dimanche 14 avril 2024

Créé en 2016 par Elles Bougent, en co-partenariat avec la DGE, Direction Générale des Entreprises, le Challenge InnovaTech est un concours 100% féminin, en faveur de lentrepreneuriat et de linnovation technologique. Cest un hackathon intergénérationnel, proposant à des équipes composées de marraines, étudiantes et lycéennes, de réfléchir aux enjeux de demain.

Challenge organisé par les délégations régionales, il permet aux jeunes femmes d’être plongées dans la peau dune ingénieure et de découvrir toute l’étendue des métiers de lindustrie, de la technologie. Les thématiques de réflexion sont proposées aux équipes le jour J. Depuis sa création ce sont plus de 1 500 candidates qui ont déjà pris part à cette inoubliable aventure.

Pour Yasmine Ladjouze et Caroline Assencio, les responsables régionales, « la principale ambition de l’Association Elles bougent, est de renforcer la mixité dans les entreprises des secteurs industriels et technologiques. Les femmes y représentent encore un faible pourcentage des effectifs, surtout sur les postes techniques, et les entreprises les voudraient plus nombreuses à choisir de travailler dans leurs domaines. »

Cinq heures pour mettre au point un produit ou un service innovant. C'est le but du challenge InnovaTech, un concours organisé par l'association « Elles bougent », ce  30 mars, au lycée Lamartine de Mâcon.

Six équipes, composées de six femmes (deux lycéennes, deux étudiantes et deux professionnelles), ont concouru. Pendant une journée, elles ont mis au point une solution innovante pour répondre à une problématique industrielle. Ce jeudi matin était consacré à cette préparation. En début d’après-midi, chaque équipe présentait son projet devant le jury en un Pitch de quelques minutes et un échange de questions réponses.

Nous avons assisté à ces 6 pitchs devant un jury féminin de haut vol : Bénédicte Ganivet directrice de Alsthom, Catherine Silivant coordinatrice du polytechnicum de l’université de BFC, Anne Marie Quercia, directrice déléguée à la formation technologique du lycée Lamartine, Valérie Periot, maire du Village By CA de Nevers, Mélisse Perreault RH de Michelin et Marielle Eskot, ingénieure APERAM.

Bernard Poirié, le proviseur du lycée, était bien entendu présent avec à ses côtés Isabelle Bergot Roy, proviseure adjointe. « Nous sommes heureux et fiers d’accueillir ce challenge, et je peux témoigner, pour avoir conduit à Dijon, pour le même évènement, il y a quelques années, les jeunes filles à ce même concours, que nos élèves se métamorphosent lors de ces challenges. C’est une belle opportunité, l'occasion de se glisser dans la peau d’une ingénieure, c’est une occasion, une chance d’éclairer, son choix et parcours professionnel. »

Parmi les 6 projets présentés : Lee, une alimentation accomplie ; Give Eat moins de gaspillage, plus de partage ; Mon Sport dans ma Poche ; Économis'O douche éco ; Soléa Médi Scan ; A Croquer manger local.

C’est l'équipe de Mon sport dans ma poche qui a recueilli le coup de coeur du jury.

Le 1er Prix du jury a été décroché par la solution Economis'O qui présentait une astucieuse voie de réutilisation de l’eau de la douche.

L'équipe gagnante se rendra ensuite à la finale nationale, prévue le 31 mai à Paris. Il s'agit de la 8ème édition du concours national et la 3ème pour la délégation Bourgogne-Franche-Comté. Bonne chance à ces futures ingénieures.

J.-Y. Beaudot

 

 

 

VIRÉ - Brocante et Exposition : Les professionnels de l’objet ancien ripostent à internet et aux vide-greniers.

Lorenzo Gelsumini est l’organisateur star de cette grande brocante et exposition qui se tient à Viré ce week-end tout autour et dans la salle des fêtes. Profitez-en, c'est encore ouvert demain dimanche 14 avril !

BOURGOGNE – Élevage : L214 veut faire fermer un abattoir Bigard en Côte-d’or

L’association de défense des animaux a dévoilé cette semaine une enquête menée à l’abattoir Bigard de Venarey-les-Laumes en Côte d’or. Elle dénonce, images à l’appui, l’égorgement à vif, une violence délibérée et de graves infractions.

CLIN D’ŒIL : Un champion de poker à Saint-Amour-Bellevue

Connu sous le pseudo “F.Ngannou”, il a remporté plus de 220 000 € sur le plus gros tournoi de printemps.

MÂCON - Passage Goncourt : Les travaux du mur végétalisé vont démarrer

Le projet de mur végétalisé situé au passage Goncourt se concrétise. Les travaux démarreront à compter du lundi 15 avril avec l’installation de l’échafaudage.

MACON : L’amicale des classes en 5 prépare la fête !

Mercredi 10 avril, à la salle des associations de la mairie de Sennecé-les-Mâcon, se tenait l’assemblée générale de l’amicale des classes en 5 de Mâcon.

MÂCON : La Maison de santé s'accroche pour équilibrer ses comptes

Direction et personnel recevaient ce jour Véronique Lefeuve, adjointe au maire chargée des affaires sociales, et Benjamin Dirx, député de la circonscription.

Mâcon - Lycée René Cassin : Susciter des vocations d’ingénieurs et de techniciens

Le 11 avril a eu lieu, au Lycée René Cassin, une demi-journée « ingénieur.e, technicien.ne, pourquoi pas toi ? ». Cet évènement, conjointement organisé par le lycée et l'ENSAM, s'inscrit dans le cadre des Cordées de la Réussite.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : La Région accompagne, facilite et accélère la transformation numérique

La Région se mobilise pour les territoires : un camion démonstrateur de domotique en Saône-et-Loire ; une gestion innovante de la voirie à Nevers ; des tiers lieux etc.

PRISSE - Archets pour un espoir : Un concert pour la bonne cause

Dimanche 7 avril en l’église de Prissé, devant 80 personnes, l’ensemble instrumental « Archets pour un Espoir » a donné un concert pour la bonne cause. L’association s’occupe d’un orphelinat en Inde et d’une école à Madagascar ainsi que des enfants atteints de maladies rares dans la région. Retour en images.

MÂCON – Femmes solidaires : Une soirée autour d’une autrice trop méconnue en France

Mardi 9 avril, l’association Femmes Solidaires Mâcon recevait Claude Thomas, président du Centre de Francophonie de Bourgogne et son invitée, Ken Bugul.

MÂCONNAIS NORD-CLUNISOIS : Suez confie à La Poste la relève de près de 6 000 compteurs d’eau

Les relevés sont assurés par les facteurs et les factrices pendant 12 jours

MÂCON : L'école maternelle Jean Zay va rouvrir ses portes le 29 avril

Mercredi matin, le Préfet de Saône-et-Loire Yves Séguy et le Maire de Mâcon Jean-Patrick Courtois ont inauguré les locaux rénovés de l'école maternelle Jean Zay. Locaux endommagés par l'incendie perpétré lors des émeutes dans la nuit du 29 au 30 juin 2023.

MÂCON : Infirmières, médecins et dentiste vont intégrer la nouvelle maison médicale des Saugeraies

Elle a été inaugurée mardi par Eric Maréchal, président de MÂCONhabitat, office de l'habitat propriétaire, et par le maire Jean-Patrick Courtois, entourés d'administrateurs de l'office et d'élu.e.s. 2 médecins, 2 infirmières et 1 dentiste déjà en poste dans le quartier vont intégrer les lieux cette fin de semaine. Retour également sur l'historique des aménagements engagés dans le quartier. 

MÂCON – Conseil municipal : Budget 2024 adopté !

L'opposition est revenue sur les excédents dégagés. « Les excédents permettent l'autofinancement » a répondu le maire. En fin d'intervention, Eve Comtet-Sorabella a taquiné Jean-Patrick Courtois sur 2026... La réponse a été croustillante... À voir aussi, les programmes engagés cette année.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les appels au 17 en zone police désormais centralisés au commissariat de Mâcon

Ils sont reçus au CIC, centre d'information et de commandement de la police nationale, inauguré cet après-midi par le préfet Yves Séguy et le commissaire Thomas Kieffer. 

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département fête la promotion 2024 du CGA du Salon de l'Agriculture

Retrouvez tous les primés au salon de l'agriculture de Paris

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département sur tous les fronts pour diffuser la culture partout

Le Département, premier partenaire de la culture en milieu rural

MÂCON : La Protection civile de Saône-et-Loire a 60 ans !

Samedi matin, la Protection Civile a fêté ses 60 ans. L'occasion d'animations diverses et variées sur l'esplanade Lamartine ainsi qu'une cérémonie de remise de médailles au square de la Paix, en présence des autorités.

SANTÉ : «Les médecins ne sont en rien responsables des conséquences du numerus clausus mis en oeuvre dans les années 70»

Restons sur la santé avec ce droit de réponse que nous demande l'Ordre départemental des médecins suite à notre article paru sur la table ronde proposée par l'UFC-Que choisir ? macon-infos vous propose l'intégralité de l'intervention du président de l'Ordre qui, il est vrai, n'avait pas été reprise dans notre article.