jeudi 30 mai 2024

 

Dans la nuit de samedi à dimanche, JD se rend dans un pub de la rue Franche. Il est près d’une heure du matin quand, lors d’une altercation, il prend un coup à la tête qui le blesse. Victime, il appelle la police, qui se rend sur les lieux. Et tout bascule...

Alors que les policiers veulent l’écarter des lieux, il les menace de mort - « la prochaine fois je vous fume ! » - ou encore « tu vas cramer », « je vais vous mettre la race »… Par dessus le marché, il les insulte « fils de pute », ou encore « je vais baiser ta femme ». « Vous étiez en forme… » lui dira la juge cet après-midi au cours de sa comparution devant le tribunal correctionnel.

« J’étais victime, je les ai appelés et ils m’ont demandé de partir, ils m’ont écarté jusqu’à la préfecture. Je ne voulais pas partir moi, je voulais être traité comme une victime voilà tout. Blessé et sous le choc de ce qu’ils me demandaient, oui, j’ai pété les plombs. C’était pas juste, vous comprenez. »

JD était aussi alcoolisé et a refusé de se soumettre au test d’alcoolémie avant de s’y soumettre le matin vers 8h00 après avoir été vu par un médecin à l’hôpital - qu’il insultait aussi - et finir la nuit en cellule de dégrisement au commissariat. Taux à 8h00, soit 7h après son appel à la police : 0,5 g.

Après la cellule de dégrisement, c’est la garde à vue qui l’attendait. « Agressé, je deviens agresseur » a-t’il reconnu devant les policiers.

 

Victime dans un premier temps, il se retrouvait donc devant le tribunal cet après-midi pour répondre des chefs de menace de mort, rébellion en récidive et outrage à personnes dépositaires de l’autorité publique, refus de se soumettre au test d’alcoolémie.

Son casier ne plaide pas en sa faveur… 9 condamnations ! La première en 2013 pour outrage, déjà. Quatre des neufs condamnations ont été prononcées pour des outrages. Il a connu le bracelet électronique et la prison. Mais il a pour lui des efforts notables pour se remettre dans le droit chemin. « Il sortait de prison le 19 novembre 2022, il trouve du travail le 23 » plaide son avocat maître Pierre Delarras. « C’est plutôt rare de voir ça » dit-il à la juge pour contester la procureure qui requérait le mandat de dépôt et 10 mois d’emprisonnement. « Pour le ministère public que je représente, c’est zéro tolérance à l’égard des individus qui se permettent d’outrager les forces de l’ordre. »

 

Le fait qu’il soit victime au départ et qu’il appelle lui-même la police, le fait qu'il travaille, ainsi que le fait d’avoir un logement lui permettront d’obtenir la clémence du tribunal, qui le reconnait coupable de tout ce qui lui est reproché mais lui épargne l’incarcération. JD est condamné à 10 mois de prison et révocation du sursis probatoire de 2 mois. Pas de mandat de dépôt. Il est donc à nouveau soumis au bracelet électronique. À la moindre incartade, direction la prison. En outre, il est condamné à une obligation de soin, de travail et a interdiction de fréquenter les débits de boisson.

« À vous de jouer » conclut la juge.

 

À noter que trois policiers sont parties civiles et obtiendront réparation au cours d’une prochaine audience en avril.

Rodolphe Bretin

 

 

 

MÂCON : 3 blessés dont 1 gravement hier soir au cours d'une rixe à l'entrée de la fête foraine

Actualisé mardi à 11h20 : Les deux personnes en garde à vue ont été mises en examen puis placées sous contrôle judiciaire. Les investigations se poursuivent pour apporter toute la lumière sur cette affaire.

MÂCON : Il frappe son copain de deux coups de couteau et prend la fuite par le balcon

L'auteur des coups de couteaux, retrouvé deux mois après, a été jugé mardi au cours d'une comparution immédiate. Une amitié qui n'aura pas fait long feu...

MÂCON – Passage à tabac devant le Local libertaire : deux hommes interpellés et jugés ce vendredi

Nous avions publié au soir du 22 avril le communiqué de l'association Local Libertaire de Mâcon qui relatait et dénonçait une violente agression physique devant le local sis avenue Jean Jaurès dans la nuit du 13 au 14 avril par « un groupuscule d'extrême droite ». La victime avait refusé de porter plainte pour des raisons toutes personnelles, « n'affectionnant pas particulièrement les forces de…

MÂCON : Passage à tabac devant le Local Libertaire dans la nuit du 13 au 14 avril

macon-infos a été destinataire d'un communiqué du Local Libertaire de l'avenue Jean Jaurès faisant état d'une violente agression physique par « un groupuscule d'extrême droite » devant le local cette nuit-là. La police a ouvert une enquête mais la victime n'a pas déposé plainte. Le déroulé des faits par le Local Libertaire et les infos du Parquet.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'A6 fermée à hauteur de Chalon suite à l'accident d'un camion citerne

ACTUALISÉ : La camion-citerne transportait un hydrocarbure. Le point de situation à 22h par la préfecture.

MÂCON : Un mort et trois personnes intoxiquées dans un incendie rue des Trappistines

L'alerte a été donnée samedi après-midi à 16h20. Une cinquantaine de pompiers a été mobilisée au 140 de la rue des Trappistines sur un feu d'appartement, adresse de la maison-relais des Trappistines, gérée par la Fondation Abbé Pierre et qui accueille des personnes en grande précarité. ACTUALISÉ : le préfet s'est rendu sur place en début de soirée.

VARENNES-LES-MÂCON : Trois hommes épinglés pour transport et détention d'une tonne de cigarettes

Ils ont été interpellés mardi par les gendarmes suite à la découverte des cigarettes dans un fourgon tombé en panne sur l'autoroute et transporté dans un garage à Varennes. Le conducteur n'était pas avec son véhicule... Les trois hommes ont été jugés en comparution immédiate cet après-midi.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 7km de bouchons sur l'A6 cet après-midi, à hauteur d'Uchizy, suite à un accident

Un agent pénitentiaire a été grièvement blessé. ACTUALISÉ : Il est décédé des suites de ses blessures

CHARNAY : Un incendie de container chez Dubois isolation

RECTIFICATIF : Il était écrit que l'incendie avait touché l'entreprise Ecobat. Or, il s'agit de l'entreprise Dubois isolation. Toutes nos excuses pour les désagréments engendrés par cette erreur à l'entreprise Ecobat.

RCEA : Délit de très très grande vitesse à hauteur de Milly-Lamartine

Il ne lui manquait plus que des ailes pour s'envoler...

SAÔNE-ET-LOIRE : 26 000 usagers privés d'électricité suite à un incendie sur deux transformateurs à Gueugnon

L'incendie s'est déclaré cette fin d'après-midi. Le préfet a activé le centre opérationnel départemental en préfecture. ACTUALISÉ. Les usagers ré-alimentés rapidement. 

TRIBUNAL DE MÂCON : Il nie en bloc les violences sur sa femme, malgré le rapport du médecin légiste qui l'accable

Audience bien compliquée pour la juge vendredi après-midi, qui avait IA en comparution immédiate suite à des violences commises sur son épouse à deux périodes distinctes, les dernières ayant été signalées début octobre par l'hôpital de Mâcon.

CLUNY : 600 m² d'une maison bourgeoise partis en fumée !

Un dimanche glacial dans le département mais un dimanche de feu à Cluny.