samedi 15 juin 2024

 

Yann Morel, directeur adjoint de l’association les Jardins de Cocagne, nous accueille en plantant le décor de la journée : 

« Le 20 mai a eu lieu la Journée Mondiale des Abeilles. A cette occasion, ce vendredi 24 mai, les Jardins de Cocagne  recevaient un apiculteur qui possède une ruche mobile. Ruche qu’il va faire découvrir aux élèves des écoles maternelles et élémentaires de l’école Arc en Ciel de Mâcon dans un premier temps, puis aux adhérents de l’association des Jardins de Cocagne de Mâcon tout au long de la journée. 

Pascal  Sassignol est un apiculteur de Champforgeuil, aujourd’hui à la retraite, membre du bureau du Groupement de Défense Sanitaire Apicole GDSA 71, qui lui a confié une mission pédagogique de haute importance, celle de présenter le monde fabuleux des abeilles.

« Le but d’une ruche pédagogique est de voir le fonctionnement d’une colonie dans la ruche de manière virtuelle. Avec cet outil nous pouvons travailler sur des points précis. Nous pouvons observer le travail de la reine, reconnaitre les abeilles qui ventilent. Nous pouvons aussi observer des oeufs. C’est un moyen pédagogique très important qui peut se déplacer partout. Nous faisons une douzaine de cours théorique et pratique par an.

On explique sommairement la vie de celle-ci, son utilité dans notre écosystème et les bienfaits des produits de la ruche. »

Aziza Boulat est la professeure des écoles qui accompagne ce matin les classes d’enfants qui vont se succéder dans la boutique des Jardins de Cocagne. Elle explique avec une extrême gentillesse que l’école Arc en Ciel agit dans le cadre du dispositif ‘éco école’ et du projet éducatif centré cette année sur les thèmes de la biodiversité et de la solidarité. »

Ce partenariat Jardins de Cocagne/GDSA71/ Arc en Ciel répondait donc parfaitement aux attentes de chacun et surtout des enfants qui, assis devant la ruche virtuelle et pédagogique on pu, fascinés, s’embarquaient dans le monde merveilleux des abeilles…   

L’intérêt pédagogique d’une telle démarche n’est plus a démontrer. En France, depuis une trentaine d’années, les populations d’abeilles diminuent. Ce phénomène touche d’autres pays d’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie. Cette surmortalité alarmante s’est accélérée depuis le milieu des années 1990, des ruchers entiers ont été dévastés en quelques années.

Les causes de ce désastre ? Peut être l’usage intensif de produits phytosanitaires, qui intoxiquent les abeilles et favorisent, en diminuant les défenses immunitaires, les infections parasitaires… aussi peut être, le redoutable frelon asiatique qui colonise nos territoires… Observer une ruche pédagogique, c’est aborder avec les enfants les effets de la pollution, comprendre la pollinisation, aborder la vie en société des abeilles. 

« Nous sommes convaincus que la sauvegarde de l’abeille passe aussi par une sensibilisation et une bonne éducation du public, et particulièrement des plus jeunes. Avec notre ruche pédagogique, découvrez l’univers de l’abeille en toute sécurité. »

Et puis il y a les produits de la ruche, les enfants ont pu y gouter, sous le regard bienveillant de tout le très sympathique personnel des Jardins, qui préparait leur journée d’ouverture au public. 

Les enfants l’on bien compris, les dangers qui s’avancent sur notre petite ‘Apis Mellifica’ sont aussi ceux qui, parallèlement, pèsent notre futur. 

Comme le dit Pascal Sassignol en quittant cette première classe : « il faut protéger les fleurs, protéger notre nature, notre enronnement, prenez grand soin des abeilles, elles portent notre avenir, notre vie. »

Jean-Yves Beaudot

 

 

MÂCON : Les Marbettes profitent de leur AG pour donner à la Ligue contre le cancer et Orphéopolis

L’association des Marbettes a tenu son assemblée générale jeudi soir au centre social des 1 000 fenêtres Un peu plus d’une vingtaine de personnes était présente, dans la bonne humeur, car le bilan de l’association a de quoi créer l’enthousiasme !

TOUR DE FRANCE : Votez Mâcon !

Dans le cadre du Tour de France, les villes-étapes accueillant cet évènement sont mises au défi sur les réseaux sociaux. L’objectif est de célébrer le passage de la course dans la commune en mettant à l’honneur la couleur du symbole du Tour de France : le Maillot Jaune.

SAINTE-CÉCILE : La lutte a déjà repris contre l'exploitation de la carrière

Comme sentant le mauvais vent arriver, Les Amis de Sainte-Cécile n'ont pas attendu l'arrêté préfectoral pour se (re)mobiliser

ÉLECTIONS EUROPÉENNES : Jordan Bardella très largement en tête à Mâcon

Raphaël Glucksmann (PS) et Valérie Hayer (Renaissance) sont dans un mouchoir de poche. Tous les chiffres, bureau de vote par bureau de vote.

SPA MÂCON : Les abandons d’animaux en augmentation

Une vingtaine de personnes étaient réunies ce samedi 8 juin à 14h30 à la Grisière pour assister à l’assemblée générale de la SPA de Mâcon. Les abandons sont en hausse, les frais de l’association aussi. La Société protectrice des animaux a plus que jamais besoin de vos dons.

MÂCON : La grande famille du lycée Cassin fête l’excellence

Un souffle de réussite, d’espérance, qui valorise l’immense travail accompli au sein du lycée.

MÂCON : Vibrante cérémonie d'hommage aux morts en Indochine

La journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine est célébrée le 8 juin, jour du transfert de la dépouille du soldat inconnu d’Indochine à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette.

MÂCON – Lycée : Dumaine s’envole à Malte avec Erasmus

En mars et avril, quatre élèves de terminales baccalauréat professionnel « métiers du commerce » ont pu effectuer un stage de quatre semaines sur l’île de Malte.

MÂCON – Transition énergétique : Les entreprises régionales passées au crible

Où en sont les entreprises dans leur processus de transition énergétique ? Pour la savoir, le Crédit Agricole a lancé en partenariat avec l’institut de sondage CSA, un baromètre dédié. Il était présenté aux entrepreneurs jeudi matin à la cité des climats et des vins à Mâcon.

MÂCON : Quelques découvertes sur le chantier de fouille des Épinoches

À quelques jours de l’ouverture du chantier des fouilles au public à l’occasion des journées européennes de l’archéologie, le responsable scientifique de la fouille Daniel Barthèlemy, accompagné de Hervé Reynaud, vice-président du Conseil départemental chargé de la Culture et du Patrimoine), a proposé un point d’étape de la fouille.