var _paq = window._paq = window._paq || []; /* tracker methods like "setCustomDimension" should be called before "trackPageView" */ _paq.push(['trackPageView']); _paq.push(['enableLinkTracking']); (function() { var u="https://maconinfos.matomo.cloud/"; _paq.push(['setTrackerUrl', u+'matomo.php']); _paq.push(['setSiteId', '1']); var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0]; g.async=true; g.src='//cdn.matomo.cloud/maconinfos.matomo.cloud/matomo.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s); })(); Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - BASKET : Foutu réchauffement climatique, les gazelles mangent les panthères

 

 

lundi 5 décembre 2022

Le match vu par le speaker - La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc

 

Fin ce soir des 42,195 km de marathon

Lancées depuis une semaine dans une course de fond, les Pinkies sont enfin passées sous le drapeau à damiers. Trois matchs à domicile (arédo) en quoi ? Allez, une semaine. Encore un match gagnable contre les lattoises de Montpellier, ou les montpelliéraines de Lattes. Je vous laisse cocher votre case préférée. En effet le BLMA débarque au Cosec avec sacs et bagages. Dans les valises du club se trouvent deux meneuses de l’équipe de France, Olivia Epoupa et Romane Bernies rien de moins. Ma chouchoute Ana Dabovic, fait également partie de l’équipe. Mamignan Touré joueuse de 3x3 pareil.

Le coach ne donne pas sa part aux chiens, avec 85 sélections en Equipe de France, et le rôle d’entraineur de l’équipe féminine Belge. Pointant dans les quatre dernières équipes au classement de la Ligue, tout le monde s’accorde à dire que le club héraultais n’est pas à sa place actuelle dans ce championnat. Et pourtant, voyant la dynamique actuelle du Cbbs, perso je vois bien les Pinkies battre les lattoises.

C’était sans compter sur ce fichu Covid qui continue de faire des dégâts. A Touroparc, on aurait parlé de ‘’des gars des zoos’’. Mais là, non. C’est la jeune joueuse Maïa Hirsch qui en fait les frais. Interdit donc pour elle de fouler le parquet. Elle va manquer. Il faudra jouer à sept, ce qui ne va pas arranger les affaires de Matthieu Chauvet. Trois jeunettes du centre de formation sont sur le banc. Je leur souhaite de fouler le parquet ce soir.

 

Tagada tsoin tsoin, et pouët pouët tralala

Pour ce troisième match à domicile en une semaine, une vingtaine d’aficionados de Lattes déboule avec tambours et trompettes. La dame qui début 2020, m’avait échangé, mon chapeau rose contre un tap-tap vient me saluer. Sympa. C’est dans leurs gènes, et ils ne vont pas se gêner pour se faire entendre. Anny Duperey et Audika devraient choper de nouveaux clients dès la fin du match.

C’est peut-être ce qui manque au Cbbs. Une vraie clique, une vraie bandas digne du sud-ouest, une vraie fanfare. Surtout que ce n’est pas en entrant dans la fanfare que l’on devient fanfaron. Pourtant, les deux nôtres, Stéphane et Mika se démènent sur les tambours métalliques, en se rappelant la chanson de Philipe Lavil. Bien aidé ce soir par les trois classes de cinquième du Collège de Sanvignes, notre kop a rivalisé avec celui de Lattes. Merci pour l’ambiance.

 

Parrain du match

C’est Thierry Berteau, Président du Comité Départemental de basket qui donne le coup d’envoi fictif de la rencontre. Question viticulture, nous avons le domaine Châtaigner-Durant de Juliénas qui fournit le vin rouge de la soirée VIP. Et pour le vin blanc, c’est le domaine des Tourerelles de Viré qui en profite pour faire sa promotion de ses portes ouvertes les 23 et 24 avril. Merci à tous.

 

Allez ça ne rigole pas, et c’est parti mon kiki

Vous savez compter sur vos doigts jusqu’à 5. Olivia Epoupa, en moins de temps, marque le premier panier de la soirée. Taya répond. Wallace et Paters font le coup du Père François, et enquille sept points sans trainer (2-9). J’ai rarement vu un temps-mort demandé aussi rapidement. Matthieu le fait, histoire de resserrer quelques boulons en vrac. Dans la foulée, Zoé Wadoux missile à 3 points, et ça fait du bien. Côté Lattes, ça continue de scorer.

Pour le Cbbs, Kankou fait applaudir le Cosec avec deux paniers primés de suite, en trente secondes. Puis un petit panier à 2 points pour la route (11-14). Les gazelles et les panthères se rendent coup pour coup. Romane Bernies fait passer l’écart à +6 (17-23). Mais Cap’taine Lezin et Kankou se mettent d’accord, et collent un 2+3 (22-23).

Ana Dabovic, t’as de beaux yeux tu sais, rajoute 2 points pour Montpellier. Il reste une minute ou soixante secondes, et Coco Chabrier balance à 3 points (25-25), devant un Cosec heureux de cette fin de premier ¼ temps, qui pourtant avait mal démarré neuf minutes plus tôt. Bernies réussit deux lancer-francs. Coco tire à deux points. Mais c’est l’héraultaise Elodie Naigre qui clôt le dossier avec un trois points à sept secondes du buzzer (27-30). Bon, ça tient la route.

 

Charnay ! Charnay ! Deux minutes d’arrêt

Coco Chabrier débute le second ¼ temps comme elle avait terminé le précédent. Avec un 2 points. Par deux fois, Epoupa essaye de donner de l’air à Lattes, mais les Pinkies résistent, et prouvent qu’elles existent (33-36). Epoupa, encore elle, s’essaye aux 3 points, réussit, et donne 8 points d’avance à Montpellier (35-43). A partir de là, chose incroyable, les protégées de Valéry Demory ne marqueront plus avant le buzzer.

Et il reste près de cinq minutes. Puis-je dire que les Lattoises se prêtent au jeu du fonctionnaire. Vous connaissez maintenant, le jeu pendant lequel le premier qui bouge a perdu. Eh bien, pendant cinq minutes, les occitanes ne font pas un pli. Coco en profite pour leur mettre, et un, et deux et trois paniers, plus un lancer franc pour la route (41-43). Ses copines, ayant les crocs, lui demandent de ne pas tout bouffer la viande de gazelle.

Du coup, Taya Reimer, remet sa serviette autour du cou, et croque l’ultime panier de cette première mi-temps (43-43). C’est comme 0-0, mais avec 43 points. Tout est à refaire (à lisser).

 

Lors des quinze minutes de repos réglementaires et obligatoires

Passage obligé par les toilettes et la tireuse à bière.

 

Reprise du match

Le ‘’un coup toi-un coup moi’’ reprend de plus belle. L’inarrêtable Kankou continue son travail de sape, ce qui semble normal pour une couturière de son rang. Et fait prendre 6 points d’avance au Cbbs qui n’en demandait pas moins (51-45).

Mais les fautes pleuvent comme un jour d’été à Brest. Non Ewl, je rigole !! Les lattoises elles, ne rigolent pas avec les lancers-francs. Naigre, Wallace et Touré le savent, marquent, et recollent aux fesses des Pinkies (53-51). Qui, elles, sous l’impulsion de Taya et Kankou repartent à +6. Zoé ne rate pas le cercle de loin. Mais Wallace réduit les efforts charnaysiens en mettent 6 points de suite (60-57).

Zoé prend un mauvais coup au niveau de la glotte, se retrouve assise par terre. Et en faisant part de sa désapprobation auprès de corps arbitral, prend une faute technique. Déjà sa quatrième. Aïe !! D’agressée, elle devient fautive. Pas cool. Le buzze buzze, le bipper bippe, et l’alarme à l’œil (60-57).

Je dirais que les Lattoises sont revenues en moins de temps qu’il n’en faut pour que des langues bien pendues collent beaucoup de timbres.

 

Conclusion de ce match équilibré, et gagnable

D’entrée et sans pinailler, l’américano-australienne Sidney Wallace (et copine de Groomit) tire et réussit à 3 points (60-60). Puis Mamignan et Touré refont basculer le score dans l’autre sens (60-64). Peters et Epoupa les assistent bien dans cet optique (2000). Et les gazelles passent un 9-0 en 3’30 à des panthères un peu fatiguées (60-69). Taya et Kim veillent au grain, et font 2+3 (65-69). Cap’taine Lezin tient le score à - 4 points. Touré et Peters louent une pelle chez Locamuc, et creusent un écart qui va jusqu’à 9 points. Il reste 3 minutes.

Zoé, après sa période d’abstinence sur le banc, réussit son retour avec un magnifique3 points qui enflamme le Cosec. L’effet Waadouxx a encore frappé. Malheureusement, les gazelles ont la main chaude, et enquillent 3 fois 3 points, en moins de temps qu’il n’en faut pour qu’une vraie croyante devienne une fausse sceptique (70-82). Fatal pour les filles de Matthieu Chauvet.

Il reste 1’42 à ma montre Festina à quartz, qu’il faudra que j’avance d’une heure cette nuit. Matthieu redemande un timeout. Temps-mort en français dans le texte. A 1’10, Kankou met son dernier 3 points. A la demande de Françoise D., le public chaud comme une machine à enrobé, se lève comme un seul homme. Il sait très bien que le match n’est pas terminé. La preuve est que Zoé balance également son dernier 3 points (76-84).

Cinquante secondes au chrono. Ça risque d’être compliqué. Il faudrait vraiment que les Lattoises se collent les mains à la super-glue, et se les fourrent au fond des poches, pour que panthères roses repassent devant. En bonne ex-charnaysienne, Epoupa s’applique (murale) pour ses deux derniers tirs, avant que Zoé ne termine le dossier CBBS-BLMA sur 1 lancer-franc (77-86).

Encore une fois, les filles passent à rien d’une victoire. Gros match des charnaysiennes qui arrivent à rivaliser avec des pointures de Ligue.

Les mines sont tristes, et défaites. Toujours pas de ban bourguignon. Il reste deux rencontres à domicile pour que les filles l’apprennent. Matthieu déclarera après-match qu’il a gagné plus de matchs la saison dernière, malgré une équipe qui jouait moins bien. Les saisons se suivent mais…

Moi je dis bravo aux Pinkies.

Et les paniers à 3 points

9 sur 23 tentés, soit 39 % de réussite. Partagés entre Kankou, Zoé, et Coralie qui en marque 1. Lattes fait 38 % avec 8 réussites sur 21

 

Les scoreuses : Zoé 13; Kankou 20 ; Taya 13 ; Ewl 2 ; Kim 5 ; Coralie 16 ; Prescillia 8, Noa Lefèvre 0 ; Mariam Sanogo 0 ; Heidi Ruet 0 pour le CBBS.

Olivia Epoupa 20 ; Sidney Wallace 22 ;Haley Peters 12 ; Elodie Naigre 8 ; Ana Dabovic 5 ; Mamignan Toré 12 ; Romane Bernies 7 ; Briana Day 0 ; Eléna Zemoura 0 : Elyah Kiavi 0 pour BLMA

 

Prochains matchs : Direction ASVEL samedi prochain. Retour à domicile le 16 avril avec la réception de Bourges au Cosec à 20:00.

 

Rémy MATHURIAU

 

 

 

BASKET : Face à Strasbourg, Charnay pédale dans la choucroute

Hier soir, les Pinkies se déplaçaient en Alsace lors de la septième journée de championnat de Ligue Féminine 2

BASKET (NM2) : Prissé recevait Golfe Juan - Vallauris

Après deux semaines sans match, l’Étoile Sportive Prissé Mâcon jouait ce samedi soir contre l’Azurea Club Golfe Juan - Vallauris pour son dernier match à domicile de l'année 2022.

CHARNAY : Label Club Formateur pour le CBBS !

Le club reconnu sur dossier et de par ses moyens offerts, belle promotion et reconnaissance !

BASKET - Charnay vs Aulnoye : Coq au vin contre coq à la bière, pot-au-feu contre Waterzooî etc.

Le match vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET (LF2) : Les filles du CBBS ont-elles conforté leur place de leader ?

Les Pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud accueillaient l’A.S. Aulnoye Basket ce samedi soir au cosec lors de la 6ème journée du championnat LF2.

BASKET (NM2) : Prissé a mal face St-Priest

L’Étoile Sportive Prissé Mâcon a joué son neuvième match de championnat Nationale 2 en accueillant l’AL Saint-Priest samedi soir.

BASKET (LF2) Charnay vs La Tronche : La Tronche fait la grimace...

Le match vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer en un seul bloc !

BASKET (LF2) : Les Pinkies du CBBS recevaient les iséroises de La Tronche Meylan

Ce samedi soir au cosec de Charnay Lès Mâcon, les joueuses du Charnay Basket Bourgogne Sud jouaient leur deuxième match à domicile de la saison et visaient une troisième victoire en quatre matchs.

MÂCON : Paul Le Guen évoque son expérience auprès des partenaires du CBBS

Le Charnay Basket Bourgogne Sud a gâté ses partenaires avec la présence exceptionnelle de l’ancien joueur pro du PSG pour une soirée d’échanges sur le management dans le sport.

BASKET : Charnay a failli faire la passe de 3 en LF2

Après deux belles victoires consécutives sur Monaco et Reims, les Pinkies se rendaient ce samedi 29 octobre en Eure-et Loire en général, et à Chartres en particulier.

BASKET (NM2) : Les Tangos de Prissé recevaient La Ravoire Challes

Ce samedi soir à Prissé, c’était la 7ème journée de Nationale 2 avec deux équipes à égalité de points avant cette rencontre.

BASKET : Après un bon Monaco, pourquoi pas un peu de champagne

Rémy Mathuriau reprend du service avec sa chronique d'après-match. Le match vu par le speaker après la victoire des Pinkies contre Reims.

BASKET (LF2) : Les Pinkies ont retrouvé le sourire au Cosec !

Pour leur deuxième match en ligue féminine 2, le premier à domicile, les charnaysiennes se sont largement imposées samedi soir face au Champagne Basket Féminin de Reims, score final 92 - 48.

BASKET (LF2) : Les Charnaysiennes remportent leur 1er match de championnat

Après s'être fait battre de 2 points en Coupe de France le week-end denier dernier par le club de Monaco, promu cette saison, les Pinkies y sont retournées ce samedi.

BASKET (LF2 - préparation) : Large victoire du CBBS

Les joueuses charnaysiennes du nouveau coach Stéphane Leite se sont largement imposées, 68-39, en match amical hier samedi 24 septembre.

BASKET (NM2) : C’était le derby à Prissé !

Samedi soir, les tangos de l’Étoile Sportive Prissé Mâcon recevaient le voisin Beaujolais Basket lors de la troisième journée de Nationale Masculine 2.

BASKET (LF2) : Coup d'envoi officiel de la saison pour les partenaires du Charnay Basket Bourgogne Sud

Hier soir l’heure du renouveau sonnait pour le CHARNAY BASKET Bourgogne Sud lors de la traditionnelle soirée annuelle des partenaires organisée, cette année, dans l’enceinte d’Edenwall à Charnay Lès Mâcon.

BASKET : Le club de St-Martin-Belle-Roche a fêté ses 70 ans

Les vieilles licences ont été ressorties

BASKET (NM2) : L'ES Prissé-Mâcon reprend du service

Retour en poule sud, moyenne d'âge de l'équipe abaissée de 4 ans, et embauche d'un manageur général. Telles sont les grandes nouvelles du club en cette reprise.

BASKET (LF2) : Le CBBS découvre les étapes de son tour de France

Suite à trois saisons pas des plus simples en Ligue Féminine, les Charnaysiennes évolueront la saison prochaine en LF2. La Fédération Française De Basket-ball vient de dévoiler les calendriers des différents championnats.

PRISSÉ – Vin't'age basket ball challenge : L'équipe locale des « Bourguignons Vieilles Vignes » conserve son titre !

L’Etoile Sportive Prissé Mâcon a organisé, ce weekend, la troisième édition du Vin't'age Basketball Challenge. Débutée vendredi soir, il s’agit d’un événement alliant le sport et le vin.