mercredi 28 février 2024

 

Dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, les membres de femmes solidaires s'étaient regroupées au pied de la statue Lamartine. Car malgré le battage médiatique autour de cette cause, les chiffres ne s'améliorent pas... Madison 24 ans et Claire, 42 ans sont les 94ème et 95ème victimes de leur conjoint ou de leur ex-conjoint cette année en France. Quand cela s'arrêtera-t-il ? Pas aujourd'hui puisque la 96ème femme victime a été malheureusement dénombrée...

Cela commence parfois par de "simples" reproches ou crises de jalousies... et ça finit par l'inqualifiable. Femmes solidaires invite tous les témoins de violences à se rapprocher des victimes, à les encourager à parler, à oser s'exprimer, à porter plainte. 

Malgré les progrès sur la formation des forces police et de gendarmerie, malgré les progrès dans l'accompagnement des victimes y compris les enfants, la situation est toujours insupportable. En France, toutes les 45 minutes, les autorités doivent intervenir dans des familles pour mettre fin aux violences conjugales ou intrafamiliales. 

Dans le monde, 240 000 femmes ont été tuées en 2022 soit un décès toutes les 11 minutes. 

 

Le communiqué de Femmes solidaires 

En 2021, 2022, 2023... l’impunité tue toujours et encore !

Ce ne sont pas les féministes qui le disent, mais le Ministère de l’Intérieur qui vient de rendre public les chiffres du traitement des violences conjugales entre 2021 et 2022. Les violences conjugales ont augmenté de 15 % quand seulement un quart des victimes, seulement, ont porté plainte. En cause dans cette augmentation, la libération de la parole bien sûr, mais aussi le défaut de protection des victimes qui osent parler et le nombre de plaintes classées sans suite qui encourage la récidive. L’impunité est encore et toujours la principale réponse aux violences faites aux femmes et aux enfants.

Quant aux violences sexuelles, elles ont augmenté sur la même période de 11 % alors que le gouvernement tergiverse encore sur l’avenir de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants - Ciivise. Dans son rapport, rendu public il y a quelques jours, cette commission qui aura changé la vie d’au moins 30 000 victimes qui s’y sont confiées, il était rappelé la qualité des échanges et du travail de ses membres durant ses trois années avec 80 contributions d’experts, cinq publications et 82 préconisations. Grace à ce travail, chacun.e mesure la place qu’occupe la violence sexuelle faites aux mineur.es et leur impunité dans le continuum des violences dans notre société.

Au risque de nous répéter devant cette société où la violence et notamment les violences faites aux femmes sont de plus en plus palpables. Femmes solidaires appelle à une prise de conscience générale, collective, urgente qui mène à des actions concrètes. Nous demandons :

  • Le renforcement des services publics, médecine, police et justice... sur tout le territoire. Le service public est le mieux placé pour prendre en charge les victimes et faire reculer l’impunité. Protéger et punir reste le socle fondateur de la lutte contre les violences faites aux femmes.

  • La construction solide d’une culture de l’égalité dans toutes les sphères de nos vies et à tous les âges : crèches, écoles, entreprises, loisirs et sport.

  • La Protection renforcée des enfants, victimes directes ou collatérales des violences sexuelles et sexistes. La première préconisation de la CIIVISE doit devenir une priorité dans le monde de l’éducation : Demander à chaque enfant chaque année s’il a été victime de violences.

    C’est à ce prix et à ce prix seulement que nous vivrons, un jour, un 25 novembre - Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes- où les violences sexuelles et sexistes et les féminicides seront en recul.

 

 

CHARNAY : Ouverture prochaine d'une microbrasserie

Carnacus, un lieu éco-responsable prônant la convivialité et le partage

CHARNAY : Concertation publique ZAER

Zone d’ Accélération des Énergies Renouvelables : les habitants consultés sur le projet de zonage Concertation citoyenne

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : De nouvelles élections municipales en avril !

ACTUALISÉ - Non, ce n'est pas la faute de l'opposition si le maire démissionne. À LIRE AUSSI, le communiqué de l'opposition « La valse des maires »

CHARNAY - Rénovation énergétique : Les terrains de tennis éclairés au LED

Du 26 février au 1er mars, la Ville profite des vacances scolaires pour procéder à une première phase de rénovation de l’éclairage des terrains de tennis mis à disposition du Tennis-club de Charnay.

MÂCON : Une boîte à livres colorée et flambant neuve aux Saugeraies

Une réalisation conçue avec les habitants, une première !

MÂCON - Halles Saint Pierre II : « Une opération blanche pour nos deniers publics » selon J-P Courtois.

Le nouveau destin des Halles Saint Pierre a été scellé ce matin, vendredi 23 février par l’annonce de la vente des bâtiments 1 à un opérateur privé, un professionnel spécialisé dans la gestion des halles.

PATRIMOINE : L'église de Saint-Gengoux-le-National remporte le premier prix du Mécénat populaire

L'église clunisienne du XIIème siècle est le seul projet de Bourgogne-Franche-Comté récompensé par la 19e édition du Prix du mécénat populaire de la Fondation du patrimoine.

SAONE-ET-LOIRE - Immobilier social : Habitat et Humanisme recherche des propriétaires solidaires

Logements surpeuplés ou insalubres, violences familiales, dénuement… Pour répondre à l’exclusion et l’isolement des personnes en difficulté, le Mouvement Habitat et Humanisme agit en faveur du logement, de l’insertion et de la recréation de liens sociaux. Une mission rendue d’autant plus urgente face à la pénurie de logements accessibles, à la hausse des coûts de construction, à la panne de…

MÂCON-SANCÉ - Manif à McDo : Les familles choquées ; McDonald’s répond aux manifestants

Si la manifestation était non-violente, des familles ont vécu une violence psychologique qu'elles dénoncent. 

MÂCON : Les véhicules de collection attirent les curieux !

Il y avait du monde sur l’esplanade ce dimanche matin pour admirer les voitures d’exception lors du traditionnel rassemblement mensuel organisé par la Ville de Mâcon.

MÂCON : Trois nouvelles formations à la rentrée au lycée René Cassin

Dans le cadre de la rentrée 2024, le lycée polyvalent - Lycée des Métiers René Cassin disposera d'une offre de formation plus élargie à destination des jeunes de l'agglomération et d'ailleurs.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Le rapport d'orientation budgétaire adopté !

L'exercice annuel obligatoire qui consiste, pour une collectivité, à présenter un rapport d'orientation budgétaire et le mettre au débat avant de soumettre au vote le budget annuel, s'est déroulé hier soir, principal point à l'ordre du jour du conseil communautaire réuni à la salle Pavillon à Mâcon. Extraits des principales sections budgétaires de l'EPCI.

CHARDONNAY : Le labothèque, un dispositif innovant pour tester des métiers grandeur nature !

Ce projet est porté par Active, pôle de l'économie solidaire à Chalon-sur-Saône, et le tiers-lieu Lab’EcoSo au château de Montlaville à Chardonnay.