lundi 15 avril 2024

 

Samedi après-midi, les festivaliers ont eu droit à la première projection publique mondiale du premier long métrage de Jim, dessinateur chez Bamboo Edition, « Belle enfant » en présence du réalisateur et de la comédienne principale Marine Bohin.

Une séance spéciale en première exclusivité grâce à un double partenariat avec Bamboo et Octopolis qui a été suivie de la projection d'un court métrage de Ana Girardot « Venise n'existe pas ».

Belle enfant, un magnifique film sur la famille, la filiation et la sororité interprété avec brio par Marine Bohin (alias Emily) et ses deux sœurs.

L'après-midi avait commencé avec un merveilleux film d'animation espagnol « Mon ami robot » de Pablo Berger. Une heure trente sans aucune parole et une histoire d'amitié profondément touchante entre un petit chien et un robot. Un petit bijou attendrissant.

En fin d'après-midi, le cinquième film en compétition « Rien à perdre » film français de Delphine Deloget a été projeté en avant-première en présence de la réalisatrice. Un film sensible et profondément émouvant sur la famille et la séparation interprété magistralement par Virginie Eiffira. Sortie en salles le 22 novembre.

La soirée s'est poursuivie avec trois longs métrages dont le film historique « La Passion de Dodin Bouffant » de Tran Anh Hung avec Juliette Binoche et Benoît Magimel. Avec des images superbes tournées en grande partie dans le Haut-Anjou et une grande complicité de jeu des deux acteurs principaux, ce film a reçu le Prix de la mise en scène lors du dernier Festival de Cannes et il représentera prochainement la France aux Oscars.

Ce dimanche matin, trois projections en parallèle dont le 7ème film en compétition « Les colons » réalisé par Felipe Gálvez Haberle. Un film espagnol très dur qui montre toute la violence des colons à l'égard du peuple indigène en Terre de Feu, au Chili en 1901.

Un documentaire français sur le champagne réalisé par Elie Séonnet « Le champagne a rendez-vous avec la lune » a été suivi d'une dégustation de vins naturels à la Station des Sens pour clore la matinée.

 

La parole aux festivaliers

 

Christiane, Pascal, Richard, Céline, Hélène, Jean, Marie, Élisabeth et Aimée ont confié leurs ressentis à l'issue des projections de films.

 

Christiane a beaucoup aimé Jeanne et le garçon formidable, « Virginie Ledoyen est extraordinaire. Par contre, j'ai eu du mal à accrocher avec Mélancholia. Le film d'ouverture était très spécial, complètement décalé, mais j'ai bien aimé. » Elle se dit pour l'instant satisfaite et conclut : « Il y a encore de beaux films à voir, c'est extraordinaire. On a de la chance. »

 

Marie assiste à son premier festival avec le 1er film en compétition Si seulement je pouvais hiberner qu'elle trouve formidable.

 

Pascal, lui, trouve « les films dans l'ensemble pas mal dont certains vraiment superbes. » Il en visionne 4 par jour. « L'intérêt ici, c'est la découverte de films qu'on a peu de chance de voir ailleurs comme, Disco Boy. » Il apprécie également l'ambiance du festival avec les séances dégustation à l'issue des projections.

 

Richard a visionné quatre films. Il place en tête un film en préam-bulles : La vie de ma mère et a beaucoup apprécié Disco Boy.

 

Céline dit n'avoir trouvé que du divertissement pour l'instant et attend un peu plus.

 

Hélène a trouvé « très beau le film mongol Si seulement je pouvais hiberner. C'est la découverte d'une autre culture, les paysages sont superbes et l'histoire de cette famille est magnifique. Ce jeune très résilient qui met tout en œuvre pour à la fois préserver sa famille et atteindre le but qu'il s'est fixé. Jusqu'à présent, je n'ai pas été déçue de tout ce que j'ai vu dans des styles très différents, films d'animations, courts-métrages,... C'est une belle découverte pour moi et une très belle sélection. On ne peut que remercier Gaël pour ses choix. On a vraiment beaucoup de chance de voir autant de films différents pendant ces journées. »

 

Quant à Elisabeth, elle a visionné son 1er film avec Si seulement je pouvais hiberner, qu'elle a trouvé particulièrement « émouvant, très prenant et très humain. Touchée également par la beauté des images, elle affirme que c'est « un grand film .»

 

Enfin, Aimée regrette que dans l'ensemble des films projetés au festival « il y ait trop de choses qui nous ramènent à la vie de tous les jours. Des choses trop brutales ou tristes ! Si je viens au cinéma, c'est pour me changer les idées, voir des choses qui me font rêver. »

Maryse Amélineau

Photos © Maryse Amélineau

   

 Le jury

 

MACON - THEATRE : Une soirée d'équilibriste en bord de Saône

Dans le cadre de son événement "Changeons de saison" le théâtre avait invité la compagnie le grand jeté pour présenter sa valse de Newton au centre Paul Bert.

MÂCON - Changeons de saison#4 : Le théâtre s’ouvre sur la ville

La manifestation Changeons de saison a démarré fort au théâtre et hors les murs ce samedi. Bonne nouvelle, ça continue demain ! 

EXPO : « Ce qui précède », un dialogue entre la peinture de Charlotte Guibé et les collections de l'EMAP et du Musée des Ursulines

Cette exposition témoigne des liens tissés entre les musées, les écoles d'art et les artistes

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

Le théâtre - scène nationale est dans tous ses états pour son désormais traditionnel changement de saison, mais les autres lieux culturels ne sont pas en reste ! La programmation est ample et éclectique. Et pour ceux qui veulent chiner, la saison des brocantes et autres vide-greniers bat son plein. 

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

Café-Théâtre, expos, concerts, danse, guinguette, conférence, anniversaires de Si l'on chantait, du Country river Saône et de la Protection civile, loto, festival les Grandes heures de Cluny etc. l'embarras du choix...

MÂCON - Lycéens en coeur pour les Restos : Le grand soir, c'est ce soir !

Les lycéens en cœur reviennent sur scène avec un nouveau spectacle caritatif sur le thème de la Famille ! Les élèves de l’école Arc-en-ciel partageront avec fierté leurs créations. Venez, venez, laissez-vous enchanter par leur magie bienfaisante ! Sans oublier la participation des Zinzin Circus ! LE PROGRAMME ICI-MÊME

SPOT MÂCON : Un copieux programme au second trimestre

Des chanteurs de légende, des salons gourmands et familiaux, du sport, une bonne cause...

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

Le printemps est de retour et ça se sent. Les randonnées et autres activités de plein air recommencent et viennent s’ajouter à la programmation culturelle toujours aussi foisonnante et éclectique.

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

C'est l'heure de Pâques et ses chasses aux œufs. À vos marques, prêt.... 

MÂCON - PATHE CINEMA : Deux rencontres à venir les 22 mars et 1er avril

Avec les réalisateurs Valeria Selinger et Yannis Youlountas.

MÂCON : L’Héritan fête le court-métrage cette semaine

La MJC invite petits et grands à venir explorer la magie du court et participer à la sélection de courts métrages.

CINÉMA : Plein gaz sur l'association Liberté Autisme Quad 01 ! à Mâcon le 29 mars

A quelques jours de la journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme (2 avril), le cinéma Pathé Mâcon propose vendredi 29 mars, le documentaire « J’ai pris perpèt’ mais… » ; l’autisme, la réalité dévoilée.

CINÉMA : Louise Violet au Pathé Mâcon, au profit de l'association "espoir en tête", c'est ce soir !

« Vous avez tous un super pouvoir : votre générosité. Avec les rotariens, faites avancer la recherche fondamentale sur le cerveau »

MÂCON : Rendez-vous à la MJC de l'Héritan pour le festival Ô FÉMININ !

C’est l’occasion de mettre en valeur la diversité et la richesse des talents féminins, interpeller sur les problématiques de la condition féminine et combattre les idées reçues masculin/féminin ! Le progamme ici-même

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

La saison des salons a repris (maison & jardin à Mâcon, vins de France à Charnay), les brocantes reprennent, c'est le temps de mettre le nez à la fenêtre. 

MÂCON - Accords croisés : "Un bel exemple de la diversité et de la qualité culturelle de notre ville »

Julien Sauvageot, directeur adjoint de la médiathèque, a présenté la démarche de cette deuxième édition d’Accords Croisés du 20 au 24 Mars. Concerts, documentaire, ateliers, le programme est riche.