sont morts en 4 mois et pourtant nos gouvernants ne font rien. Nous appelons à la paix, à un cessez le feu immédiat et à la fin de l’apartheid. La solution que nous préconisons : un seul Etat pour les 2 peuples avec une égalité de droits. Gaza était une prison à ciel ouvert, c’est devenu un cimetière à ciel ouvert. Aujourd’hui, les soignants opèrent sans anesthésie, le gouvernement israélien assoiffe et affame. Il mène une guerre contre le peuple et pas simplement contre le Hamas."

Et de dénoncer également l’assassinat des journalistes palestiniens, « cibles des snipers ». Plus de 80 se sont faits tuer dans l’indifférence générale déplore la militante. Une situation que Reporters sans frontières a dénoncé auprès du Conseil de sécurité de l’ONU.

Le collectif mâconnais a ensuite appelé au boycott des produits israéliens mais plus largement, le boycott de toutes les entreprises françaises accusées « de soutenir l’apartheid israélien », liste à l’appui. Parmi, celles-ci, l’assureur Axa dont l’agence basée sur les quais a reçu une visite symbolique et la pose d’une série d’autocollants revendicatifs.

Cette campagne de BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) est la seule capable de porter ses fruits selon les membres du collectif. 

David Bessenay

 

MÂCON - Halles Saint Pierre II : « Une opération blanche pour nos deniers publics » selon J-P Courtois.

Le nouveau destin des Halles Saint Pierre a été scellé ce matin, vendredi 23 février par l’annonce de la vente des bâtiments 1 à un opérateur privé, un professionnel spécialisé dans la gestion des halles.

PATRIMOINE : L'église de Saint-Gengoux-le-National remporte le premier prix du Mécénat populaire

L'église clunisienne du XIIème siècle est le seul projet de Bourgogne-Franche-Comté récompensé par la 19e édition du Prix du mécénat populaire de la Fondation du patrimoine.

SAONE-ET-LOIRE - Immobilier social : Habitat et Humanisme recherche des propriétaires solidaires

Logements surpeuplés ou insalubres, violences familiales, dénuement… Pour répondre à l’exclusion et l’isolement des personnes en difficulté, le Mouvement Habitat et Humanisme agit en faveur du logement, de l’insertion et de la recréation de liens sociaux. Une mission rendue d’autant plus urgente face à la pénurie de logements accessibles, à la hausse des coûts de construction, à la panne de…

MÂCON-SANCÉ - Manif à McDo : Les familles choquées ; McDonald’s répond aux manifestants

Si la manifestation était non-violente, des familles ont vécu une violence psychologique qu'elles dénoncent. 

MÂCON : Les véhicules de collection attirent les curieux !

Il y avait du monde sur l’esplanade ce dimanche matin pour admirer les voitures d’exception lors du traditionnel rassemblement mensuel organisé par la Ville de Mâcon.

MÂCON : Trois nouvelles formations à la rentrée au lycée René Cassin

Dans le cadre de la rentrée 2024, le lycée polyvalent - Lycée des Métiers René Cassin disposera d'une offre de formation plus élargie à destination des jeunes de l'agglomération et d'ailleurs.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Le rapport d'orientation budgétaire adopté !

L'exercice annuel obligatoire qui consiste, pour une collectivité, à présenter un rapport d'orientation budgétaire et le mettre au débat avant de soumettre au vote le budget annuel, s'est déroulé hier soir, principal point à l'ordre du jour du conseil communautaire réuni à la salle Pavillon à Mâcon. Extraits des principales sections budgétaires de l'EPCI.

CHARDONNAY : Le labothèque, un dispositif innovant pour tester des métiers grandeur nature !

Ce projet est porté par Active, pôle de l'économie solidaire à Chalon-sur-Saône, et le tiers-lieu Lab’EcoSo au château de Montlaville à Chardonnay.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les sapeurs pompiers en deuil avec le décès dans un accident de David Thibault

Sapeur pompier volontaire, il était l'auteur du logo du 130ème congrès des sapeurs pompiers qui aura lieu à Mâcon au mois de septembre. 

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : @Laurent_explore se prépare pour une mission de protection des animaux sauvages en Namibie

Souvenez-vous : au mois de mai 2023, nous vous faisions découvrir l'activité rare et exceptionnelle du Crêchois Laurent C. (à droite sur la photo), alias @Laurent_explore, aventurier ! Après la forêt amazonienne, Laurent se prépare pour une nouvelle aventure. Il l'évoque pour macon-infos.

COMMÉMORATIONS 80ème ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION : La Préfecture lance un appel à projets

La France commémorera en 2024 et 2025 le 80ème anniversaire des débarquements, de la Libération et de la Victoire. Ce cycle commémoratif doit constituer un temps fort pour l’ensemble de la Nation, marquant sa cohésion autour des valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité.

MÂCON - Littérature : Agnès de Lorien était en séance de dédicace pour son second roman

Professeure de français au lycée Lamartine, Agnès de Lorien publie Ma douce aimée, son second roman, 20 ans après son premier titré Dans la lumière des ombres. Samedi, l’auteure était en séance de dédicace au magasin Cultura de Mâcon.