mercredi 17 avril 2024

 

Après une saison de prise de marques et une première saison pour la fabrique de la relation (son projet pour le Théâtre) bouclée en beauté, qui a vu 20 000 spectateurs franchir les portes de l'établissement, Virginie Lonchamp entame une troisième saison à la tête de la Scène nationale de Mâcon.

Philosophie et politique de diffusion et d'éducation artistique reconduites pour une seconde saison de spectacles, de rencontres, de liens, d'expériences à vivre et à partager pour entrer dans cette chose vivante et complexe qu'est la relation humaine.

Cette saison encore, il y en aura pour toutes les curiosités et tous les âges. De quoi bousculer, impressionner, réfléchir, savourer, déguster, apaiser, écouter, voir, rire... bref, s'élever et s'enrichir.

L'entrée en matière se fera par une cabane au Théâtre dès mercredi prochain. Moment de partage ouvert à toutes et tous, y compris aux enfants bien sûr. Avec plus de 5 000 boites en carton et des règles du jeu à disposition, nous sommes invité.e.s à produire des constructions inattendues et, ainsi, devenir co-auteurs et co-autrices d'une installation en expansion et en perpétuelle mutation.

Cette installation participative se prolongera sur un mois, jusqu'à la 1ère date de la saison 2023-24, à savoir les 23 fragments de ces derniers jours, une acrobatie de la résilience tel un hymne à la vie, de la circographe Maroussia Diaz Verbèke, en partenariat avec le collectif brésilien Instrumento de Ver.

 

Les artistes associé.e.s rempilent également. Le danseur chorégraphe autodidacte Amala Dianor part des origines du hip-hop pour nous proposer Dub, créé à la suite d'un voyage d'un an à travers le monde pour aller à la source de cette danse urbaine. Rendez-vous le 12 décembre pour un tableau vivant, créatif, sonores, jouissif des danses d'aujourd'hui.

Jean-Philippe Naas, metteur en scène, évoquera la filiation à travers La Rivière les 5 et 6 mars à partir d'un travail d'écriture de Denis Lachaud. Alban, Émile et Olivier vident leur maison d'enfance... si les frères ont grandi ensemble, aucun n'a la même version de l'histoire de leur enfance... Le binôme revient ainsi sur un thème qui les anime depuis de longues années : la reconnaissance de la place de chacun.e. Quelque chose qui parle à tout le monde.

On retrouvera aussi Thaïs Beauchard de Lucas, dramaturge, comédien.ne et auteurice (NDLR : pas de faute mais orthographe d'un mot qui désigne l'artiste se définissant comme transgenre) et Héloïse Desrivières, écrivaine, metteuse en scène et interprète, toutes deux en résidence au Théâtre, aux journées du patrimoine pour des visites insolites à la rencontre des fantômes du Théâtre.

 

De nombreux moments marqueront cette saison, tels que L'Avare, joué par Benoît Lambert, qui fait son retour après sa résidence à Mâcon en 1998 ! Aïda, de Verdi, jouée sur une heure par 120 musiciens sur la scène du Grand Théâtre pendant le festival des Symphonies d'automne. Un défi proposé par le directeur du conservatoire de Mâcon David Hurpeau !

Invitation à sentir le pouvoir de la parole sur un sujet très lourd, l'inceste, avec Vive, de Joséphine Chaffin et Clément Carabédian. Tout au long d'un procès, soutenue par son avocat, une jeune et brillante cheffe dénonce les agissements de son père, représentant de la gastronomie étoilée.

Hymne à la liberté également avec Dicklove et une femme « garçon manqué » qui évolue entre un mât chinois viril et une barre de pole dance lascive ; du théâtre encore avec le bien connu Casse-Noisette ; de l'humour belge avec Elles vivent, satire déjantée de la communication en période électorale ; un péplum au mois de mai avec Péplum médiéval de Valérian Guillaume et Olivier Martin-Salvan, en association avec les deux autres scènes nationales du département (Chalon et Le Creusot), et un banquet pour terminer la soirée, le tout à L'Arc, au Creusot.

Quant au premier week-end en famille, il aura lieu les 21 et 22 octobre avec 4 spectacles, des ateliers, un coin lecture, un grand jeu surprise et de la cuisine (participation à l'élaboration du repas partagé avec les Petites cantines).  

 

Pour l'heure, place à la présentation de la saison vendredi prochain à 19h30, en présence de nombreux artistes.

Un après-midi 100 % famille mercredi après-midi, à partir de 14h30, pour commencer les cabanes.

 

Rodolphe Bretin

 

Cliquez ici pour accéder au programme complet de la saison.

 

Venez faire des cabanes en carton à partir de mercredi

 

 


À noter : la billetterie sera ouverte les mercredis toute la journée, avec une pause méridienne d'une heure.

 

 

Leïla Tiverné, responsable de la communication, aux côtés de Virginie Lonchamp

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 7km de bouchons sur l'A6 cet après-midi, à hauteur d'Uchizy, suite à un accident

Un agent pénitentiaire a été grièvement blessé. ACTUALISÉ : Il est décédé des suites de ses blessures

CHARNAY : Un incendie de container chez Dubois isolation

RECTIFICATIF : Il était écrit que l'incendie avait touché l'entreprise Ecobat. Or, il s'agit de l'entreprise Dubois isolation. Toutes nos excuses pour les désagréments engendrés par cette erreur à l'entreprise Ecobat.

RCEA : Délit de très très grande vitesse à hauteur de Milly-Lamartine

Il ne lui manquait plus que des ailes pour s'envoler...

CLUNY : 600 m² d'une maison bourgeoise partis en fumée !

Un dimanche glacial dans le département mais un dimanche de feu à Cluny.

Affaire Marwan Berreni : Vers un macabre dénouement

Le corps sans vie retrouvé dans une maison abandonnée à Corcelles-en-Beaujolais serait celui de l’acteur de « Plus Belle la vie ». (Photographié avec Dounia Coesens à Loché le printemps dernier lors d’une fête de village).

BOURGVILAIN : Elle a maintenu son conjoint en vie, victime d'un arrêt cardiaque à 35 ans

Aurélie, encore éprouvée par ce moment très difficile, a bien voulu raconter son histoire, pour aider.