vendredi 31 mai 2024

Mâconnais

 

Un deuxième excès de grande vitesse était constaté par les gendarmes samedi au même endroit et au même moment. 

Samedi 29 avril à 16h25, sur la RCEA-RN 79, à hauteur de Milly Lamartine, les militaires du peloton motorisé de Charnay-Lès-Mâcon ont contrôlé le conducteur d'une MERCEDES Classe A à la vitesse de 208 km/h (vitesse retenue 197 km/h) pour une vitesse limite autorisée de 110 km/h.

Âgé de 29 ans, le conducteur réside dans le Mâconnais. Il a fait l'objet d'une rétention immédiate de son permis de conduire et sa Mercedes est partie en fourrière... Cela avant sa convocation en justice.

Au même moment et au même endroit, les gendarmes ont contrôlé la conductrice d'une VOLKSWAGEN Polo à la vitesse de 164 km/h (vitesse retenue 155 km/h) pour une vitesse limite autorisée de 100 km/h.

Âgée de 22 ans, la conductrice, détentrice d'un permis probatoire, réside dans le Charollais. Elle a fait l'objet d'une rétention immédiate de son permis de conduire et sa voiture a été placée en fourrière administrative.

 

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 7km de bouchons sur l'A6 cet après-midi, à hauteur d'Uchizy, suite à un accident

Un agent pénitentiaire a été grièvement blessé. ACTUALISÉ : Il est décédé des suites de ses blessures

CHARNAY : Un incendie de container chez Dubois isolation

RECTIFICATIF : Il était écrit que l'incendie avait touché l'entreprise Ecobat. Or, il s'agit de l'entreprise Dubois isolation. Toutes nos excuses pour les désagréments engendrés par cette erreur à l'entreprise Ecobat.

RCEA : Délit de très très grande vitesse à hauteur de Milly-Lamartine

Il ne lui manquait plus que des ailes pour s'envoler...

CLUNY : 600 m² d'une maison bourgeoise partis en fumée !

Un dimanche glacial dans le département mais un dimanche de feu à Cluny.

Affaire Marwan Berreni : Vers un macabre dénouement

Le corps sans vie retrouvé dans une maison abandonnée à Corcelles-en-Beaujolais serait celui de l’acteur de « Plus Belle la vie ». (Photographié avec Dounia Coesens à Loché le printemps dernier lors d’une fête de village).

BOURGVILAIN : Elle a maintenu son conjoint en vie, victime d'un arrêt cardiaque à 35 ans

Aurélie, encore éprouvée par ce moment très difficile, a bien voulu raconter son histoire, pour aider.