dimanche 21 avril 2024

 

Christine Robin recevait aux côtés de la majorité, ce matin à l'espace la Verchère, les charnaysiens et les élu.e.s : la secrétaire générale de la Préfecture de Saône-et-Loire et sous-préfète de Mâcon Agnès Chavanon, le sénateur Fabien Genet, le député Benjamin Dirx et Jean-Patrick Courtois, président de l'agglomération Mâconnais-Beaujolais et Vice-président du Conseil Départemental, pour la cérémonie des vœux.

Madame le maire a tout d'abord souhaité une très bonne année à tous avant de débuter la cérémonie par une vidéo retraçant les grands événements de l'année écoulée.

« Je veux exprimer ma reconnaissance envers chacune et chacun d'entre vous pour votre soutien, votre confiance et votre engagement dans l’accompagnement de ce projet que nous avons entrepris ensemble en 2020. Mais, si la quasi-totalité de nos promesses électorales sont réalisées, cela ne signifie bien évidemment pas la fin de notre action.

Au contraire, prenons le temps de réfléchir à nos succès, aux pistes d’amélioration, à comment faire encore plus et mieux.

Prenons le temps d'identifier de nouveaux défis et d’organiser l'avenir... »

Après avoir évoqué le contexte empreint de pessimisme et d'inquiétude, la première édile a souligné quelques bonnes raisons de garder le sourire :

 

  • sur le plan national :

  • un taux de chômage proche des 7%, une espérance de vie grandissante (la France compte aujourd'hui, 30 fois plus de centenaire qu'en 1970) 

  • sur le plan environnemental :

  • net recul de la déforestation de l'Amazonie, le traité de l'ONU pour la protection des océans, la résorption du trou de la couche d'ozone 

  • Sur le plan local :

  • la rénovation des écoles, le nouvel éclairage public

 

Ces deux chantiers ont déjà permis en 2023 une baisse significative de la consommation en kWh divisée par 2,5 en 2 ans et a vu la facture globale de 445 000 € en 2022, retomber à 233 000 € en 2023.

  • Les travaux d’entretien et de réfection des rues et routes

  • La modification du PLU pour imposer aux promoteurs des règles beaucoup plus strictes en matière d’environnement a permis à la commune de reprendre la maîtrise de son développement

  • côté tranquillité publique, renforcement des effectifs de la police municipale, déploiement d'un réseau de caméras de vidéoprotection

  • régulation de la vitesse dans la partie la plus urbaine de la commune en généralisant la zone 30

  • réflexion pour la mise en place d’une zone bleue, une zone gratuite à durée limitée sur la place de l’Abbé Ferret

Des investissements qui ont été possibles grâce aux subventions de l’État, du Département et de l’Agglomération que Christine Robin a vivement remercié avant de mentionner « l'énergie collective qui participe au bien vivre à Charnay », et de saluer la vie associative qui a retrouvé toute sa vigueur d’avant Covid avec « une pensée particulière pour les associations qui œuvrent au profit des séniors ». Des remerciements adressés également à Actem pour son apport dans la programmation culturelle de la Ville, sans oublier la belle dynamique des commerces charnaysiens.

« Cette réussite est avant tout la récompense d’un énorme travail d’équipe. » C'est pourquoi l'élue a laissé la parole à ses adjoint.e.s à travers une vidéo.

« Vous l’aurez compris, ici à Charnay, comme le dit le philosophe Alain : Le pessimisme est d'humeur, l'optimisme est de volonté. » Et de la volonté nous en avons à revendre !...

Il est urgent de sortir de cette posture défaitiste qui nous empêche d'avancer et de saisir les opportunités qui se présentent. Ne soyons pas les spectateurs passifs de notre destin.

C’est ce travail de réflexion d’abord, pour engager les projets ensuite, que je vous propose en 2024 à l’échelle de notre belle commune...

Charnay attire toujours de nouveaux habitants.

Alors, nous avons deux solutions :

Soit, comme d’aucun le voudrait, on se referme sur nous mêmes... soit nous réfléchissons ensemble à comment accompagner cette attractivité, comment bien accueillir de nouveaux habitants en préservant, un art de vivre charnaysien.

Aujourd'hui, je souhaite partager avec vous cette perspective ambitieuse mais raisonnée pour Charnay.

Nous avons accompli beaucoup au cours des dernières années, mais il est maintenant temps de nous projeter vers l'avenir et de façonner ensemble la ville dans laquelle nous voulons vivre. »

Pour ce faire la municipalité engagera prochainement une grande consultation publique.

« Ensemble, nous explorerons la seule question qui vaille : quelle ville voulons-nous pour demain ?

Vos idées seront le moteur de cette réflexion collective. Avec l’objectif d’écrire ensemble une véritable stratégie de développement, un projet de ville Charnay 2040. »

 

En 2024, quelques projets sont d’ores et déjà planifiés :

La poursuite des programmes MOBY sur l’écomobilité scolaire, de Nature en Ville, pour verdir le centre-ville ; la rénovation énergétique du COSEC.

Et pour 2025, le chantier de la réfection de la rue des Petits Champs, et celui de la rénovation de l’Espace la Verchère.

L'école de musique a clos en beauté la cérémonie.

Maryse Amélineau

 

Photos © Maryse Amélineau

      

   

  

   

     

   

MACON - ECL de Bioux : Les premières Olympiades des APA réussies !

Mercredi, l’ECL de Bioux avait organisé ses premières Olympiades pour les élèves qui pratiquent le sport santé.

MÂCON : Un nouveau contrat de ville pour soutenir les quartiers en difficultés

C'est à la maison de quartier des Gautriats que Mâconnais Beaujolais Agglomération et l’État, entourés par leurs partenaires (Banque des territoires, CAF, France travail, Mâcon habitat) ont signé « Engagements quartiers 2030 », soit le renouvellement du contrat de ville.

CHARNAY : Un spectacle tout en poésie

Dans le cadre de la programmation culturelle de la ville de Charnay, la salle du vieux temple recevait la compagnie Curupira pour un spectacle théâtral pour enfants : Dans la cabane.

MÂCON : La Police Nationale s’attaque au point de deal des Gautriats

Une vingtaine de policiers sont intervenus cet après-midi.

IGÉ : Comme le chantait le regretté Bourvil, « elle vendait des cartes postales, puis aussi des crayons »

Mais dans les rues d’Igé, Valérie vend plutôt ses compositions florales, en déambulant... Clin d'oeil

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : La Région accompagne, facilite et accélère la transformation numérique

La Région se mobilise pour les territoires : un camion démonstrateur de domotique en Saône-et-Loire ; une gestion innovante de la voirie à Nevers ; des tiers lieux etc.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE - Etude : Les Bourguignons et le sport

Selon une étude de l'Insee, 426 000 licences sportives ont été délivrées en 2022 en Bourgogne-Franche-Comté. C’est la 5e région de France métropolitaine comptant le moins de licences pour 1 000 habitants. Et sur le podium des sports pratiqués, on retrouve... 

MÂCON - Femmes Solidaires en AG : « Nous portons une grande ambition d’ouverture à l’autre »

Issu de l’Union des femmes françaises, le mouvement de lutte pour la défense et l’avancée des droits des femmes Femmes solidaires Mâcon tenait son assemblée générale lundi 15 avril à la salle Pavillon.

LEYNES : Un premier forum des associations

C’est une première à Leynes : pratiquement toutes les associations de la commune étaient regroupées sous les platanes de la place du village pour présenter la liste de leurs diverses activités et répondre aux questions des visiteurs.

MÂCON : Un salon pour les geeks et pour la bonne cause !

Ce dimanche, le Lions club Mâcon Alphonse de. organise son premier salon des jouets anciens, geek et BD, jusqu'à 17h à la salle du Pavillon, au profit des enfants malades.

VIRÉ : Les professionnels de l’objet ancien ripostent à internet et aux vide-greniers !

Lorenzo Gelsumini est l’organisateur star de cette grande brocante et exposition qui se tient à Viré ce week-end tout autour et dans la salle des fêtes. Profitez-en, c'est encore ouvert demain dimanche 14 avril !

BOURGOGNE – Élevage : L214 veut faire fermer un abattoir Bigard en Côte-d’or

L’association de défense des animaux a dévoilé cette semaine une enquête menée à l’abattoir Bigard de Venarey-les-Laumes en Côte d’or. Elle dénonce, images à l’appui, l’égorgement à vif, une violence délibérée et de graves infractions.

CLIN D’ŒIL : Un champion de poker à Saint-Amour-Bellevue

Connu sous le pseudo “F.Ngannou”, il a remporté plus de 220 000 € sur le plus gros tournoi de printemps.

MÂCON - Passage Goncourt : Les travaux du mur végétalisé vont démarrer

Le projet de mur végétalisé situé au passage Goncourt se concrétise. Les travaux démarreront à compter du lundi 15 avril avec l’installation de l’échafaudage.

MACON : L’amicale des classes en 5 prépare la fête !

Mercredi 10 avril, à la salle des associations de la mairie de Sennecé-les-Mâcon, se tenait l’assemblée générale de l’amicale des classes en 5 de Mâcon.

MÂCON : La Maison de santé s'accroche pour équilibrer ses comptes

Direction et personnel recevaient ce jour Véronique Lefeuve, adjointe au maire chargée des affaires sociales, et Benjamin Dirx, député de la circonscription.

Mâcon - Lycée René Cassin : Susciter des vocations d’ingénieurs et de techniciens

Le 11 avril a eu lieu, au Lycée René Cassin, une demi-journée « ingénieur.e, technicien.ne, pourquoi pas toi ? ». Cet évènement, conjointement organisé par le lycée et l'ENSAM, s'inscrit dans le cadre des Cordées de la Réussite.

PRISSE - Archets pour un espoir : Un concert pour la bonne cause

Dimanche 7 avril en l’église de Prissé, devant 80 personnes, l’ensemble instrumental « Archets pour un Espoir » a donné un concert pour la bonne cause. L’association s’occupe d’un orphelinat en Inde et d’une école à Madagascar ainsi que des enfants atteints de maladies rares dans la région. Retour en images.

MÂCON – Femmes solidaires : Une soirée autour d’une autrice trop méconnue en France

Mardi 9 avril, l’association Femmes Solidaires Mâcon recevait Claude Thomas, président du Centre de Francophonie de Bourgogne et son invitée, Ken Bugul.