jeudi 29 février 2024

 

L’enthousiasme était de nouveau au rendez vous pour l’association qui réunit les adeptes du « ne jetons, plus, réparons ensemble ! », et l’ambiance dans la grande salle de la MJC de Flacé, reflétait la joie et le plaisir de la rencontre, de se retrouver et de partager ces grands moments qui font le succès de cette association du Val de Saône, qui avance de réussite en réussite.

Créatrice et présidente du Repair café du Mâconnais, Martine Dumas est très sollicitée, elle nous redit et résume avec dynamisme la démarche : « Il est indispensable de réagir face à la situation environnementale, au pillage des ressources et à la surproduction des déchets ››. Elle rappelle aussi l’intérêt face à l’isolement des personnes. « En réparant, on crédu lien social, du lien humain, de l’échange et on partage des compétences puisquon fait de la co-réparation avec les personnes qui apportent leurs objets. » Créé il y a une douzaine d’années par une militante écologiste néerlandaise, le concept de Repair Café est devenu un réseau international implanté dans de nombreux pays et ne cesse de se diffuser à travers les territoires. «… Nous recevons d’ailleurs aujourd’hui, les délégations de ces essaimages, ce sera bientôt Cluny, puis Tournus, et Mézériat…D’ailleurs il y aura des cessions de formation en interne et pour le public… Je suis ravie de la salle de Flacé, elle constitue pour nous, une base d’activité très adaptée et, je tiens à remercier très chaleureusement le maire de la ville de Mâcon et les services pour leur accueil et leur écoute. »

Le succès de Repair Café Val de Saône, se traduit dans les chiffres : 760 adhérents, 85 bénévoles, et en 3 ans près de 10 tonnes de matériel sauvé du rebut.

Mais c’est, pour l’avoir vécu personnellement, une expérience humaine de haute intensité, car l’on touche aux racines profondes de la démarche qui reste avant tout simple et gratuite, mais empreinte d’une convivialité profonde. Avec votre matériel en panne, vous êtes accueilli par la radieuse Roselyne, puis vous remplissez auprès d’un secrétariat souriant, les documents d’adhésion et d’enregistrement de votre matériel à ressusciter, puis après une courte attente auprès du dispatcher, vous êtes invité à regagner une table où vous attendent vos praticiens, pour mon cas ce fut Bernard un pimpant prof de biologie à la retraite, accompagné de José, handicapé visuel qui compense ses difficultés par une réflexion logique de magicien, et de physicien… tout au long de l’opération, les confrères viennent se pencher sur la table d’opération, ou l’aspirateur en souffrance n’est plus qu’un amas dispersé de : vis ,filtres, capots, fils et pièces en tous genres…comme cet autre Bernard, docte ancien directeur financier, qui en diplomate éclairé vient à la rescousse du chirurgien qui s’apprête à se saisir du coeur sans vie de la machine, … « il faut vérifier les charbons, je ne vois que ça, … »

L’espoir renaît dans ce climat de profonde amitié, de partage de cette indicible passion que tous ces éminents spécialistes avouent sans détours : «  c’est une affaire de passion, souvent depuis le plus jeune âge, passion pour le bricolage, pour la récupération, qui souvent n’a rien à voir avec le métier exercé, fascination de conquête sur la matérialité hermétique, puissance du défi relevé, … »

Les tutos d’internet viennent en renfort de ces opérateurs, qui dans la joie relève leurs lampes frontales « oui ce sont les charbons ! Il faut en commander c’est simple moins de 15 euros sur une grande plateforme… » Rendez vous est pris pour la prochaine session avec les charbons neufs, l’on sent les magiciens presque déçus de ne pas voir le lapin patient repartir transformé en colombe…mais le plus important ce sont ces instants de bonheur partagé, de confidences revigorantes où s’efface les codes les statuts, les rigidités du quotidien, peut être un peu d’enfance partagée devant la magie réconfortante de ces enchanteurs qui transforment les citrouilles en carrosses… Une vraie rencontre humaine ou l’objet s’il est réparé, n’est que le support de la régénération de son propriétaire… une expérience de renouveau à recommander… adhésion à prix libre, réparation gratuite.

Pour tout contact : repaircafevaldesaone@NotAllowedScript65e067091f545gmail.com

 

 

 

  

 

SAÔNE-ET-LOIRE - Finances des foyers : + 4 % de surendettement en 2023

La Saône-et-Loire est moins marquée que la région et que le pays tout entier. Un pourcentage important concerne les dettes à la consommation. Tous les chiffres du surendettement en Saône-et-Loire avec la Banque de France.

CHARNAY : Ouverture prochaine d'une microbrasserie

Carnacus, un lieu éco-responsable prônant la convivialité et le partage

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : De nouvelles élections municipales en avril !

ACTUALISÉ - Non, ce n'est pas la faute de l'opposition si le maire démissionne. À LIRE AUSSI, le communiqué de l'opposition « La valse des maires »

CHARNAY - Rénovation énergétique : Les terrains de tennis éclairés au LED

Du 26 février au 1er mars, la Ville profite des vacances scolaires pour procéder à une première phase de rénovation de l’éclairage des terrains de tennis mis à disposition du Tennis-club de Charnay.

MÂCON : Une boîte à livres colorée et flambant neuve aux Saugeraies

Une réalisation conçue avec les habitants, une première !

MÂCON - Halles Saint Pierre II : « Une opération blanche pour nos deniers publics » selon J-P Courtois.

Le nouveau destin des Halles Saint Pierre a été scellé ce matin, vendredi 23 février par l’annonce de la vente des bâtiments 1 à un opérateur privé, un professionnel spécialisé dans la gestion des halles.

PATRIMOINE : L'église de Saint-Gengoux-le-National remporte le premier prix du Mécénat populaire

L'église clunisienne du XIIème siècle est le seul projet de Bourgogne-Franche-Comté récompensé par la 19e édition du Prix du mécénat populaire de la Fondation du patrimoine.

SAONE-ET-LOIRE - Immobilier social : Habitat et Humanisme recherche des propriétaires solidaires

Logements surpeuplés ou insalubres, violences familiales, dénuement… Pour répondre à l’exclusion et l’isolement des personnes en difficulté, le Mouvement Habitat et Humanisme agit en faveur du logement, de l’insertion et de la recréation de liens sociaux. Une mission rendue d’autant plus urgente face à la pénurie de logements accessibles, à la hausse des coûts de construction, à la panne de…

MÂCON-SANCÉ - Manif à McDo : Les familles choquées ; McDonald’s répond aux manifestants

Si la manifestation était non-violente, des familles ont vécu une violence psychologique qu'elles dénoncent. 

MÂCON : Les véhicules de collection attirent les curieux !

Il y avait du monde sur l’esplanade ce dimanche matin pour admirer les voitures d’exception lors du traditionnel rassemblement mensuel organisé par la Ville de Mâcon.

MÂCON : Trois nouvelles formations à la rentrée au lycée René Cassin

Dans le cadre de la rentrée 2024, le lycée polyvalent - Lycée des Métiers René Cassin disposera d'une offre de formation plus élargie à destination des jeunes de l'agglomération et d'ailleurs.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Le rapport d'orientation budgétaire adopté !

L'exercice annuel obligatoire qui consiste, pour une collectivité, à présenter un rapport d'orientation budgétaire et le mettre au débat avant de soumettre au vote le budget annuel, s'est déroulé hier soir, principal point à l'ordre du jour du conseil communautaire réuni à la salle Pavillon à Mâcon. Extraits des principales sections budgétaires de l'EPCI.

CHARDONNAY : Le labothèque, un dispositif innovant pour tester des métiers grandeur nature !

Ce projet est porté par Active, pôle de l'économie solidaire à Chalon-sur-Saône, et le tiers-lieu Lab’EcoSo au château de Montlaville à Chardonnay.