samedi 15 juin 2024

 

L'auteur des coups de couteaux, retrouvé deux mois après, a été jugé mardi au cours d'une comparution immédiate. Une amitié qui n'aura pas fait long feu...

 

Les faits se sont produits le 12 mars. Les deux jeunes hommes, X et VS, « meilleurs amis », se trouvaient chez eux (ils habitent ensemble) avec deux autres personnes, dont la compagne de X qui habite également ici avec leur enfant.

Alors qu'ils décident de faire le ménage tous ensemble, X trouve un sac rempli de 6 plaquettes de cannabis et de cocaïne sous son lit. Il connait ce sac et son contenu (il avoue qu'une partie lui appartient) mais il ne devrait pas être caché-là. « Je ne veux pas que ce sac soit dans ma maison. J'ai un enfant et je ne veux pas qu'il tombe là-dessus » dit-il au tribunal, appelé à la barre pour témoigner en tant que victime. C'est VS qui l'aurait mis là.

 

Ce 12 mars, en trouvant le sac, il se met en colère contre VS. Les deux hommes se battent, sont séparés par les autres personnes présentes, puis X s'en va pour se calmer dans sa chambre. VS revient par derrière avec un couteau Opinel et frappe son copain deux fois. Un premier coup à l'épaule, puis un deuxième dans la nuque. X a pu esquiver, en partie. Il est blessé à la nuque. La maman de sa compagne, présente, prévient la police.

 

Devant le tribunal, VS nie les coups de couteau. Mais il a pris la fuite par le balcon. Les policiers le retrouveront deux mois après au pied d'un immeuble à Chalon. Il est arrêté et placé en détention provisoire.

« J'ai eu peur » dit-il au tribunal, « il se bat mieux que moi, c'est pour ça que je suis parti. Mais je ne l'ai pas frappé avec un couteau. » La victime est pourtant bien blessée au niveau du coup et bénéficie d'une ITT de plusieurs jours. Le couteau n'a pas été retrouvé.

 

VS, 24 ans, 10 mentions au casiers pour vols, violences, usage, offre et cession de produits stupéfiants, sorti de prison en juillet dernier, doit 10 500 € au Trésor public.

Cette fois, le chef d'inculpation est violence avec usage d'une arme, en récidive, ayant entrainé une incapacité supérieure à 8 jours.

Le tribunal prononcera une peine de 24 mois de prison dont 6 mois avec sursis probatoire d'une durée de 2 ans. Le sursis de la condamnation de 2021 est révoqué. Le tribunal ordonne également le maintien en détention.

La demande de constitution de partie civile de VS est reçue.

Rodolphe Bretin

 

 

 

MÂCON : 3 blessés dont 1 gravement hier soir au cours d'une rixe à l'entrée de la fête foraine

Actualisé mardi à 11h20 : Les deux personnes en garde à vue ont été mises en examen puis placées sous contrôle judiciaire. Les investigations se poursuivent pour apporter toute la lumière sur cette affaire.

MÂCON : Il frappe son copain de deux coups de couteau et prend la fuite par le balcon

L'auteur des coups de couteaux, retrouvé deux mois après, a été jugé mardi au cours d'une comparution immédiate. Une amitié qui n'aura pas fait long feu...

MÂCON – Passage à tabac devant le Local libertaire : deux hommes interpellés et jugés ce vendredi

Nous avions publié au soir du 22 avril le communiqué de l'association Local Libertaire de Mâcon qui relatait et dénonçait une violente agression physique devant le local sis avenue Jean Jaurès dans la nuit du 13 au 14 avril par « un groupuscule d'extrême droite ». La victime avait refusé de porter plainte pour des raisons toutes personnelles, « n'affectionnant pas particulièrement les forces de…

MÂCON : Passage à tabac devant le Local Libertaire dans la nuit du 13 au 14 avril

macon-infos a été destinataire d'un communiqué du Local Libertaire de l'avenue Jean Jaurès faisant état d'une violente agression physique par « un groupuscule d'extrême droite » devant le local cette nuit-là. La police a ouvert une enquête mais la victime n'a pas déposé plainte. Le déroulé des faits par le Local Libertaire et les infos du Parquet.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'A6 fermée à hauteur de Chalon suite à l'accident d'un camion citerne

ACTUALISÉ : La camion-citerne transportait un hydrocarbure. Le point de situation à 22h par la préfecture.

MÂCON : Un mort et trois personnes intoxiquées dans un incendie rue des Trappistines

L'alerte a été donnée samedi après-midi à 16h20. Une cinquantaine de pompiers a été mobilisée au 140 de la rue des Trappistines sur un feu d'appartement, adresse de la maison-relais des Trappistines, gérée par la Fondation Abbé Pierre et qui accueille des personnes en grande précarité. ACTUALISÉ : le préfet s'est rendu sur place en début de soirée.

VARENNES-LES-MÂCON : Trois hommes épinglés pour transport et détention d'une tonne de cigarettes

Ils ont été interpellés mardi par les gendarmes suite à la découverte des cigarettes dans un fourgon tombé en panne sur l'autoroute et transporté dans un garage à Varennes. Le conducteur n'était pas avec son véhicule... Les trois hommes ont été jugés en comparution immédiate cet après-midi.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 7km de bouchons sur l'A6 cet après-midi, à hauteur d'Uchizy, suite à un accident

Un agent pénitentiaire a été grièvement blessé. ACTUALISÉ : Il est décédé des suites de ses blessures

CHARNAY : Un incendie de container chez Dubois isolation

RECTIFICATIF : Il était écrit que l'incendie avait touché l'entreprise Ecobat. Or, il s'agit de l'entreprise Dubois isolation. Toutes nos excuses pour les désagréments engendrés par cette erreur à l'entreprise Ecobat.

RCEA : Délit de très très grande vitesse à hauteur de Milly-Lamartine

Il ne lui manquait plus que des ailes pour s'envoler...

SAÔNE-ET-LOIRE : 26 000 usagers privés d'électricité suite à un incendie sur deux transformateurs à Gueugnon

L'incendie s'est déclaré cette fin d'après-midi. Le préfet a activé le centre opérationnel départemental en préfecture. ACTUALISÉ. Les usagers ré-alimentés rapidement. 

TRIBUNAL DE MÂCON : Il nie en bloc les violences sur sa femme, malgré le rapport du médecin légiste qui l'accable

Audience bien compliquée pour la juge vendredi après-midi, qui avait IA en comparution immédiate suite à des violences commises sur son épouse à deux périodes distinctes, les dernières ayant été signalées début octobre par l'hôpital de Mâcon.

CLUNY : 600 m² d'une maison bourgeoise partis en fumée !

Un dimanche glacial dans le département mais un dimanche de feu à Cluny.