samedi 15 juin 2024

 

« Clément Turpin, l'arbitre français de la demi-finale aller de la Ligue des champions entre le Bayern Munich et le Real Madrid (2-2), a été à la hauteur de l'évènement prenant des décisions justes et au bon moment sans avoir besoin du VAR. » Voilà ce qu’annonçait le journal l’Équipe reconnaissant les valeurs de cette star planétaire du corps arbitral.

Il y a aussi cette manchette de RMC Sport/BFM : « BAYERN-REAL : ce que la France a de mieux à offrir, la prestation de Turpin saluée aux 4 coins du monde »

La presse est unanime à propos de Clément Turpin, qui vit en Saône et Loire. Il est une star de l’arbitrage. Il était donc naturel que Nicolas Freycon, président du CBBS, l’invite à l’une des soirées Carré Or qui réunit et fédère tous les partenaires du Club.  

Clément Turpin, avec une grande simplicité, confie : « quand j’étais plus jeune, j’étais timide, presque introverti, et puis pousser la porte de la formation darbitre m’a fait acquérir du caractère, une posture, ces mêmes dispositions qui vont construire votre vie. » C’est ce qu’il disait récemment aux collégiens et lycéens du bassin minier, lui qui a côtoyé le collège Jean Moulin et le lycée Parriat de Montceau, ville où il est licencié au FCMB.

Larbitre international, avec une dynamique aisance et un calme équilibré, porte donc en lui une passion mais surtout une philosophie de son rôle d’arbitre.

Ce jeudi soir à la Cité des Vins, devant un parterre de responsables, de managers, de décideurs, il a voulu démontrer combien la prise de décision sous pression est un exercice de haute maitrise qui le rapproche du quotidien des décideurs que sont les entrepreneurs ou responsables.

Plus qu’une conférence avec vidéo, décryptage et commentaires, c’est à une véritable leçon de philosophie que le jeune arbitre s’est livré.

« Gérer les situations extrêmes sous pression, c’est mon travail, mais c’est aussi un peu votre quotidien d’entrepreneurs. » La coupe du monde 2018, 2 milliards de spectateurs et il faut décider si oui ou non l’on accorde le pénalty, c’est un des nombreux exemples qui viennent nourrir la réflexion de la salle.

« Un arbitre c’est un sportif, je fais en moyenne 12,25 km par match et reste contrôlé médicalement en permanence. Un arbitre c’est un juriste, le règlement du jeu doit être connu et appliqué. Un arbitre c’est un médiateur, appliquer une règle c’est la confronter au contexte, entre constat et sanction il existe une part de libre arbitre pour trouver le mariage idéal entre la Loi et la sanction. Un arbitre, c’est enfin un comédien, qui doit rester perméable au contexte émotionnel. »

Les exemples vidéos décryptés font interagir la salle et les échanges deviennent passionnants. « Il faut être vrai dans ce que l’on transmet, le comportement est le ciment du sport ; pour les arbitres, les joueurs, les managers, l’enjeu est identique, i faut savoir prendre ses responsabilités, maitriser les gestes techniques, en favorisant le spectacle. Les erreurs sont inhérentes à la prise de décision par les hommes et les femmes. On commet tous des erreurs mais dans  le sport on les partage.

La pression financière est bien là mais la pression humaine est encore plus perceptible, il est important de mettre en œuvre des postures d’autorité… »

Voilà une part de l’exceptionnel moment que Clément Turpin a fait vivre au Carré Or !

La star des stades en ébullition nous a fait partager la force d’un humanisme profond et l’équilibre d’un homme qui vit son métier dans la passion. Merci Clément !

Jean-Yves Beaudot

 

 

MÂCON : Les Marbettes profitent de leur AG pour donner à la Ligue contre le cancer et Orphéopolis

L’association des Marbettes a tenu son assemblée générale jeudi soir au centre social des 1 000 fenêtres Un peu plus d’une vingtaine de personnes était présente, dans la bonne humeur, car le bilan de l’association a de quoi créer l’enthousiasme !

TOUR DE FRANCE : Votez Mâcon !

Dans le cadre du Tour de France, les villes-étapes accueillant cet évènement sont mises au défi sur les réseaux sociaux. L’objectif est de célébrer le passage de la course dans la commune en mettant à l’honneur la couleur du symbole du Tour de France : le Maillot Jaune.

SAINTE-CÉCILE : La lutte a déjà repris contre l'exploitation de la carrière

Comme sentant le mauvais vent arriver, Les Amis de Sainte-Cécile n'ont pas attendu l'arrêté préfectoral pour se (re)mobiliser

ÉLECTIONS EUROPÉENNES : Jordan Bardella très largement en tête à Mâcon

Raphaël Glucksmann (PS) et Valérie Hayer (Renaissance) sont dans un mouchoir de poche. Tous les chiffres, bureau de vote par bureau de vote.

SPA MÂCON : Les abandons d’animaux en augmentation

Une vingtaine de personnes étaient réunies ce samedi 8 juin à 14h30 à la Grisière pour assister à l’assemblée générale de la SPA de Mâcon. Les abandons sont en hausse, les frais de l’association aussi. La Société protectrice des animaux a plus que jamais besoin de vos dons.

MÂCON : La grande famille du lycée Cassin fête l’excellence

Un souffle de réussite, d’espérance, qui valorise l’immense travail accompli au sein du lycée.

MÂCON : Vibrante cérémonie d'hommage aux morts en Indochine

La journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine est célébrée le 8 juin, jour du transfert de la dépouille du soldat inconnu d’Indochine à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette.

MÂCON – Lycée : Dumaine s’envole à Malte avec Erasmus

En mars et avril, quatre élèves de terminales baccalauréat professionnel « métiers du commerce » ont pu effectuer un stage de quatre semaines sur l’île de Malte.

MÂCON – Transition énergétique : Les entreprises régionales passées au crible

Où en sont les entreprises dans leur processus de transition énergétique ? Pour la savoir, le Crédit Agricole a lancé en partenariat avec l’institut de sondage CSA, un baromètre dédié. Il était présenté aux entrepreneurs jeudi matin à la cité des climats et des vins à Mâcon.

MÂCON : Quelques découvertes sur le chantier de fouille des Épinoches

À quelques jours de l’ouverture du chantier des fouilles au public à l’occasion des journées européennes de l’archéologie, le responsable scientifique de la fouille Daniel Barthèlemy, accompagné de Hervé Reynaud, vice-président du Conseil départemental chargé de la Culture et du Patrimoine), a proposé un point d’étape de la fouille.