mercredi 18 mai 2022

Ce mercredi, Eve Comtet-Sorabella, présidente du groupe d'opposition Mâcon Citoyen, et ses élu(e)s ont présenté leurs vœux aux Mâconnais.

« En ce début d'année, avec les élu(e)s de Mâcon Citoyen, nous vous souhaitons le meilleur pour 2022.

2021, a été une année bien particulière. Chacun(e) d'entre nous a tenté de trouver un équilibre entre des mesures sanitaires contraignantes et la nécessité de maintenir des liens. Liens qui nous unissent et sont indispensables à notre bonne santé, affective, psychique, physique.

Nous vous souhaitons de vous réaliser dans tous vos projets.

2022, se présente avec d'immenses défis sociaux, environnementaux et démocratiques à relever.

Nous sommes dans la continuité de 2021, mais des leviers existent et il sont à notre portée pour y parvenir.

Ces défis sont aussi stimulants et ouvrent de formidables perspectives pour vivre mieux au quotidien dans une ville plus accueillante, dynamique, solidaire, riche de liens sociaux qui répondra toujours mieux aux besoins de ses habitants, du plus jeune au plus ancien, femmes et hommes. Une ville dont les acteurs économiques et associatifs se sont toujours soutenus.

En France, le contexte politique des élections présidentielles et législatives à venir est marqué par la crise et la division. Cette division nous éloigne des enjeux cruciaux et nous fait perdre pied. Elle nous rend sourd et aveugle au gouvernement, aux bouleversements auxquels nous, et les générations à venir, devons nous confronter.

Nous sommes engagés à rester unis pour répondre aux besoins et aux aspirations des mâconnais.

La vie continue malgré les répercussions de la crise sanitaire et nous, élus de Mâcon Citoyen, avons la volonté de rester présents dans la vie politique locale à Mâcon et sur l'agglomération. Nous avons bien l'intention de continuer à faire vivre les projets qui nous ont animés en 2021 et qui nous animeront encore en 2022. Avec beaucoup de choses à faire avancer dans la ville et son agglomération.

En 2022, que vivent fraternité, égalité et liberté », a déclaré la présidente avant de laisser la parole aux autres conseillers. »

 

Soutien au Collectif du stade de Flacé

Gabriel Siméon a saisi l'occasion pour affirmer le soutien au Collectif du stade de Flacé mobilisé depuis plusieurs semaines contre la bétonisation du stade Jules Révillon. Il a rappelé que Mâcon Citoyen se tient à la disposition des habitants s'ils le souhaitent. L'élu invite le maire « à saisir la main tendue par le Collectif » et à venir sur place pour échanger.

Catherine Amaro a mentionné les nombreux collectifs qui ont émergé récemment, représentant des citoyens désireux de prendre la parole et que l'on n'entend pas forcément. Elle est également revenue sur les mobilités :

« Cette année, nous avons eu la présentation d'un schéma ne correspondant pas aux besoins des habitants. Cette non concertation entre les besoins des habitants et des grands effets d'annonce en permanence devient pénalisant pour nous tous. Si la ville est si engorgée, c'est peut-être qu'il manque des transports en commun. Rien n'est prévu pour la Cité de l'entreprise. En parallèle, on a le développement du projet de bus à hydrogène. Projet à l'arrêt, le dossier ayant été remodelé. Je souhaite pour 2022, que tous les élu(e)s arrivent à se pencher ensemble sur les besoins des gens et à être réellement à leur service. »

Eric Ponchaux a salué le travail accompli par le CCAS, mais regrette l'absence de diagnostic des besoins sociaux sur la ville de Mâcon, « une obligation légale qui permettrait de répondre aux vrais besoins de la population. »

Enfin, Emmanuel Jallageas a évoqué la proximité et la pédagogie : « Des sujets importants traités en 2021 seront de lourds travaux en 2022, notamment le PLU. On ne peut se satisfaire de réunions publiques avec peu de participants alors qu'il est question de Mâcon et son agglomération. Je suis déçu de la gouvernance. Tout est fait pour mettre la minorité au placard. »

L'élu a également signalé : « Il n'y a pas de division dans notre groupe d'opposition, mais seulement des sensibilités politiques différentes. Nous sommes tous d'accord sur la politique de proximité. Nous réaffirmons notre soutien aux associations. » Avant de s'interroger en guise de conclusion : « Quelles seront les retombées de Mâcon 2024 pour les Mâconnais ? »

Propos recueillis par M. A.

MÂCON - Ecoles qui chantent : place aux enfants du CP au CM2 !

Le théâtre de Mâcon a accueilli ce mardi la deuxième représentation des rencontres « Écoles qui chantent ».

CHARNAY : Mieux vaut prévenir que guérir

C'est ce qu'on appris les visiteurs samedi après-midi sur la place Mommessin transformée en place de la Prévention routière.

PHOTOS : à Mâcon, on s'éclate à la fête foraine ! (2)

Deuxième volet de notre album photos sur ce premier jour de la fête.

Val Lamartinien - Vélo Gourmande : un weekend ensoleillé pour le plus grand bonheur des cyclistes

La 4ème édition de la traditionnelle Vélo Gourmande a pris le départ, ce samedi matin, au caveau des Vignerons des Terres Secrètes à Verzé.

IGÉ : Pleins feux sur le marché gourmand des Vignerons d'Igé

Jusqu’à ce samedi soir, les Vignerons d’Igé organise un marché gourmand dans leur chai. Douze producteurs locaux vous y attendent jusqu’à 18 h !

MÂCON - La Chanaye : 200 offres et des candidats pour le 1er Forum de l’emploi et de la formation

Ce jeudi, le centre social de La Chanaye accueillait le Forum pour l’Emploi et la Formation. De 9 h à 13 h, des nombreux stands étaient ouverts aux résidents du quartier et proposaient de nombreuses offres d’emploi, d’aides et de formation. Une démarche de proximité pour contrer le déficit de candidatures du territoire.

MÂCON : La 7e biennale d'Art naïf s’invite à la Médiathèque

Après l’inauguration de la biennale samedi dernier, une exposition vernissage a eu lieu, ce mercredi, à la médiathèque pour remercier tous les acteurs qui ont participé à ce projet.

MÂCON-SANCÉ : Le Printemps du handicap revient !

Année de transition pour l'AMi, association organisatrice, trois rendez-vous sont proposés cette année...

MÂCON : Seize lycéens font valoir leur talent d’orateur

Le Rotary Club de Mâcon présentait cette année le 5e concours d’éloquence sous la présidence de Jean-Luc Delys et Michel Braillon, responsable de l’organisation. La finale a eu lieu ce samedi après-midi à l’amphithéâtre Guillemin avec trois lauréates au terme du concours.

MÂCON : Charles Malnoury, père, grand-père et arrière-grand-père, a 100 ans !

C’est par ce beau dimanche de mai que la famille et les amis se sont réunis au restaurant « Le Comptoir d’Antoine » pour fêter le centenaire de leur père, grand-père et arrière-grand-père Charles Malnoury.