lundi 26 février 2024

 

Un nouveau contrat de ville fait pour et avec les habitants.

 

Le comité de pilotage d’approbation du contrat de ville « Engagements Quartiers 2030 » de Mâconnais-Beaujolais Agglomération (MBA) s'est tenu lundi après-midi en mairie en présence du préfet de Saône-et-Loire Yves Séguy, du maire de Mâcon et président de l'Agglomération Jean-Patrick Courtois, de la procureur de la République Anne-Lise Furstoss, des responsables des territoires et des représentants de : l'éducation nationale, la CAF, la DDETS, France Travail et la Ville de Mâcon.

Ce contrat, élaboré conjointement par MBA, la Ville de Mâcon, l’État et l’ensemble des partenaires, fixe les priorités locales et les orientations stratégiques appelées à être mises en œuvre afin de réduire les écarts de développement entre les quartiers et le reste du territoire de l’agglomération.

« Cette démarche qui a pris le nom Engagements quartiers 2030 est la nouvelle génération des contrats de ville avec la volonté de faire toujours plus », a indiqué le préfet. « Pour la ville de Mâcon, 4 quartiers avec une géographie réajustée entre Les Gautriats et les Saugeraies, La Chanaye, Marbé et Les Blanchettes. Le travail a été fait aussi en concertation renforcée avec les habitants des quartiers. Je salue l'attention particulière qui a été portée à la prévention. Des fonds ont été orientés vers ces quartiers ; des fonds au titre de la culture, de la prévention de la délinquance, pour l'animation, d'avantages fiscaux qui sont maintenus, la dotation globale de fonctionnement et le fonds vert qui va avoir une partie orientée vers les quartiers de la politique de la ville. »

Yves Seguy a clos son propos liminaire en soulignant l'importance de la population vivant dans ces quartiers, 8 600 habitants, soit ¼ de la population de la ville.

L'élaboration du nouveau contrat de ville « Engagements quartiers 2030 » établi pour 6 ans, a été présentée à l'ensemble des partenaires.

 

L'ambition nationale du nouveau contrat politique de la ville « Engagements Quartiers 2030 » se décline autour de 4 axes :

  • L'emploi (avec France Travail) ;

  • Les Transitions (santé, numérique, écologie) ;

  • L'émancipation (réussite éducative, sport, culture, lutte contre les discriminations)

  • La sécurité (laïcité, citoyenneté, valeurs de la République)

 

Évolution de la géographie prioritaire sur le territoire de Mâcon

Actualisation de la géographie prioritaire, deux critères sont requis pour être prioritaire :

- un revenu des ménages inférieur à 60% du revenu médian,

- un quartier avec un seuil minimal de 1 000 habitants.

Maintien des quatre quartiers prioritaires de Mâcon mais avec un élargissement du quartier prioritaire des Saugeraies au quartier des Gautriats et inclusion de l’école Jean Zay et du complexe Sportif des Saugeraies, gain de 1000 habitants ainsi que l'intégration du centre social de La Chanaye-Résidence et de l’école Paul Eluard.

 

Diagnostic des quartiers prioritaires

En 2019 :

- 7 853 habitants sur les QPV, augmentation de la population depuis 2013 de 1,7 %

- 38,5 % de personnes isolées, augmentation depuis 2016 de 7%

- 5,3 % de ménages de + 6 personnes, augmentation depuis 2016 de 18 %,

- 33,9 % de taux de chômage, mais le nombre de demandeurs d’emploi diminue de 6 % entre 2016 et 2022,

- 8 757 € de revenu médian annuel déclaré (moyenne) baisse de 6 % depuis 2013.

Il ressort des concertations, que les habitants sont attachés à leur quartier et prêts à se mobiliser pour leur devenir, mais des améliorations sont attendues sur le cadre de vie et on note une augmentation du sentiment d’insécurité.

 

Enjeux locaux du contrat de ville

En lien avec le diagnostic, la concertation et le cadre national, sept enjeux ont été retenus :

- emploi, formation et insertion professionnelle,

- cadre de vie, habitat, mobilité et transition écologique,

- inclusion sociale et lutte contre les discriminations,

- sécurité et prévention de la délinquance,

- réussite éducative et parentalité,

- santé et accès aux soins,

- pratique culturelle et sportive.

Les enjeux sont déclinés en orientations stratégiques et objectifs opérationnels avec une identification d’axes d’amélioration pour chaque quartier.

 

Gouvernance

Mobilisation conjointe et coordonnée de l’ensemble des acteurs, autour d’objectifs partagés

Les instances du contrat de ville :

- le comité technique : suivi de la programmation et de la mise en oeuvre du contrat de ville

- le comité de pilotage : définition et suivi de la stratégie

- les revues de projet : bilan et suivi des actions

- le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

 

Outils opérationnels et financiers

Création d’une cellule Gestion Urbaine et Sociale de Proximité (GUSP)

Développement des Conventions Pluriannuelles d’Objectifs (CPO) avec les porteurs de projet

Dotation Politique de la Ville (DPV)

Exonération de la Taxe sur le Foncier Publique Bâti (TFPB)

 

La place des habitants

Participation des habitants à la GUSP

Participation des habitants aux instances

Mise en place d’un fonds d’initiative citoyenne financé par l’Etat et MBA :

- élaboration d’un règlement d’intervention,

- accompagnement des habitants par les centres sociaux pour le montage des actions,

- création d’une commission de validation des actions composée d’élus Ville de Mâcon et Agglomération et de l’équipe projet

 

L'ensemble des partenaires a pris des engagements, travailler davantage avec les associations et avec les habitants. Ingénierie et accompagnement des territoires pour l'Etat, la MBA va coordonner l'ensemble des acteurs et intervenir dans ses domaines de compétences, la Ville va agir sur 8 axes dont la formation et le soutien au personnel de proximité, des opérations de sensibilisation et chantier éducatif...Des référents de quartiers seront mis en place.

La signature des engagements Quartiers 2030 interviendra avant le 31 mars 2024. Une évaluation du contrat de ville est prévue à mi parcours en 2027 et l'évaluation finale en 2030.

Maryse Amélineau

 

Photos © Maryse Amélineau

MÂCON - Halles Saint Pierre II : « Une opération blanche pour nos deniers publics » selon J-P Courtois.

Le nouveau destin des Halles Saint Pierre a été scellé ce matin, vendredi 23 février par l’annonce de la vente des bâtiments 1 à un opérateur privé, un professionnel spécialisé dans la gestion des halles.

PATRIMOINE : L'église de Saint-Gengoux-le-National remporte le premier prix du Mécénat populaire

L'église clunisienne du XIIème siècle est le seul projet de Bourgogne-Franche-Comté récompensé par la 19e édition du Prix du mécénat populaire de la Fondation du patrimoine.

SAONE-ET-LOIRE - Immobilier social : Habitat et Humanisme recherche des propriétaires solidaires

Logements surpeuplés ou insalubres, violences familiales, dénuement… Pour répondre à l’exclusion et l’isolement des personnes en difficulté, le Mouvement Habitat et Humanisme agit en faveur du logement, de l’insertion et de la recréation de liens sociaux. Une mission rendue d’autant plus urgente face à la pénurie de logements accessibles, à la hausse des coûts de construction, à la panne de…

MÂCON-SANCÉ - Manif à McDo : Les familles choquées ; McDonald’s répond aux manifestants

Si la manifestation était non-violente, des familles ont vécu une violence psychologique qu'elles dénoncent. 

MÂCON : Les véhicules de collection attirent les curieux !

Il y avait du monde sur l’esplanade ce dimanche matin pour admirer les voitures d’exception lors du traditionnel rassemblement mensuel organisé par la Ville de Mâcon.

MÂCON : Trois nouvelles formations à la rentrée au lycée René Cassin

Dans le cadre de la rentrée 2024, le lycée polyvalent - Lycée des Métiers René Cassin disposera d'une offre de formation plus élargie à destination des jeunes de l'agglomération et d'ailleurs.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Le rapport d'orientation budgétaire adopté !

L'exercice annuel obligatoire qui consiste, pour une collectivité, à présenter un rapport d'orientation budgétaire et le mettre au débat avant de soumettre au vote le budget annuel, s'est déroulé hier soir, principal point à l'ordre du jour du conseil communautaire réuni à la salle Pavillon à Mâcon. Extraits des principales sections budgétaires de l'EPCI.

CHARDONNAY : Le labothèque, un dispositif innovant pour tester des métiers grandeur nature !

Ce projet est porté par Active, pôle de l'économie solidaire à Chalon-sur-Saône, et le tiers-lieu Lab’EcoSo au château de Montlaville à Chardonnay.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les sapeurs pompiers en deuil avec le décès dans un accident de David Thibault

Sapeur pompier volontaire, il était l'auteur du logo du 130ème congrès des sapeurs pompiers qui aura lieu à Mâcon au mois de septembre. 

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : @Laurent_explore se prépare pour une mission de protection des animaux sauvages en Namibie

Souvenez-vous : au mois de mai 2023, nous vous faisions découvrir l'activité rare et exceptionnelle du Crêchois Laurent C. (à droite sur la photo), alias @Laurent_explore, aventurier ! Après la forêt amazonienne, Laurent se prépare pour une nouvelle aventure. Il l'évoque pour macon-infos.

COMMÉMORATIONS 80ème ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION : La Préfecture lance un appel à projets

La France commémorera en 2024 et 2025 le 80ème anniversaire des débarquements, de la Libération et de la Victoire. Ce cycle commémoratif doit constituer un temps fort pour l’ensemble de la Nation, marquant sa cohésion autour des valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité.

MÂCON - Littérature : Agnès de Lorien était en séance de dédicace pour son second roman

Professeure de français au lycée Lamartine, Agnès de Lorien publie Ma douce aimée, son second roman, 20 ans après son premier titré Dans la lumière des ombres. Samedi, l’auteure était en séance de dédicace au magasin Cultura de Mâcon.