lundi 27 mai 2024

 

Saugeraies, Marbé et La Chanaye. Trois quartiers dans lesquels les émeutiers ont violemment sévi hier soir en début de nuit.

 

L'école Jean Zay a carrément été attaquée à la voiture bélier avant d'être en partie incendiée par propagation du feu de voiture ! Le cellule d'identification criminelle de Mâcon est venue effectuer des prélèvements en fin de matinée.

 

Prélèvements aussi au centre social de La Chanaye, où les portes d'entrée ont été fracassées et l'accueil dévasté. La directrice du centre a fait savoir qu'un habitant était intervenu pour sortir les jeunes vandales et les empêcher de mettre le feu !... « Les habitants déplorent ce qui s'est passé. Ils sont attachés à leur quartier et aux structures qui sont à leur service. Je salue le courage de ce monsieur qui a pu empêché le pire, à savoir mettre le feu. » Un acte très courageux quand on entend qu'il s'agissait d'un groupe d'une bonne vingtaine de jeunes...

 

Quant au magasin Intermarché, il semblerait qu'il est servi d'approvisionnement... en alcool fort. Une trentaine de bouteilles de vodka et autre whisky ont été volées après que les casseurs aient renversé la porte d'entrée à coup de chariots. « Ils ont démoli les deux portes d'entrée du sas après avoir tenté de passer par la porte sur le côté où l'on voit des impacts de pierres. Au total, douze vitres ont été cassées. »

Ce matin, la police sur place informait le directeur du magasin d'un arrêté préfectoral interdisant approvisionnement en carburant avec jerrican...

Pas très loin, une voiture a été incendiée sur le parking arrière de la concession Renault, où les vitres ont été brisées et trois véhicules volés.

 

À Marbé, sur l'avenue Charles de Gaulle, c'est un salon de coiffure qui a été vandalisé. Un témoin oculaire raconte qu'une bande d'une vingtaine, trentaine d'individus, visages masqués, est venue fracasser la vitrine puis à pénétrer dans le salon pour tout saccager.

En effet, en franchissant l'entrée ce matin, l'on pouvait constater la violence dont a fait preuve cette bande de vandales dont les âges pourraient allés de 14 à 18 ans.

La gérante est également pompier volontaire et était en intervention hier soir. Elle est venue vers 2h00 du matin constater le désastre...

Le cabinet d'assurance à côté a été touché aussi, dans une moindre mesure.

 

Jean-Patrick Courtois, maire, Maxim Plat, adjoint à la sécurité, Benjamin Dirx, député, et Agnès Chavanon, secrétaire générale de la préfecture, ont fait le tour des sinistres ce matin pour apporter leur soutien aux victimes et envisager des solutions d'urgence.

 

Des dépôts de plaintes ont été effectués par toutes les victimes.

 

La police indiquait que le département avait été un des plus touchés de la zone est par les émeutes d'hier soir.

 

Rodolphe Bretin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue Winston Churchill hier soir vers 22h30

 

 

MÂCON : Il frappe son copain de deux coups de couteau et prend la fuite par le balcon

L'auteur des coups de couteaux, retrouvé deux mois après, a été jugé mardi au cours d'une comparution immédiate. Une amitié qui n'aura pas fait long feu...

MÂCON – Passage à tabac devant le Local libertaire : deux hommes interpellés et jugés ce vendredi

Nous avions publié au soir du 22 avril le communiqué de l'association Local Libertaire de Mâcon qui relatait et dénonçait une violente agression physique devant le local sis avenue Jean Jaurès dans la nuit du 13 au 14 avril par « un groupuscule d'extrême droite ». La victime avait refusé de porter plainte pour des raisons toutes personnelles, « n'affectionnant pas particulièrement les forces de…

MÂCON : Passage à tabac devant le Local Libertaire dans la nuit du 13 au 14 avril

macon-infos a été destinataire d'un communiqué du Local Libertaire de l'avenue Jean Jaurès faisant état d'une violente agression physique par « un groupuscule d'extrême droite » devant le local cette nuit-là. La police a ouvert une enquête mais la victime n'a pas déposé plainte. Le déroulé des faits par le Local Libertaire et les infos du Parquet.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'A6 fermée à hauteur de Chalon suite à l'accident d'un camion citerne

ACTUALISÉ : La camion-citerne transportait un hydrocarbure. Le point de situation à 22h par la préfecture.

MÂCON : Un mort et trois personnes intoxiquées dans un incendie rue des Trappistines

L'alerte a été donnée samedi après-midi à 16h20. Une cinquantaine de pompiers a été mobilisée au 140 de la rue des Trappistines sur un feu d'appartement, adresse de la maison-relais des Trappistines, gérée par la Fondation Abbé Pierre et qui accueille des personnes en grande précarité. ACTUALISÉ : le préfet s'est rendu sur place en début de soirée.

VARENNES-LES-MÂCON : Trois hommes épinglés pour transport et détention d'une tonne de cigarettes

Ils ont été interpellés mardi par les gendarmes suite à la découverte des cigarettes dans un fourgon tombé en panne sur l'autoroute et transporté dans un garage à Varennes. Le conducteur n'était pas avec son véhicule... Les trois hommes ont été jugés en comparution immédiate cet après-midi.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 7km de bouchons sur l'A6 cet après-midi, à hauteur d'Uchizy, suite à un accident

Un agent pénitentiaire a été grièvement blessé. ACTUALISÉ : Il est décédé des suites de ses blessures

CHARNAY : Un incendie de container chez Dubois isolation

RECTIFICATIF : Il était écrit que l'incendie avait touché l'entreprise Ecobat. Or, il s'agit de l'entreprise Dubois isolation. Toutes nos excuses pour les désagréments engendrés par cette erreur à l'entreprise Ecobat.

RCEA : Délit de très très grande vitesse à hauteur de Milly-Lamartine

Il ne lui manquait plus que des ailes pour s'envoler...

SAÔNE-ET-LOIRE : 26 000 usagers privés d'électricité suite à un incendie sur deux transformateurs à Gueugnon

L'incendie s'est déclaré cette fin d'après-midi. Le préfet a activé le centre opérationnel départemental en préfecture. ACTUALISÉ. Les usagers ré-alimentés rapidement. 

TRIBUNAL DE MÂCON : Il nie en bloc les violences sur sa femme, malgré le rapport du médecin légiste qui l'accable

Audience bien compliquée pour la juge vendredi après-midi, qui avait IA en comparution immédiate suite à des violences commises sur son épouse à deux périodes distinctes, les dernières ayant été signalées début octobre par l'hôpital de Mâcon.

CLUNY : 600 m² d'une maison bourgeoise partis en fumée !

Un dimanche glacial dans le département mais un dimanche de feu à Cluny.