samedi 15 juin 2024

Vincent Huret cultive très jeune une passion pour tout ce qui a trait au théâtre. D’abord fasciné par l’aspect visuel et sonore des représentations, il s’intéresse ensuite au jeu des comédiens puis, aux mises en scène d’opéras.

Après cette longue initiation, il se lance dans l’écriture avec sa première pièce, Créon Roi, une tragédie parue en 2023 aux Éditions Baudelaire. Pour lui le théâtre possède, à côté d’une formidable capacité à émouvoir, une force dérangeante, à l’instar de la philosophie qui suscite son intérêt depuis longtemps.

 

« Ce qui m'intéresse c'est l'écriture, la peinture, je suis celui qui se découvre en écrivain ou en peignant, je cherche à être moi point final », confie-t-il.

 

L'auteur baigne dans la littérature allemande romantique, la musique et la peinture romantique depuis l'âge de 15 ans. Il a depuis toujours été fasciné par les contes de Grimm et ceux d'Hoffmann.

 

Il explique : « Hoffmann est un auteur romantique, il a tout fait. Il était peintre, metteur en scène, écrivain. J'aime beaucoup la dramaturgie, mettre une pièce en abîme, inscrire une histoire dans une autre histoire. Je m'intéresse surtout à l'intériorité, à la vie psychique et à la poésie, c'est cet aspect là que l'on voit dans le livre. »

 

Avec son second ouvrage, Le Cas Nathanaël, paru aux Éditions Baudelaire au premier trimestre 2024, une réécriture d'un conte d'auteur, « L’Homme au Sable » d'Hoffmann, Vincent Huret aborde une démarche littéraire originale : une pièce de théâtre en abîme où l'histoire racontée n'est pas celle de la pièce.

Dans Le Cas Nathanaël, neuf personnages racontent, commentent et jouent un conte d’Hoffmann, L’Homme au Sable, qui ne parle pourtant jamais d’eux.

Vincent Huret a retravaillé les éléments du conte et remis le récit dans l'ordre chronologique.

 

Et de poursuivre : « On est dans le romantisme allemand avec des personnages grotesques, c'est un mélange de grotesque avec la présence réelle du fantastique et de l'humour. Je l'ai intitulé le cas Nathanaël, parce que c'est un cas dont parlent les autres. Il cesse d'être le personnage central d'un conte pour devenir l'objet dont on parle dans la pièce. »

 

L'auteur voit un livre comme un être vivant. Il décrit trois étapes :

 

  • la première, l'embryon, les idées

  • la seconde, le fœtus, le plan

  • la troisième, le nourrisson, l'écriture

 

Pour lui, le processus d'écriture demeure toujours le même. Six mois de gestation période pendant laquelle lui viennent les idées librement puis, trois mois d'écriture.

Vincent Huret insiste sur l'importance de la manie dans l'écriture. Il écrit d'abord, le plan très détaillé, rédige ensuite un premier brouillon au crayon, puis un second au stylo avant de terminer le texte sur l'ordinateur.

Le Cas Nathanaël, a requis beaucoup de travail sur le rythme, l'auteur cherchait une fluidité, une musicalité avec l'emploi de nombreux verbes et une simplicité dans le style.

« Le Cas Nathanaël », une adaptation théâtrale originale et très réussie du conte d’Hoffmann L’Homme au Sable.

Maryse Amélineau

MÂCON : 4 artistes exposent leurs peintures et sculptures salle François Martin

4 entrées en matière, 4 aventures à découvrir jusqu’au 26 mai

MÉDIÉVALES DE BERZÉ : Une découverte éblouissante que cette ville fortifiée en miniature

Elle est l’œuvre de l'Arlequins Jean-Claude Buchs (chemise bleue) et se laisse admirer au château Berzé-le-Châtel tout le week-end. 

LIVRE : Le Mâconnais David Bessenay signe Anna et le mystère de la mine oubliée

Dans un petit village des années 1920, une jeune fille intrépide mais marginalisée en raison de ses origines ritales, vit des aventures épiques avec son seul ami, Antoine.

SAINT-AMOUR-BELLEVUE : L'actrice Juliette Tresanini ambassadrice de la Cuvée Saint-Amour à son nom

Samedi au marché des Vins et Créateurs au domaine du Moulin Berger à Saint-Amour-Bellevue, Juliette Tresanini a troqué son rôle de Sandrine Lazzari qu'elle interprète dans la série « Demain nous appartient » pour jouer celui d'ambassadrice du Saint-Amour Cuvée Juliette Tresanini 2023

EXPO : De Toumaï à Sapiens, l'évolution de l'humanité au Musée de la Préhistoire de Solutré

« De Toumaï à Sapiens... La longue marche de l'humanité », exposition visible jusqu'au 16 mars 2025

EXPO : « Ce qui précède », un dialogue entre la peinture de Charlotte Guibé et les collections de l'EMAP et du Musée des Ursulines

Cette exposition témoigne des liens tissés entre les musées, les écoles d'art et les artistes

MÂCON : « Poésie au trait », des créations artistiques dévoilées pour la première fois à la Médiathèque

Une exposition singulière et participative dans le cadre du Printemps des poètes

MÂCON – Nuit des conservatoires : Un concentré d’expériences et d’émotions artistiques

Organisée par Mâconnais Beaujolais Agglomération, la Nuit des conservatoires connait un véritable succès ce vendredi soir.

MÂCON : « 8 expressions » du collectif de l’Académie d’Art, ou le bouillonnement culturel de la ville

Les membres du bureau de l’Académie d’Art de Mâcon, exposent tous ensemble à la salle François Martin, du mardi 7, au dimanche 19 novembre 2023, la palette de leur travail, chacun avec sa propre technique, sa méthode et ses idées.

MÂCON : Première édition de L'incandescent Fest'Val du 13 au 15 octobre

Expo, spectacles, lectures, film, atelier, table ronde... Sous la direction de Claudine Gérez. 

MÂCON - Expo : Nathalie Baudry ouvre ses boites à souvenirs

Les oeuvres de l'artiste seront exposées jusqu'au 24 septembre à la salle François Martin.