lundi 8 août 2022

 

Une décoration remise par l'ex-champion olympique de Judo et ex-ministre des Sports David Douillet vendredi soir en préfecture

 

Le décret avait été publié le jeudi 25 novembre 2021 au Journal Officiel.

Sur proposition du Premier ministre Jean Castex, André Accary, président du conseil départemental de Saône-et-Loire, était promu Chevalier dans lOrdre National du Mérité, par le président de la République.

 

La promotion dAndré Accary salue et consacre 30 années dengagement politique,. Président du Conseil départemental de Saône-et-Loire depuis 2015, il voit donc reconnus au plus haut niveaux cet engagement au service de nos concitoyens, son pragmatisme très éclairé et actif dans une gestion transparente et équilibrée du Département.

Cette reconnaissance nationale vient en particulier saluer l’action innovante mise en oeuvre dans le département en matière de lutte contre la désertification médicale. André Accary a été le premier à procéder au recrutement et à l’installation de médecins salariés dans les zones rurales, péri-urbaines, ainsi que dans les villes moyennes. Il à acquis, sur ce sujet au coeur des préoccupations des Français.es, une expertise rapidement repérée et distinguée par l’ensemble du monde politique.

 

André Accary, sur bien dautres sujets, imprime le style particulier d’une grande connaissance des dossiers conférée par l’écoute, le respect, l’équilibre et le sens prioritaire de l’intérêt général. C’est, sans nul doute, ce qui lui a valu par exemple de prendre la présidence de la commission des pompiers à lassociation des Départements de France. Il a ainsi obtenu lorganisation en 2024 du congrès national des pompiers dans la ville Préfecture de Saône-et-Loire.

 

Il est reconnu unanimement pour son pragmatisme, son efficacité, et son attachante humilité. Il préside le Département dans lintérêt général et ne sattache pas aux étiquettes politiques des élus locaux. Ce qui lui a notamment valu de voir des conseillers départementaux de lancienne opposition se rapprocher de la majorité en créant leur propre groupe, dans le sillage de Dominique Lotte, maire de Gueugnon.

 

Toutes les interventions dressèrent ce même portrait remarquable, et c’est Julien Charles, Préfet de Sâone et Loire, qui a ouvert hier soir la séquence des discours en mettant en lumière les grandes capacités d’écoute et de dialogue d’un homme véritablement au service du département : « j’ai plaisir à travailler avec vous et j’apprécie votre volonté de faire avancer les dossiers… cette reconnaissance de la République vous la méritez ! »

 

Même tonalité dans les propos de Joelle Arnoult Gonot, administratrice nationale et présidente départementale de l’ONM, qui s’attacha à présenter l’Ordre dans ses fondements historiques et ses valeurs actuelles qui correspondent en tous points à l’action d’André Accary: « Être promu ne constitue pas une fin en soi, mais tout simplement une reconnaissance nationale et une forte invitation à poursuivre, et si possible intensifier, ses activités, soient celles qui ont motivé et valu cette distinction, soit d’autres. »

 

Il revenait à David Douillet, champion olympique de judo, ex-ministre des sports et ami personnel du président du CD71, de remettre l’insigne après avoir prononcé un vibrant éloge du récipiendaire en mettant en relief les profondeurs méconnues de la personnalité de son ami : « Une bonne fée s’est penchée sur le petit dernier d’une famille de 6 enfants… cette bonne fée, ce fut le docteur Jean Paul Drapier fier d’avoir, en sa clinique, vu naître un bébé de 5,150 kg et qui devint son mentor en politique… »

 

Ce fut ensuite l’évocation du très riche et constant parcours politique du président : « des valeurs humaines fortes, le goût du travail, un attachement particulier à ses terres natales, un investissement permanent et une grande humilité qu’il doit certainement à une enfance partagée entre le travail quotidien à la ferme avec ses frères et sœur pour aider leur jeune maman veuve… André Accary ne pouvait rêver mieux puisqu’il est à la tête d’un Département dont le plus gros budget relève des solidarités… c’est en ce domaine du social et des solidarités qu’il inventa les premiers centre de santé départementaux… deux années sur le terrain, avant d’officialiser son projet qui résonne au niveau national. Jamais de paroles en l’air - on dit, on fait - vous avez réussit à faire changer la loi sans être parlementaire ! »

 

David Douillet, parrain du jour, poursuivi en visitant tous les grands projets gérés avec la même méthode : « La RCEA, vieux serpent de mer, vous avez pris les choses à bras le corps, le dispositif d’aides centralisé en soutien aux communes dans l’aménagement du territoire, l’accélération du déploiement de la fibre et la multiplication d’idées pour ramener le service public en proximité, en milieu rural… la gestion exemplaire de la crise sanitaire, venir en aides au plus fragiles, le Département a joué un rôle majeur dans cette crise. »

 

La conclusion s’imposa naturellement : « Un parcours admirable, une humilité intacte, un homme de valeurs, de convictions, un élu passionné, engagé au service des autres, investi pour son territoire, une volonté à œuvrer sans relâche pour l'intérêt général, voilà ce qui nous amène aujourd’hui à cette nomination dans l’ordre national du mérite. »

Le moment fut venu de la remise de l’insigne, de l’accolade, et de la signature du procès verbal.

 

Les yeux humides d’une émotion perceptible, André Accary, après de chaleureux remerciements, nous ouvrit grand son cœur : « une pensée pour ce cher docteur Drapier, mon père en politique. J’aimais ses valeurs, ses convictions, ses ambitions pour le territoire, il était un modèle pour moi, je suis fier de marcher dans ses pas. Une pensée également pour ma mère qui aurait été vraiment heureuse d'être à mes côtés, pour son courage à nous avoir élevés seule tous les 6… J’ai choisi David comme parrain pour son parcours atypique et remarquable. C’est sa loyauté, sa fidélité, son engagement qui ont imposé ce choix. Entre nous le courant est tout de suite passé…

 

Oui, j’aime écouter et m’appuyer sur tous ceux qui m’entourent pour l'intérêt général, pour nos communes, pour notre territoire en faisant fi de la politique politicienne… Je suis et resterai un homme de terrain, j’ai réussi à faire bouger les lignes, mais c’est bien avec vous toutes et tous… seul on est bien peu de choses en réalité. »

 

Le président Accary présenta son département comme la terre du bonheur, et en un clin d’oeil à ses collèges et amis de la Loire, Catherine Séguin, du Jura, Clément Pernot, et de l’Ain, Jean Deguerry. Il termina son propos par Vive la Saône et Loire, le plus beau département de France ! Et les réconcilier immédiatement à jamais avec « vive la France ! »

 

J.-Y. Beaudot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En famille

 

 

 

 

 

 

 

Présence de Catherine Séguin, ex-sous préfète de Mâcon

 

 

 

 

 

 

René Beaumont, ancien président du Conseil général, aux côtés de Jacqueline Falconnet

 

 

 

 

 

 

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

MÂCON - Révision du PLU : Avis défavorable de la commission d'enquête publique

Nommée par le président du tribunal administratif, la commission d'enquête, composée de trois commissaires enquêteurs, a travaillé du 31 mai au 1er juillet 2022.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département placé en vigilance orange canicule

Et ce à compter de ce mercredi 3 août après-midi, avec des températures pouvant atteindre les 38 degrés localement.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

MÂCON : La Grisière dans une forme olympique (2)

La suite de notre reportage photos

AZÉ : La 60e édition de la foire est lancée !

C’est parti pour quatre jours de foire ! Ce vendredi soir, l’avenue des plantages et le centre-bourg du village étaient en fête avec l’ouverture de la foire commerciale.

MÂCON : Parc Saône Digitale, la formidable transition d’une friche industrielle en un « poumon vert »

Le nouveau parc urbain, Saône digital, a ouvert ses portes ce lundi 25 juillet. Lors de son inauguration une semaine auparavant, le maire de Mâcon a présenté ce nouveau lieu comme « un véritable poumon vert voué à devenir un rendez-vous privilégié pour les familles mâconnaises. »

CHARNAY : L’accueil de loisirs bat son plein

Déjà plus d’une centaine d’enfants accueillis en juillet !

AZÉ : Quatre jours de fête et de foire ce week-end !

Azé en Foires aura lieu ces vendredi 29, samedi 30, dimanche 31 juillet et lundi 1er août. Quatre jours et trois rendez-vous gratuits au programme sur l’avenue ombragée des Platanes.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Un nouveau pont rail à Chagny, sur la ligne SNCF Dijon-Nevers-Tours-Montchanin-Paray le Monial

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de remplacement du pont ferroviaire franchissant la Dheune à Chagny pour un montant de 5,2 M financés par SNCF Réseau.