dimanche 16 juin 2024

 

On l’avait laissé dans la capitale géorgienne Tbilissi, en compagnie de Giorgi Gobadze, champion de vélo dans son pays. Où en est-il aujourd'hui ? 

 

Avec son ami Giorgi, Guillaume était parti à la découverte de la culture et de la cuisine locale. Ce pays de rugby est tellement riche et intéressant, que notre cycliste y est resté pendant plus de quinze jours. Il avoue tout de même avoir fait un aller-retour en avion en France fin mai, pour voir et embrasser sa maman Claire qui fêtait sa dizaine d’anniversaire, entre amis et famille. Je vous épargne l’émotion ce jour-là. Mais le goût de l’aventure le titillant encore et toujours, il s’en est aussi vite retourné pour retrouver son vélo qui l’attendait sagement à Tbilissi.

L’Ouzbékistan :

Passage de la frontière, et arrivée à Tachkent, capitale Ouzbek, et ses 2.7 millions d’habitants. Victime d’un séisme en 1966, la ville a été reconstruite, en reprenant l’aspect d’une ville moderne, mais malgré tout avec un urbanisme, et une architecture typiquement soviétique. L’idée de Guillaume est de parcourir une grande traversée des montagnes ouzbèkes, tadjikes et kirghizes. 1500 kilomètres, avec des altitudes à plus de 4 000 mètres. Pédaler en journée est une épreuve hors-norme, car les températures atteignent 45° en journée, et descendent à peine en dessous de 30° la nuit. Notre routard voyage donc plutôt tard le soir ou tôt le matin. Visite du métro de Tachkent et du marché de Chorsu, où il fait quelques emplettes pour les prochains jours. Direction Boka à une trentaine de kilomètres de la frontière du Tadjikistan. Il se fait héberger pour la soirée chez Khobel, Obel et Yosef, avec une tripotée de gamins courant dans le jardin. Thé et discussion passent la soirée.

Le Tadjikistan, puis retour en Ouzbékistan :

Arrivée le 10 juin, dans ce pays qu’il attendait tant, et qui devient le 13ème pays traversé depuis le 18 février. Pas trop de photos, car Guillaume a roulé de nuit. Puis en route vers Khujand, sur une route ressemblant à un four thermostat 8 sur une ligne droite de 35 kilomètres, qui part en direction de l’infini. À ce moment-là, notre cycliste comprend le sens de mot ‘’désert’’.

Costas et Max sont deux Grecs qui voyagent avec sac sur le dos pendant 15 jours en Asie Centrale. Avec eux, Guillaume passe la journée à visiter la seconde ville du pays et à parler… voyage. Puis retour en Ouzbékistan, en roulant de nuit, et en se faisant raser de près par des routiers tadjiks fous furieux. Bizarrerie du Caucase, notre routard se retrouve à un poste frontière réservé aux autochtones. Il s’offre donc le luxe d’un détour d’une vingtaine de kilomètres, où il doit vider tous ses sacs que les douaniers locaux auscultent de fond en comble. Arrivée à Kokand, où une nuit à l’hôtel va réparer plein de petits bobos. Rencontre ensuite avec Katia et Felipe, couple russo-chilien, qui part en direction de Tokyo en vélo. Ils décident de faire un bout de route ensemble, et de se retrouver le lendemain à Farghona. Quant à Guillaume, il décide de bivouaquer près d’un lac. Mais, ce dernier est gardé par des militaires, et on ne discute pas avec les militaires armés. Pas grave, il dormira plus loin, et repartira de bonne heure rejoindre le couple en vélo, avec qui il passera la journée.

Rencontre le 18 juin avec Jafar, jeune étudiant en langue, qui devrait venir prochainement en Allemagne. Jafar est musulman, et ne comprend pas comment on peut s’embrasser, ou faire des enfants sans être marié. Guillaume tente de lui expliquer qu’il va être surpris dès son arrivée en Europe. Y restera-t-il ?

Le Kirghizistan :

Le lendemain, notre cycliste est arrivé au Kirghizistan. Un trek à 4 000 mètres le tentait, mais son genou endolori lui a déconseillé. Il continue son avancée à vélo au sud de Och, en visant le col du Djyptik, mais ce dernier est enneigé. Passé par un autre col à + de 3 600 mètres, il croise la route de David, marcheur slovène, qui a trekké dans l’Himalaya. Le lendemain, pris dans une tempête de vent, de neige et de pluie, Guillaume chute dans un ruisseau. L’arcade est ouverte, et la main gauche douloureuse. Désinfecté par les habitants d’une yourte, il rejoint ensuite l’hôpital international de Och pour passer une radio. Pas de casse, jute un gros hématome. Rassuré, le moral de notre aventurier remonte en flèche et, le 28 juin, il comptait aller marcher vers Bichkek (capitale kirghize), en compagnie d’Antoine randonneur belge, en attendant la guérison de sa main. À suivre…

 

Rémy MATHURIAU

Coucher de soleil sur Khojent 

Bazar de Panjshanbe

En sortant de Kokand

Descente Canyon Sogondu

Bivouac bord de riviere Ak Buura

Mémorial Square à Tashkent

Kojo Kheleng et le Jyptik

Lac Tulpar  & Pic Lénine

Pic Lénine

La rivière Ak Buura

Palais de Kokand

Plat traditionnel du Caucase le PLOV

Route pour Kojo Kheleng

 

MÂCON - Aile Sud Bourgogne : « Une force dans l’accompagnement, un outil d’innovation sociale »

L’association pour l'insertion le logement et l'emploi tenait son assemblée générale.

SOLUTRE POUILLY VERGISSON : Lancement de la saison estivale 2024

Vendredi soir, au pied de la roche de Solutré dans le Maison du Grand Site avait lieu le lancement de la saison estivale 2024. Plus de 130 animations sont au programme !

CHARNAY-LES-MACON : Nicolas Pallot en pré-festival d’Avignon

Nouvelle séance ce soir à 19 heures à la salle du Vieux temple.

PRISSÉ : Voilà l'été, voilà l'étééé... chez les Vignerons des Terres Secrètes

Si la météo n'y est pas vraiment, l'esprit de l'été est bien là

MÂCON : Les Marbettes profitent de leur AG pour donner à la Ligue contre le cancer et Orphéopolis

L’association des Marbettes a tenu son assemblée générale jeudi soir au centre social des 1 000 fenêtres Un peu plus d’une vingtaine de personnes était présente, dans la bonne humeur, car le bilan de l’association a de quoi créer l’enthousiasme !

TOUR DE FRANCE : Votez Mâcon !

Dans le cadre du Tour de France, les villes-étapes accueillant cet évènement sont mises au défi sur les réseaux sociaux. L’objectif est de célébrer le passage de la course dans la commune en mettant à l’honneur la couleur du symbole du Tour de France : le Maillot Jaune.

SAINTE-CÉCILE : La lutte a déjà repris contre l'exploitation de la carrière

Comme sentant le mauvais vent arriver, Les Amis de Sainte-Cécile n'ont pas attendu l'arrêté préfectoral pour se (re)mobiliser

ÉLECTIONS EUROPÉENNES : Jordan Bardella très largement en tête à Mâcon

Raphaël Glucksmann (PS) et Valérie Hayer (Renaissance) sont dans un mouchoir de poche. Tous les chiffres, bureau de vote par bureau de vote.

SPA MÂCON : Les abandons d’animaux en augmentation

Une vingtaine de personnes étaient réunies ce samedi 8 juin à 14h30 à la Grisière pour assister à l’assemblée générale de la SPA de Mâcon. Les abandons sont en hausse, les frais de l’association aussi. La Société protectrice des animaux a plus que jamais besoin de vos dons.

MÂCON : La grande famille du lycée Cassin fête l’excellence

Un souffle de réussite, d’espérance, qui valorise l’immense travail accompli au sein du lycée.

MÂCON : Vibrante cérémonie d'hommage aux morts en Indochine

La journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine est célébrée le 8 juin, jour du transfert de la dépouille du soldat inconnu d’Indochine à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette.

MÂCON – Lycée : Dumaine s’envole à Malte avec Erasmus

En mars et avril, quatre élèves de terminales baccalauréat professionnel « métiers du commerce » ont pu effectuer un stage de quatre semaines sur l’île de Malte.